SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Dolor: une collectionneuse d’amants enquête sur un terrible secret

Par srosenfeld dans contemporain, Historique, policier , le 21 mars 2010 18h50 | Ajouter un commentaire

dolorDolorès dit Dolor est une journaliste de 38 ans qui virevolte entre les amants. D’apparence libre et farouchement indépendante, elle dissimule pourtant une blessure. Son père l’a abandonnée, un dimanche, alors qu’elle n’était qu’une enfant. Paco, comme le surnomme ses amis est parti sans explication. Et brusquement, le souvenir de cet homme se ravive. Dolor apprend son décès. Lors de l’enterrement, elle se voit remettre une mystérieuse enveloppe contenant de nombreux documents: des photos, des souvenirs et surtout, un journal intime. Dolor découvre qu’il existe un lien mystérieux entre son père et Mireille Balin.

Mireille Balin, l’actrice la plus célèbre des années 40. Celle qui fut la maîtresse de Jean Gabin lors du tournage de « Pépé le Moko »ou encore de Tino Rossi. Quel rapport peut-il exister entre la « vamp » de l’entre-deux-guerres et Paco? Dolorès mène l’enquête dans le milieu cannois au milieu de parrains redoutables et de salauds jaloux.

Le scénariste Philippe Paringaux s’associe pour la première fois avec la dessinatrice Catel. « Elle a mis du rose dans mon noir » explique-t-il.  Au départ, il y avait l’idée d’un documentaire sur Mireille Balin, « femme fatale » des années 30/40 au destin tragique. Toute l’histoire de Dolor tourne autour de ce drame terrible dont l’actrice fut victime à la Libération ( je vous laisse le découvrir). Comme le dit Catel, dans Studio Bd: « Peut-on tout excuser, tout expliquer, tout analyser par amour? » Cet album est un récit poignant, noir, cruel qui emporte le lecteur jusqu’à la dernière page et rend hommage à une actrice oubliée.

Dolor aux éditions Casterman.

Scénariste: Philippe Paringaux.

Dessin: Catel.

Laisser un commentaire