En ce moment

Les gens urbains: « je connais un piège à fille? »

Par srosenfeld dans contemporain, Humour , le 12 juin 2010 15h12 | Ajouter un commentaire

COUV_gensurbains5.inddPetites histoires de vie. Les gens urbains  dépeint les déboires sentimentaux d’anonymes en sept tableaux. Des récits et des personnages qui peu à peu se superposent pour ne former plus qu’un tableau. Il y a Sylvie en mal d’amour qui tente de trouver l’âme soeur malgré son physique d’obèse (son profil internet avec photo bidon ne lui rapporte surtout que des désillusions). Il y a aussi le roi de la drague avec son truc infaillible ou presque (la montre à un euro).

Du piège à fille aux rencontres sur internet, en passant par les centres de fitness (remodeler son corps avec une petite fessée, une idée? ), les récits s’enchaînent. Sans être révolutionnaire, cet album fonctionne grâce à des dialogues bien troussés et un dessin un « peu brouillon » qui colle bien à des personnages mal dégrossis.

Dans Studio bd, Jean-Luc Cornette et Maud Millecamps reviennent sur leur première collaboration. « Je suis le plus vieux possesseur d’une swatch »  lance le scénariste.  »Il y a un baise-main dessus » lance-t-il ironique.  Une nouvelle technique de drague peut-être…

Les gens urbains aux éditions Soleil.

Scénario: Jean-Luc Cornette.

Dessin: Maud Millecamps.

Laisser un commentaire