SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Europa League

Le but le plus stupide du mois

Par Martin Vachiery dans Divers, Europa League, Vidéos , le 24 février 2011 12h31 | Ajouter un commentaire

butfail2

Voilà ce que l’on appelle un beau travail d’équipe. Un mauvais dégagement du gardien, une mauvaise passe en retrait du défenseur et un contre stupide qui permet à l’attaquant d’inscrire un but pour le moins…particulier, pour ne pas dire moche !


cska paok 0-1 mouslimovich
envoyé par pankar23. – Découvrez les dernières vidéos de sport.

Pour la petite histoire, l’heureux buteur s’appelle Zlatan Muslimović. Malgré son but, le PAOK Salonique a fait match nul contre le CSKA Moscou (1-1). Vainqueur à l’aller (1-0), les Russes se qualifient pour les 1/8e de finale de l’Europa League.

Plus aucun club belge sur la scène européenne ?

Par Mathieu Tamigniau dans Europa League , le 18 février 2011 11h47 | Ajouter un commentaire

Dans une semaine, il n’y aura sans doute plus de club belge sur la scène européenne. Anderlecht a été laminé hier par l’Ajax d’Amsterdam. 0-3.

imageglobe-25389572par Sophie Fafchamps

La rencontre d’hier reflète bien le parcours européen d’Anderlecht. Souvenez-vous le 24 août dernier, les mauves passent à côté de la ligue des champions et de ses millions. Une élimination prématurée aux tirs au but face au Partizan de Belgrade. Tout le monde se souvient de cette séance de tirs, hyper tendue… où Boussoufa, Suarez et Biglia ont trébuché sur une motte de terre.

Voilà donc Anderlecht reversé en Europa League. dans un groupe relevé avec le Zenit Saint Petersbourg, l’AEK Athènes et le Hajduk Split. Relevé mais tout à fait à la portée des Bruxellois. Pourtant, la 2e place est acquise de justesse et dans la douleur.

L’hiver passé au chaud… l’occasion de tourner la page et se présenter en 16e avec les idées claires… c’est ce qu’on espérait de la rencontre d’hier. D’autant qu’Amsterdam est loin d’être en forme. C’est une bonne équipe mais rien à voir avec l’Ajax d’antan. Anderlecht devait l’emporter pour que le match retour ait encore de l’importance… C’est rappé !

Les mauves ont multiplié les occasions, ils ont montré de l’engagement, de la technique, une bonne organisation. Tout était là ! Tout sauf les buts ! et c’est assez symptomatique de notre football… il y a du talent, beaucoup de talent, mais on ne l’exploite pas ! Résultat : la semaine prochaine, nous serons seulement fin février… et nous n’aurons sans doute plus aucune équipe sur la scène européenne. Alors, messieurs les joueurs d’Anderlecht, nous, amateurs de football, nous vous demandons une seule chose : la semaine prochaine, donnez-vous à fond ! Offrez nous un beau match, au moins pour sauver l’honneur de notre foot belge !

Un tacle assassin

Par Martin Vachiery dans Divers, Europa League, Vidéos , le 8 novembre 2010 14h36 | 3 commentaires

Et le mot est faible. Dans ce match d’Europa League entre Naples et Liverpool, le joueur italien Salvatore Aronica s’est rendu coupable d’un horrible geste défensif, puisqu’il a littéralement pris la jambe de David Ngog sans même effleurer le ballon. Pire encore, le joueur n’a semble-t-il même pas pris la peine de suivre le ballon des yeux, trop concentré sur la jambe du jeune français des Reds.

Heureusement, ce dernier a pu terminer la rencontre. Tout comme Aronica. En effet, le joueur n’a pas reçu le moindre avertissement pour son geste ! Liverpool a tout de même remporté le match (3-1), le football lui n’en est certainement pas sorti gagnant.

Un vilain geste qui n’a rien à envier au spécialiste du genre.

Ce soir, il faut y aller pour la gagne

Par Catherine Vanesse dans Europa League , le 4 novembre 2010 10h30 | Ajouter un commentaire

aek2

Nos 3 clubs belges engagés en Europa League jouent très gros ce soir : Bruges et La Gantoise abattent leurs dernières cartes alors qu’Anderlecht est à Athènes pour confirmer…

Confirmer son redressement opéré justement il y a 15 jours lors de la réception de l’AEK. Souvenez-vous, à l’époque, le Sporting demeurait sur 3 défaites consécutives: à Split, au Standard et au Cercle de Bruges. Trois défaites qui avaient provoqué la colère des supporters réclamant les départs conjoint d’Ariel Jacobs et d’Herman Van Holsbeeck. Entre ces 3 revers, le président Roger Vanden Stock avait pris publiquement la parole pour soutenir son entraîneur.
En 15 jours seulement, tout a changé. Enfin pas tout mais beaucoup de choses: il y a d’abord eu le 3-0 face à Athènes avec le 1er but de Lukaku depuis 7 matches. Il y a eu ensuite une victoire étriquée face à Westerlo, une qualification douloureuse en Coupe à l’US Centre et puis le succès dimanche dernier à Genk.
Comme quoi, 15 jours en football, c’est long, très long.

Ce soir, en Grèce où Anderlecht n’a jamais gagné, les Mauves viseront au minimum le partage, ce qui leur assurerait au moins l’espoir de se qualifier lors du dernier match à la maison face à Split. Split où les Bruxellois s’étaient également déplacés pour 1 pt. On sait ce qu’il était advenu avec cette défaite à la toute dernière seconde. Alors, non, ce soir, il faut y aller pour la gagne. Car 3 pts signifieraient quasiment la qualification. Il suffira alors de battre Split sans même aller gagner au Zénit St-Petersbourg. Des Russes qui seront déjà qualifiés ce soir en cas de victoire en Croatie. Et donc qui pourraient être tentés d’aligner une équipe B le 1er décembre lors de la venue d’Anderlecht.

Bref, ce soir, il faut oser à Athènes, bousculer les dieux du foot et battre cette équipe qui semble très faible et qui ce soir sera privée de 5 titulaires.

Oser et gagner, tel sera le leitmotiv du Club de Bruges et de La Gantoise. Bruges contre le Dynamo Zagreb et Gand face au Sporting de Lisbonne. Bruges pour se replacer, Gand pour au moins espérer tant sa situation est dramatique.

On l’a déjà dit il y a 15 jours, en 9 matches dans cette Europa League, nos clubs n’ont conquis qu’une victoire pour 3 partages et 5 défaites. Le bilan n’est pas bon, il ne peut que s’améliorer. Cela doit débuter ce soir car après il sera trop tard.

Humeur sportive de Vincent Legraive sur Bel RTL

Enfin une victoire belge en Europe !

Par Mathieu Tamigniau dans Europa League , le 22 octobre 2010 07h56 | Ajouter un commentaire

Une victoire, un partage et une défaite: tel est le bilan des clubs belges hier en Europa League. La victoire pour le Sporting d’Anderlecht, la première de notre pays dans la compétition.

apar Vincent Legraive

Il aura donc fallu patienter 7 matches pour enfin voir une équipe belge lever les bras au ciel. Jusque là, il y avait eu 4 défaites et 2 partages, 11 buts encaissés et 6 marqués. Il fallait que cela change et Anderlecht était le mieux placé pour mettre un terme à cet enfer européen. Parce qu’il jouait à domicile et parce qu’il ne pouvait décemment pas poursuivre cette série de 3 défaites d’affilée.

Au final, il s’est donc imposé 3-0 face à une équipe de l’AEK Athènes qui hier soir à perpétuer la célèbre tragédie grecque. Dieu que cette équipe était mauvaise et donc la victoire des Mauves doit être relativisée. Mais il y a eu victoire et ce matin, une 2e place dans le groupe à égalité avec Athènes et Split battu 2-0 au Zénit St-Petersbourg.

La qualif à Athènes ?

Du coup, la qualification se jouera déjà en grande partie dans 2 semaines en Grèce. Avec peut-être à nouveau l’une ou l’autre surprise concoctée par Ariel Jacobs. Critiqué par les supporters mais soutenu sans borne par la direction et les joueurs, l’entraîneur bruxellois avait décidé d’aligner Kanu et Klejstan d’entrée au détriment de Suarez et Kouyaté. Choix gagnant pour l’Américain qui n’avait plus joué depuis 2 mois.

Voilà donc Anderlecht relancé avant deux rencontres faciles sur papier contre Westerlo en championnat et à l’US Centre en Coupe de Belgique. la suite sera beaucoup plus corsée : à Genk, à Athènes, contre le Club de Bruges et à La Gantoise.

Un nul et une défaite

La Gantoise qui jeudi soir, a sans doute perdu ses dernières illusions : étrillée 5-1 au Sporting du Portugal, elle ne possède qu’1 pt sur 9 et voit Lille et les Portugais s’échapper vers les 16e de finales. Reste le Club de Bruges : un partage 0-0 au Dynamo zagreb teinté de regrets et de soulagement. Regrets car il y avait la place pour s’imposer. Soulagement compte tenu du pénalty loupé par les Croates à 1/4 d’heure du terme.

Condamné à s’imposer dans 15 jours à domicile, Bruges a pourtant encore toutes les cartes en main pour se qualifier comme la saison dernière. On ne demande pas plus mais certainement pas moins non plus.

Ariel ne lave plus blanc

Par Fabrice Cecchi dans Europa League , le 1 octobre 2010 09h41 | Ajouter un commentaire

Ariel Jacobs, la mine grave face à Hadjuk Split

Par Vincent Legraive

La 2e soirée européenne de nos clubs belges aura été semblable à la 1ère : 1 partage et 2 défaites. Dont celle d’un Sporting d’Anderlecht battu à la toute dernière seconde à Split…

Sur une erreur défensive impardonnable à ce niveau. Depuis 95 minutes, Anderlecht avait parfaitement muselé les attaquants de l’Hajduk à deux exceptions près : un raté de Vukinic à la 55e et un arrêt réflexe de Proto à la 91e. On joue alors les dernières secondes des arrêts de jeu et c’est le cauchemar : la défense n’est pas alignée : une passe en profondeur, le même Vukinic se présente devant un Proto cette fois impuissant. C’est le drame : 1-0, victoire de Split, attention ça tache.

Le bouillant public croate est en liesse. Les Anderlechtois sont hagards et regagnent les vestiaires la tête basse, ne réalisant pas encore le cauchemar dans lequel ils viennent de tomber. Les sourires affichés durant le match ont fait place à la grimace : Anderlecht n’a plus la banane à Split !

Surtout, en repensant le match, on se dit que le Sporting a tout fait pour vivre un tel scénario : une bonne organisation mais avec 9 joueurs à vocation défensive, avec les seuls Boussouffa et Suarez pour porter le danger : Anderlecht était venu pour un tout petit point, c’est la meilleure manière de perdre. D’où le coup de gueule de Jonathan Legear confiné sur le banc tout comme Lukaku : nous avons joué trop défensivement mais que voulez-vous, ce n’est pas moi qui fait la tactique. Non c’est Jacobs et pour l’instant, Ariel ne lave plus blanc. Il n’a pas remporté une seule de ses 4 dernières rencontres européennes et son équipe ce matin est très éloignée d’une éventuelle qualification pour les 16e de finales. Pour encore en rêver, il faudra quasiment tout gagner dont les deux prochaines rencontres face à l’AEK Athènes. Anderlecht affiche un 0 sur 6 alors qu’il y a à peine 5 semaines, il se voyait en Ligue des Champions.

Hier, dans une rencontre interrompue par des jets de pétards et la fumée, le Sporting s’est trouvé dans le brouillard et ce dernier devra très vite se dissiper car dans 58 heures, il y aura le Classico au Standard.

Ajoutez à cela la défaite 2-1 de Bruges à Villaréal et le partage 1-1 de La Gantoise face à Lille et vous avec ce matin 3 clubs belges à la dernière place de leur groupe respectif. En février dernier, on avait Anderlecht, Bruges et le Standard en 16e de finale. 8 mois plus tard, le zéro pointé est au bout des crampons. Non décidément, notre football ne se sent bien que lorsqu’il reste chez lui.

Les Européens se refont une santé

Par Martin Vachiery dans Europa League, Jupiler League , le 20 septembre 2010 08h36 | Ajouter un commentaire

europeens

Par Vincent Legraive

Meurtris jeudi en Europa League, nos 3 clubs belges engagés en Coupe d’Europe se sont refait une santé en championnat : 3 victoires hier, 13 buts inscrits et à peine 3 encaissés…

Les 3 buts à la décharge du seul Gand mais qui en a planté 5 à Zulte-Waregem. 5-3, 8 buts sur les 30 inscrits ce week-end, ce qui constitue le record de la saison.

Ajoutez à cela les 3 d’Anderlecht face à Courtrai et les 5 du Club de Bruges à Charleroi et vous mesurez déjà l’énorme différence entre notre compétition domestique et celle du Vieux Continent.

Un exemple : Anderlecht. Lors de ses 3 derniers duels européens, le Sporting a encaissé 7 buts : 4 face au Partizan de Belgrade et 3 contre le Zénit St-Petersbourg. En Championnat, le goal average est de 16 à 1. Entre le Zénit, Anderlecht s’est imposé 0-2 à St-Trond et 3-0 face à Courtrai. Sans faire injure à ces deux clubs, ils ne sont clairement pas des sparring-partners de renom pour préparer des rendez-vous internationaux.

Anderlecht qui depuis le but encaissé en fin de 1re mi-temps contre Eupen lors de la 1re journée, n’a plus été rechercher le ballon dans ses filets : cela fait 585 minutes que Proto est impassable. En Europe, il a encaissé en moyenne toutes les 40 minutes…

Charleroi, une équipe moyenne

L’Europe, il y a bien longtemps que les supporters de l’autre Sporting n’osent même plus en rêver. Charleroi est devenu une équipe moyenne de notre championnat. Très moyenne, trop moyenne et même franchement très mauvaise. Hier, face au Club de Bruges, les Carolos ont pu mesurer l’écart qui les sépare d’une équipe belge qui ne brille pas en Europe. 0-5 avec un Club de Bruges qui pour la 1re fois cette saison n’a pas encaissé. Les mauvaises langues affirment déjà que c’est dû à l’absence de Stijnen remplacé hier par papy De Vlieger.

0-5, il n’en fallait pas plus pour que le bouillonnant président Abbas Bayat ne descende dans les vestiaires pour aller dire sa façon de penser aux joueurs et à l’entraîneur Abbas Bayat. Et lorsque ces deux-là s’affrontent, il vaut mieux ne pas se trouver dans les parages. Du coup, on évoque déjà une 2e séparation. Alors Mathijssen 3e entraîneur limogé cette saison ?

On en saura plus après mercredi et ce derby wallon au Standard. En attendant, hier, le doyen de nos entraîneurs en fonction a été licencié pour la 6e fois de sa carrière : le petit point sur 21 conquis par le Lierse a eu raison d’Aimé Anthuenis. Il a rejoint Danny Ost au rang des coachs sans boulot. Grandeur et décadence : après 630 minutes en Division 1, les deux entraîneurs champions en D2 la saison dernière sont déjà sur le carreau.

Vincent Legraive

La talonnade brésilienne

Par Martin Vachiery dans Divers, Europa League, Football étranger, Vidéos , le 20 septembre 2010 08h08 | Ajouter un commentaire

L’artiste s’appelle Edmar, il est brésilien, il joue au prestigieux club ukrainien du Metalist Kharkov et il a un sacré touché de ballon. Pour le reste rien à signaler, je ne vais tout de même pas vous faire le résumé de Debrecen – Metalist Kharkov (0-5) en Europa League. Un corner tiré tendu au premier poteau, un joueur bien placé et un petit tour du web pour Edmar.

This if football.

Le foot se joue à 11 et au final c’est toujours la Belgique qui perd

Par Fabrice Cecchi dans Europa League , le 17 septembre 2010 07h39 | Ajouter un commentaire

bouss

Par Vincent Legraive

Deux défaite et un partage : le bilan des clubs belges hier soir en Europa League est loin d’être positif. Avec un final, toujours le même sentiment…

Rappelez-vous de cette phrase de Gary Lineker à l’époque où il était l’attaquant de l’Angleterre : le football est un sport qui se joue à 11 et au final c’est toujours l’Allemagne qui gagne. Eh bien chez nous, cette phrase est devenue : le football est un sport qui se joue à 11 et au final c’est toujours la Belgique qui perd.

Club de Bruges/PAOK Salonique. Une domination brugeoise, des occasions à la pelle, le 1-0 de Kouemaha et puis un corner, une reprise de la tête, Stijn Stijnen qui boxe les mouches : 1-1. Le gardien brugeois évitera pourtant la défaite dans les dernières secondes.

Levski Sofia/La Gantoise : 0-1 par Azofeifa, 1 partout. 1-2 par Suler, 2-2 et puis 3-2 à 5 minutes du terme : les gantois auront mené par deux fois au score avant de s’incliner contre l’équipe sur papier la plus faible du groupe.

Enfin, Anderlecht/Zénit St-Petersbourg : l’énorme différence de classe, l’énorme écart entre le champion de Belgique et celui de Russie. 0-3 à la pause via un parfait coup du chapeau de Kerzakhov, un joueur énorme et qui n’est pourtant que remplaçant habituellement et qui a profité pleinement de l’absence de 4 titulaires.

Il a également profité pleinement des choix de + en + contesté d’Ariel Jacobs. Privé de Kouyaté, il avait choisit de positionner Guillaume Gillet dans le milieu de terrain, plaçant Rnic à l’arrière droit. Il a également choisi d’aligner Bernardez en défense centrale au profit d’un Mazuch qui paie toujours son mauvais match face au Partizan de Belgrade. Des choix douteux et catastrophiques : Rnic a été remplacé à la pause et Bernardez a été complètement dépassé par l’intelligence de ses adversaires.

Au final, le but de Juhasz sera une simple péripétie.

Il y a 3 semaines, avant le match face au Partizan, on disait qu’Anderlecht allait enfin rejoindre la Ligue des Champions pour peut-être bien y figurer. 21 jours plus tard, le Sporting est en Europa League et a été surclassé par un club russe qui, lui, a réellement la taille Ligue des Champions.

Après les mauvais résultats en barrage européen, après les deux défaites des Diables Rouges, voilà une nouvelle fois la confirmation que notre football ne se porte bien que lorsqu’il se joue chez nous. Pour reprendre une phrase à la mode Van Buyten : il faut fermer les frontières et tout se passera bien.

En attendant, hier, Saint-Petersbourg était au Zénit alors que le football belge est au crépuscule de sa riche histoire.

Anderlecht, FC Bruges et La Gantoise en Europa League

Par Bruno De Roy dans Champions League, Europa League , le 13 septembre 2010 09h44 | Ajouter un commentaire

Johan Cruyff, le plus grand joueur hollandais de tous les temps, a dit un jour : « chaque désavantage à son avantage ». Cette phrase m’est immédiatement venue à l’esprit après l’élimination d’Anderlecht contre le Partizan Belgrade.

anderlecht-partizan2En effet, si le club bruxellois passe à côté de nombreux millions d’euros en ne jouant pas la Ligue des Champions, il devrait cependant parvenir à récolter plus de points pour le coefficient belge en évoluant en Europa League. Cela ne change bien sûr rien à l’énorme déception des « Mauves », mais un beau parcours d’Anderlecht en Europa League pourrait faire remonter la Belgique au classement UEFA. Le Sporting devrait en principe récolter plus de points face au Zénith, à l’AEK Athènes et face au Hadjuk Split, que dans un premier tour de Champions League, avec par exemple l’AC Milan, le Real Madrid et Auxerre!

Pour l’instant, notre petit pays est 14ème derrière la Roumanie et le Danemark. Si nous arrivons à dépasser ces deux nations, le champion de Belgique 2012 serait directement qualifié pour les poules de la Champions League de la saison 2012-2013. Et l’objectif est parfaitement réalisable! Nous sommes justes derrière la Roumanie, qui n’a plus que Cluj en Champions League et le Steaua Bucarest en Europa League, et à quelques points seulement du Danemark, représenté par Copenhague en Champions League et Odense en Europa League. Il est donc très important pour notre football qu’ Anderlecht, Bruges et La Gantoise récoltent de nombreux points dans leur poule!

kouemaha3Anderlecht-Zénith et FC Bruges-PAOK

Cette semaine, je prédis une belle victoire d’Anderlecht contre le Zénith ! Les Russes ont certes une très belle équipe, mais si Auxerre a réussi à les battre, le Sporting est à mon sens parfaitement capable de créer un petit exploit contre l’ancien vainqueur de l‘Europa League (alors encore appelée coupe UEFA en 2008). Le FC Bruges aura lui fort à faire de son côté face au PAOK Saloniki. Les Grecs ont déjà obtenu deux résultats probants cette saison en déplacement : 1-1 à l’Ajax et 1-1 au Fenerbahce. Je vois le même score ce jeudi en Venise du Nord, même si je préfèrerais que les « Blauw en zwart » l’emportent.

gent-feyenoord3Levski Sofia-La Gantoise

Quant à la Gantoise, je pense qu’elle a de grandes chances de s’imposer en Bulgarie face au Levski Sofia. Les Gantois ont une équipe solide et ils ont surtout un très gros noyau. Ils peuvent facilement changer 3 à 4 joueurs dans le onze de base sans pour cela diminuer le niveau de l ‘équipe, ce qui pourrait constituer un atout précieux dans l’enchaînement des rencontres. Après leur superbe qualification contre Feyenoord ils doivent être capable d’aller prendre au minimum un point en Bulgarie. Je suis impatient de voir si les clubs belges vont tous les trois nous réjouir avec un bon résultat en Europa League cette semaine!

preudhomme-janko4 Michel Preud’homme et Twente

En parlant de Belges et la coupe d’Europe, je pense que Michel Preud’homme et Twente vont réaliser un exploit en tenant l’Inter Milan, le tenant du titre, en échec. Le champion des Pays-Bas est en forme. Je vois un 0-0, ou même une courte victoire pour les hommes de Michel Preud’homme. Avec Marc Janko « les Tukkers » ont un vrai buteur, un homme qui marque comme il respire. L’autrichien a marqué 93 buts en 112 matches avec son ancien club, le Red Bull Salzbourg. Il trouvera peut-être la faille demain soir. A voir sur Club RTL dès 20h30…