SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Barracuda: survivre chez les pirates sanguinaires

Par srosenfeld dans action, Aventure , le 12 décembre 2010 14h50 | Ajouter un commentaire

baVous aimez les histoires de pirates avec des personnages troubles, de l’aventure, du sexe, de l’amour et de l’aventure… Alors « Barracuda » vous attend de pieds fermes! Et comme dans le film « l’aigle des mers », classique du cinéma avec Errol Flynn ou plus récemment avec « Pirates des Caraïbes », l’album débute sur une scène sanglante: un abordage spectaculaire!

A bord de leur navire, les hommes de Blackdog affûtent lames et grappins. La routine pour Raffy, le fils du capitaine  des forbans, qui a déjà fait couler beaucoup de son sang pour son jeune âge. Mais pour Emilio et Maria, jeunes nobles espagnols, le choc est plus brutal. Ils se retrouvent vendus comme esclaves à Puerto Blanco. Ils ne servent plus à rien. Les pirates viennent de leur dérober la carte qui mène au diamant du Kashar, le plus gros du monde. Pendant qu’une expédition part à sa recherche, les 3 adolescents Raffy, Emilio et Maria restent à terre. Ils vont devoir apprendre à survivre… au prix fort.

L’ombre de Stevenson et de « l’île au trésor » plane au dessus de cette histoire. Mais surprise, le prolifique scénariste Jean Dufaux trouve la parade pour renouveler le genre. « Je me suis dit, plutôt que d’aller dans le mouvement nous resterons sur place » me confie-t-il dans le Studio BD. Dans ce récit, nous ne suivons pas les pirates à la recherche du trésor mais le destin de 3 adolescents bloqués à Puerto Blanco. L’occasion de décrire la vie à terre des trousseurs de galions espagnols et surtout d’explorer cette période trouble du passage à l’âge adulte. Emilio, l’un des héros va devoir « devenir » une femme. « Ce personnage à la sexualité mal défini cherche avant tout à survivre » précise Jean Dufaux.

Jéremy propose un dessin d’une très grande qualité graphique. Formé par Delaby, le dessinateur de Murena, il se voit offrir l’opportunité d’exprimer son talent dans une première série en solo. « Un jour, je montre mes planches à Jean lors d’une d’une journée de dédicace, il n’est pas convaincu mais tombe sur un dessin qui se passe dans le milieu de la piraterie, il ne dit rien et revient plus tard en me proposant une histoire de pirate » me raconte-t-il dans Studio Bd. Un récit rythmé et complexe d’un côté, une illustration à la fois classique et aventureuse de l’autre, ce nouveau duo va faire des étincelles.

Barracuda, t1 aux éditions Dargaud.

Scénario: Jean Dufaux.  Dessin: Jérémy.

 

Laisser un commentaire