En ce moment

Vidéos

Insolite: un gardien refuse d’arrêter un penalty

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 18 octobre 2011 11h36 | Ajouter un commentaire

gardienroumain

Le match de ce weekend entre les clubs roumains de Vointa Sibiu et Petrotul a été le théâtre de deux scènes plutôt inhabituelles, pour ainsi dire, inédites.

Pour protester contre la décision de l’arbitre d’accorder un penalty, Danalache Remus a tout simplement tourné le dos à son opposant au moment où celui-ci s’élancait ! Rebelotte en fin de match, mais après avoir été averti d’un carton jaune pour son geste, cette fois le gardien fait face à son adversaire, mais refuse de bouger pour tenter d’arrêter le tir.

Le Vointa Sibiu s’est finalement incliné sur le score de 4 buts à 1 et s’offre un petit tour du web avec son gardien facétieux.

Ironie du sort: une Belgique unie face à des pays splittés!

Par Gaëtan Willemsen dans Diables Rouges, Divers, Vidéos , le 31 juillet 2011 20h34 | 2 commentaires

Le tirage au sort samedi des groupes de qualification pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil a réservé une surprise à la Belgique. En pleine crise politique et communautaire, notre pays n’affrontera que des équipes nationales déjà « coupées ». Croatie, Serbie et Macédoine font partie de l’ex-Yougoslavie, alors que l’Ecosse et le Pays de Galles sont deux des quatre « home nations » d’un seul et même Etat, le Royaume-Uni. A noter que certains blogs ont déjà souligné l’ironie du tirage, non sans humour.

Mais sportivement et à l’inverse de l’Eurovision, les rivalités entre ces équipes donneront lieu à des derbies engagés qui pourraient servir les intérêts des Diables, seuls « neutres » du groupe.

diablesblog

Souvent, football et histoire épousent les mêmes courbes. Mon confrère du Soir Olivier Mouton ressortait à juste titre vendredi ses albums Panini pour nous raconter les histoires teintées d’Histoire de 16 joueurs inoubliables ( > Lien vers son article en ligne ). Samedi, c’est une plongée dans le passé qui a secoué nos futurs adversaires du groupe et une projection vers l’avenir qui a donné de l’espoir à notre pays.

Croatie, Serbie, Macédoine, a history of violence

croatavantEn particulier pour les « Yougos » du groupe. Les deux meilleurs classés, Croatie et Serbie, peuvent être qualifiés de frères ennemis. Deux peuples unis par une même langue (le Serbo-Croate) et un même pays, la Yougoslavie, durant 73 ans, de 1918 à 1991, année de la déclaration d’indépendance de la Croatie. S’en est suivie la guerre de Croatie entre Croates et Serbes -de Croatie et de Yougoslavie- jusqu’à fin 1995.
Les sentiments nationalistes qui ont mené à l’éclatement de la Yougoslavie et les différentes fiertés nationales qui en découlent font de chacun de leurs duels sportifs de véritables barouds d’honneur.

Deux habitués des Coupes du Monde et Euros

sercroD’autant qu’en matière de football, ils sont loin d’être des culs de jatte ! La preuve en est leurs dernières performances respectives en Coupe du Monde depuis l’éclatement de la Yougoslavie.
Lors de la Coupe du Monde 1998 en France, la Croatie termine 3ème du tournoi et la Serbie (alors encore dénommée Yougoslavie et formée de la Serbie, du Kosovo et du Monténégro) atteint les 8èmes de finale. En 2002, le Croatie se qualifie pour le tournoi en Corée du Sud et au Japon, mais ne passe pas la phase de groupes. En 2006 en Allemagne, la Croatie comme la Serbie-Monténégro se qualifient aussi. Et lors de la dernière Coupe du Monde, la Serbie est également qualifiée. Sans oublier que les Croates ont atteint 2 fois les quarts de finale d’un Euro depuis 1996 et les Serbes une fois en 2000.

Un duel fratricide qui pourrait profiter aux Diables

hoolignC’est dire si les Diables vont affronter des équipes habituées à décrocher leur qualification alors que nous courrons après la nôtre depuis 2002 ! Mais pour les fervents supporters des deux pays, déjà dans le même groupe lors des éliminatoires de l’Euro 2000, rien ne sera plus important que de battre le rival historique. Les matches contre les Diables auront à coup sûr une moindre importance aux yeux des fanatiques (les deux pays sont malheureusement au banc des pires hooligans du football actuel avec la Pologne, selon Platini). Quand on y ajoute les matches face à la Macédoine (faible 85ème mondial), également partie de l’ex-Yougoslavie et indépendante depuis 1991, on peut se mettre à rêver d’un relâchement de la vigilance des deux « grands » du groupe.

Comme si la Flandre jouait contre la Wallonie

scowalLes deux autres « pays » du groupe n’en sont pas. Ils constituent l’exception de la FIFA et certains nationalistes flamands ont déjà avancé l’idée saugrenue d’une dérogation similaire pour splitter l’équipe nationale belge. L’Ecosse est en fait la plus vielle équipe nationale du monde avec l’Angleterre. L’Etat (Royaume-Uni) ayant inventé les règles du football possède 4 représentants sur la scène foot: l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. Politiquement parlant, ces 4 entités disposent de leurs propres langues régionales officielles.

Semi-indépendants

mapEn Ecosse, contrairement au Pays de Galles, ils jouissent même depuis 1998 d’un parlement compétent pour tout, excepté la Défense, les Affaires étrangères, les politiques fiscales et économiques, ou encore les législations sur les stupéfiants et l’audiovisuel. Les trois banques écossaises peuvent émettre leurs propres billets de banque et même le code de loi est différent en de nombreux points du code de loi anglais et gallois, qui est le même.
Le Pays de Galles quant à lui est également une région partiellement autonome du Royaume-Uni. Il dispose de sa propre Assemblée nationale, qui peut voter des lois différentes de celles du Royaume-Uni (qui peut lui-même révoquer ces lois à tout moment).
Autant dire qu’il y a dans ces Régions des parallèles flagrants avec notre système fédéral. Les nationalistes écossais sont en outre très présents, et ce dans chaque courant politique du parlement, tant à droite qu’à l’extrême gauche et même chez les verts.

On s’était qualifiés pour 2002 dans le groupe de la Croatie et de l’Ecosse…

Le derby des îles britanniques, entre deux équipes au jeu très british et dont les participations à une Coupe du Monde remontent encore plus loin que les nôtres (1998 pour l’Ecosse, 1958 pour le Pays de Galles), risque de faire les gros titres des journaux outre-Manche. Bien plus que leurs confrontations avec nos Diables. A moins que les Ecossais ne se rappellent du coup de tête égalisateur de Van Buyten lors du 2-2 à Glasgow en qualifications pour le Mondial 2002. Ce but nous avait permis de disputer les barrages puis d’aller à la dernière Coupe du Monde en date de notre histoire. Cette année-là, la Croatie était également dans notre groupe de qualification.

Espérons pour notre football que l’Histoire se répète !

Le penalty qui rend la Panenka ringarde…

Par Fabrice Cecchi dans Vidéos , le 18 juillet 2011 14h53 | Ajouter un commentaire

Awana Diab a botté un penalty assez osé lors du match Emirats-Arabes-Unis contre le Liban. C’est un geste, certes difficile à réaliser mais qu’on aimerait le revoir faire un jour en finale d’une Coupe du Monde à 0-0 à la 89 ème minute et pas à 5-2 contre de pauvres Libanais.

Roberto Carlos quitte le terrain après un lancer de banane

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 23 juin 2011 10h56 | Ajouter un commentaire

Un supporteur a lancé une banane sur le Brésilien Roberto Carlos lors d’un match à Samara entre son club Anzhi Makhachkala et un club local, un incident vivement dénoncé jeudi par les deux équipes et les autorités du football russe.

L’incident s’est produit mercredi soir à la 90e minute du match. Un supporteur a lancé une banane sur Roberto Carlos qui était en train de faire une passe. Le joueur a ramassé le fruit et l’a jeté vers la tribune avant de quitter le terrain sans attendre le coup de sifflet final.

« Un stade, ce n’est pas un lieu pour le racisme« , a souligné le club Anzhi Makhachkala, où évolue aussi Mbark Boussoufa. Il a appelé à identifier et à punir l’auteur de cet « acte abominable« . Le club de Samara a présenté ses excuses à Roberto Carlos, promettant de « faire tout son possible pour retrouver et punir le salaud qui a insulté ce footballeur merveilleux et respecté« .

La Première ligue russe s’est dite « indignée » de cet acte « honteux« , appelant les supporteurs à ne pas laisser « déshonorer le football russe« . Il s’agit du deuxième incident avec une banane visant Roberto Carlos. En mars, un supporteur de football avait raillé le joueur brésilien en lui montrant une banane avant le début de la rencontre à Saint-Pétersbourg entre le club local Zenit et Anzhi Makhachkala.

Le Zenit a été condamné à une amende de 300.000 roubles (environ 7.500 euros) et a interdit ce supporteur d’accès à ses matches.

(AFP)

Mais comment a-t-il pu rater ça ?

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 22 juin 2011 08h13 | 3 commentaires

dempsey
On tient peut-être le champion du genre avec cette impossible occasion ratée devant les buts. Pourtant l’action n’est pas signée d’un obscur joueur de seconde zone mais bien par un pro, plutôt bon par ailleurs.

Derrière le ballon on retrouve Clint Dempsey, le milieu de terrain de Fulham qui affiche tout de même 21 buts en sélection américaine. Des stats qui ne l’ont pas empêché de louper un 22e but, tout fait, devant la ligne….

Il aurait sans doute mérité sa place dans la compilation des plus gros ratés de l’année.

USA: un magnifique coup-franc du milieu du terrain (vidéo)

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 14 juin 2011 12h04 | Un commentaire>

On en a vu des beaux buts sur Les Footeux, mais là on est vraiment dans une autre dimension.

Ça se passe aux Etats-Unis en Major League Soccer (MLS) dans un match entre le Sporting Kansas City et le FC Dallas. L’artiste qui s’élance à 45 yards, soit quasiment depuis le milieu de terrain, pour botter ce coup-franc s’appelle Graham Zusi et la suite se passe de commentaires….

Notez au passage l’énorme bruit du ballon qui troue les cages, c’est impressionnant…

Par ailleurs, profitez bien de cette pépite, dans quelques jours elle aura envahi vos pages Facebook sous forme de vidéo spam !

Les plus gros ratés de la saison

Par Martin Vachiery dans Divers, Vidéos , le 6 juin 2011 11h04 | 5 commentaires

rateblog

Aaaah la fin de saison… les vacances se profilent pour nos amis footballeurs, on prend le temps de faire des bilans et des prévisions sur des transferts qui ne se feront jamais… faute de moyens.

La fin de saison est aussi propice aux rétrospectives en tout genre, commençons donc en humour avec le meilleur du pire des attaquants devant le but.

Le bad boy Balotelli récidive et provoque une bagarre avec Man U

Par Gaëtan Willemsen dans Divers, Premier League, Vidéos , le 18 avril 2011 11h02 | 5 commentaires

Détesté par certains dans son propre pays (même si un certain racisme en est parfois la raison) et même par une frange de ses propres fans lorsqu’il était à l’Inter Milan, le jeune prodige italien Mario Balotelli (20 ans) vient de récidiver dans les provocations et comportements antisportifs… au point de s’attirer les foudres des gentlemen de Manchester United ce week-end.

balo

Mario Balotelli a une mentalité inversement proportionnelle à son énorme potentiel et le jeune homme au caractère de m*** vient d’ajouter une nouvelle page à sa jeune carrière déjà bien remplie de frasques en tous genres. Rappelons-en-nous quelques-unes :

Que de débordements

Depuis qu’il est à Manchester City, il s’est déjà publiquement moqué de Wayne Rooney et a tiré une flèche en fer en direction des joueurs d’une équipe de jeunes du club sans raison apparente… et par chance sans toucher personne ! Il a également été jeté d’un club de lap dance pour avoir touché une danseuse, ce qui est strictement interdit. Sa propre sœur, Abigail Barwuah, ne le soutient plus depuis qu’il n’a pas apprécié de la voir participer à une émission de télé-réalité : « J’ai compris qu’il n’en a rien à faire de moi. Il est égoïste. (…) A présent, je ne veux plus le voir: il ne mérite pas mon amour et même pas d’être considéré comme mon frère ». Du temps de l’Inter, il s’est mis José Mourinho à dos. Il s’est même affiché avec la vareuse du grand rival, l’AC Milan.

En gros, seul Roberto Mancini, actuel entraineur de City et coach qui l’a lancé en Serie A, croit encore en lui. Et mal lui en a peut-être pris au vu de l’accumulation de unes de tabloïds anglais. Presqu’autant que de buts : 10 en 24 matches. Une nouvelle ligne a d’ailleurs été écrite ce week-end.

Comment s’attirer les foudres de toute un stade: mode d’emploi

Alors qu’il remplaçait Carlos Tevez, blessé, à la pointe de l’attaque des Citizens qui défiaient Man U à Wembley, Balotelli a provoqué une bagarre générale en fin de match. Quelle façon plus élégante pouvait-il en effet trouver pour montrer sa joie d’avoir remporté ce match (0-1, but de Touré)… que d’aller provoquer les supporters de Manchester United ? Le jeune homme a agité le blason de sa vareuse de City en direction des supporters adverses, ce qui a fait sortir Rio Ferdinand de ses gonds après avoir ajouté un clin d’œil dans sa direction ! Ils ont dû être séparés par leurs coéquipiers Vincent Kompany et Edwin van der Sar. Un coup de ce dernier sur un caméraman trop « curieux » est d’ailleurs bien visible à 48 secondes dans la vidéo. La Fédération anglaise de football examinera l’incident. Une bien curieuse façon de célébrer également la naissance de sa fille. « We had a baby girl named… Tia Ferdinand! » Ca ne s’invente pas !

Sale soirée pour Juhasz…

Par Gaëtan Willemsen dans Football étranger, Vidéos , le 27 mars 2011 15h07 | Un commentaire>

juhasz

Le défenseur central le plus acclamé du championnat belge, le Hongrois Roland Juhasz d’Anderlecht, a connu des heures plus glorieuses avec son équipe nationale. Loin de la joie ressentie après son but face à l’Italie, il a vendredi soir passé une soirée à oublier au plus vite. Son équipe s’est faite laminer à domicile par les Pays-Bas 0-4. Le dernier but, par exemple, résulte d’un dégagement raté (il frappe à côté de la balle) du défenseur anderlechtois. Sale soirée on disait…

« Mardi, il faudra le mettre davantage à contribution. Nous devrons gagner le second ballon. Il ne faut pas avoir peur en allant à Amsterdam. Il faut être courageux et prendre tous les risques. Qu’avons-nous à perdre ? », a déclaré l’intéressé à l’issue de la rencontre au site UEFA.com, à propos du match retour de mardi prochain. Comme quoi le Hongrois garde espoir.


szólj hozzá: Hu 0-4 Ned All

Zidane humilie un jeune gardien

Par Gaëtan Willemsen dans Divers, Vidéos , le 26 mars 2011 15h25 | 3 commentaires

zidane1

Zinedine Zidane, actuellement dans l’organigramme du Real Madrid, n’a rien perdu de sa légendaire touche de balle ! La preuve en images lors d’un événement promotionnel Adidas en 2009.