En ce moment

Syndrome 1866: naissance d’un tueur

Par srosenfeld dans action, contemporain, manga, plus de 16 ans , le 31 mars 2010 17h24 | Ajouter un commentaire

couv_106448Bienvenue dans l’univers étrange de ce manga japonais qui se veut une adaptation très libre de Crime et Châtiment, de Fédor Dostoïevski.  Le titre, Syndrome 1866, renvoie à l’année de parution de ce chef d’oeuvre de la littérature russe. Au départ de cette histoire, un jeune homme brillant et seul, Miroku. Il a cessé de suivre ses cours à l’université et survit grâce au peu d’argent que lui fait parvenir sa soeur. Le garçon vit enfermé dans un minuscule studio qui ne ressemble plus qu’à un dépotoir.  Un soir, sa route croise celle de Risa, une lycéenne se prostituant. Rapidement, Miroku s’attachera à la demoiselle en se rendant compte qu’elle se fait harceler et manipuler par une autre fille, Hikaru. C’est alors que naitra en lui pour la première fois une pulsion meurtrière…

Attention, ce manga s’adresse à des personnes âgées de plus de 16 ans. La violence (sans excès) dans ce manga japonais est typique de ce type de production. Un lecteur averti en vaut deux. Ceci étant, l’histoire permet d’évoquer plusieurs thèmes récurrents dans le Japon contemporain: la prostitution lycéenne, le phénomène « otaku » qui désigne des jeunes en marge de la société. Le graphisme très particulier de ce manga en noir et blanc peut surprendre. L’auteur joue sur des trames très sombre et des visages torturés. Pour les curieux et les fans.

Syndrome 1866 aux éditions Delcourt.

Scénario et dessin: Naoyuki Ochiai.

Laisser un commentaire