SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Le procès du « récif de la Grande Barrière » débute et crée déjà la stupéfaction

Par Jennifer Lecluse dans Médias , le 15 février 2012 15h54 | Ajouter un commentaire

Gabe et Tina au temps du bonheur

Le procès du « récif de la Grande Barrière », comme on l’appelle aux States, a débuté hier à Birmingham, dans l’état de l’Alabama. Un procès qui va tenir en haleine des milliers d’Américains. Un homme, Gabe Watson, est accusé d’avoir noyé son épouse lors d’un exercice de plongée pendant leur voyage de noces en Australie. Hier, il a créé la stupéfaction en arrivant à son procès. A son bras, sa nouvelle femme est le sosie de l’ancienne.

Une   »mystérieuse » assurance-vie contractée
Gabe Watson, 34 ans, est inculpé du meurtre de son épouse. En 2003, onze jours après avoir dit « oui » à Tina Thomas, 26, il l’aurait noyée en faisant de la plongée en coupant son arrivée d’air. L’accusé prétend que sa mort est un tragique accident résultant d’un mouvement de panique, melé à la fatigue et à des courants maritimes forts.  Pourtant la famille de la défunte explique que peu avant le mariage, l’accusé aurait demandé à réviser les termes de l’assurance-vie et l’assurance voyage de sa fiancée. Il aurait demandé à être l’unique bénéficaire et aurait fait en sorte que les montants des dédommagements soit maximisés.

gabe-watson1
Ce procès du récif de la Grande Barrière qui va tenir en haleine des milliers d’Américains devrait durer 3 semaines, révèle le DailyMail. Watson qui a été accusé d’homicide involontaire en Australie y a déjà purgé une peine de 18 mois de prison. Les Etats-Unis ont obtenu son extradiction moyennant une promesse envers l’Australie. En cas de culpabilité, l’état de l’Alabama s’engage à ne pas appliquer la sentence maximale encourue dans cet état, soit la peine de mort.

Laisser un commentaire