Economie

Les Américains à la recherche de nouvelles bières

Par Jennifer Lecluse dans Economie , le 13 janvier 2012 19h58 | Ajouter un commentaire

Si vous vous baladez à Saint-Louis, dans le Missouri, un mot vous ouvrira toutes les portes: BUDWEISER! Mieux connu chez nous pour ces campagnes publicitaires humoristiques que pour son goût, la marque a fait la fierté de la région pendant 50 ans jusqu’à son rachat, en 2008, par le groupe belgo-brésilien InBev.

Un rachat un peu dur à digérer pour ce fleuron de l’économie du Missouri, mais qui, avec le temps, a également eu des effets positifs. Les Américains ont découvert d’autres saveurs..Et plusieurs brasseurs ont même vu le jour. Si « la faim vient en mangeant, » il semblerait que « la soif, vient également en buvant ».

Sean Sweeney, brasseur amateur, au micro de l’AFP explique ce phénomène : « Je rencontre de plus en plus de gens qui étaient fan d’une seule marque, et qui maintenant s’ouvrent à d’autres bières. Ils élargissent leur horizon…et leur palais ».

Dan Kopman a été le premier producteur du coin a lancé sa bière artisanale: la Schafly. Fort de son succès, il ne redoute nullement la concurrence, « On a une clientèle de passionnés de bière, et on a une flambée de petits brasseurs, qui produisent toute sorte de styles de bières uniques. Ça va seulement être une question de capacité de production, de combien ils peuvent produire ».

Le rachat du groupe belgo-brésilien aura donc eu quelques effets positifs…Et aura permis une diversification  des saveurs et l’apparition des bières artisanales. Reste pour ces petites compagnies à relever le défi du plan marketing de Budweiser..Difficile à battre.  (Avec l’AFP)