SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Le Standard pourra continuer à « emmerder » les autres équipes des play-offs 1

Par Fabrice Cecchi dans Coupe de Belgique , le 7 avril 2011 09h00 | 4 commentaires

stanad

Par Vincent Legraive

Standard-Westerlo: telle sera donc l’affiche de la 56e finale de Coupe de Belgique, le 21 mai prochain au stade Roi Baudouin. Ce sera la 15e finale pour les Liégeois.

Le Standard n’est donc plus qu’à une longueur d’un Club de Bruges recordman du nombre de participations et même de victoires avec 10 au total. La dernière en 2007 précisément face au Standard. A l’époque, Ishiaku avait inscrit le seul but d’une rencontre où seules deux joueurs de l’équipe actuelle avait participé : Steven Defour et Axel Witsel. Dans cette équipe, il y avait également Sergio Conceicao, l’actuelle entraîneur adjoint alors que Dominique D’Onofrio était directeur sportif et Preud’homme l’entraîneur.

18 ans plus tard

4 ans plus tard, nouvelle finale et peut-être un 6e succès, 18 ans après le dernier. C’était le 6 juin 1993 au stade Constant Vanden Stock lors de la dernière finale 100 % wallonne, la 2e de l’histoire après Tournai-Verviers en 1956. Sur la pelouse, le Standard affrontait/Charleroi dans une rencontre dirigée par Alphonse Costantin qui 9 ans plus tard allait devenir directeur général à Sclessin. Le Standard s’était imposé 2-0 sur des buts de Henk Vos et de Philippe Léonard dans une équipe qui comprenait également Bodart dans les buts, Rednic, Dinga, Cruz et Genaux en défense. Hellers, Bisconti, Léonard et van Rooy dans le milieu de terrain. Marc Wilmots et Vos en attaque.

Le Standard avait mis un terme à 3 finales perdues. Hasard de l’histoire, le 21 mai prochain, les Liégeois reviendront au stade Roi Baudouin après 3 nouvelles défaites en finale : en 99 (1-3 face au Lierse). En 2000 (1-4 face à Genk) et donc en 2007 (0-1 face au Club de Bruges).

a

Deux chances de décrocher une qualification

Surtout, le Standard est à présent à 90 minutes d’un trophée mais également d’une qualification européenne. Qualification qu’il pourra également obtenir via le championnat. Car désormais les Liégeois auront l’esprit tranquille durant 1 mois et demi. Ils pourront continuer à « emmerder » les autres équipes des PO1. A commencer par le Club de Bruges dimanche. Rien ne semble en effet impossible pour une équipe qui gère parfaitement sa folle semaine parès le 1-3 à Anderlecht. Une équipe qui espère que la blessure au genou encourue hier par Steven Defour ne sera pas trop grave. On en saura plus aujourd’hui.

Laisser un commentaire