En ce moment

Archives du août, 2010

Un Belge champion d’Angleterre en mai 2011 ?

Par Bruno De Roy dans Football étranger, Premier League , le 31 août 2010 15h08 | Ajouter un commentaire

La Premier League est probablement le championnat européen le plus intéressant à suivre pour le moment. Cinq clubs devraient se disputer le titre de champion cette année : Manchester United, Chelsea, Arsenal, Liverpool et Manchester City ont tous l’ambition d’être sacré en fin de saison. La Premier League sera par ailleurs cette année également très intéressante pour nous, amateurs de foot belge. En effet, depuis cet été, pas moins de neuf de nos compatriotes jouent dans le championnat d’Angleterre.

BRITAIN SOCCER ENGLISH PREMIERSHIPAinsi, Manchester City compte dans ses rangs Vincent Kompany et Dedryck Boyata; Ritchie De Laet évolue cette année encore à Manchester United; Marouane Fellaini marquera, on l’espère, de nombreux buts pour Everton; Jelle Van Damme et Geoffrey Mujangi Bia évoluent quant à eux à Wolverhampton; Moussa Dembélé vient de renforcer l’équipe de Fulham; enfin, Simon Mignolet défend depuis cet été les buts de Sunderland. La Belgique est donc bien représentée dans le plus prestigieux championnat européen! L’un de nos compatriotes pourrait ainsi être sacré champion d’Angleterre au terme de cette saison. Thomas Vermaelen et Arsenal ont en tout cas bien commencé le championnat avec un 7 sur 9. Après un match nul à Liverpool lors de la première journée, les « Gunners » ont battu Blackpool et Blackburn. Manchester City et Vincent Kompany ont pour leur part connu plus de difficultés à affirmer leur nouveau statut de prétendant au titre. Après un match nul compliqué (0-0) à Tottenham lors de la journée initiale, ils ont ensuite battu Liverpool 3 à 0. Malheureusement pour les Citizens, un but concédé à l’ultime minute ce dimanche à Sunderland leur a fait connaître leur première défaite de la saison (1-0). BRITAIN SOCCER PREMIER LEAGUE

On attend de voir si les nombreux transferts vont enfin permettre au deuxième club de Manchester de décrocher le titre national. Quant au troisième Belge susceptible de soulever le trophée cette saison, il s’agit de Ritchie De Laet. Il n’a pas encore disputé une minute lors des trois premiers matches, mais Manchester United, équipe au sein de laquelle il évolue, a bien entamé la saison avec un 7 sur 9.

Sauf énorme surprise, on ne devrait pas voir d’autres Belges gagner le titre en Angleterre. Il sera néanmoins intéressant de suivre les prestations de nos compatriotes. Tous sont des titulaires potentiels et peuvent faire un grand pas en avant en prenant un maximum de temps de jeu et en accumulant de l’expérience. Chez les « Wolves », Jelle Van Damme est titulaire et son équipe, Wolverhampton, a pris un bon départ avec un 5 sur 9.

BRITAIN SOCCER PREMIER LEAGUEA Fulham, finaliste de l’Europa League la saison dernière, Moussa Dembelé, tout fraîchement recruté par le club londonien, a déjà fait parler de lui en distribuant trois passes décisives en deux matches : deux assists de grande classe ce week-end lors du match nul à Blackpool (2-2), et un la semaine passée contre Manchester United, alors qu’il n’était monté au jeu qu’en fin de rencontre (score final 2-2). De son côté, Simon Mignolet a défendu les buts de Sunderland lors des trois premières rencontres, et Marouane Fellaini est en train de revenir en puissance après sa blessure, même si Everton a raté son départ avec 1 point sur 9. La championnat anglais vaudra la peine d’être suivi !

Les supporters de foot ont la vie dure

Par edaniel dans Jupiler League , le 30 août 2010 09h45 | Un commentaire>

belga-picture-22002121« C’est la rentrée ! ». C’est le mot du jour ce matin, à la rédaction, dans les couloirs d’ RTL. Mais Eddy Daniel a une pensée pour les supporters des équipes de foot. Eux sont sur le pont depuis 5 semaines. Et beaucoup connaissent déjà des moments difficiles

Être supporter, ce n’est pas une sinécure. L’ivresse de la victoire, ce n’est pas toutes les semaines. Non, vraiment, pour être supporter, faut avoir le cœur bien accroché. Comme en politique. Votre équipe favorite vous trahit, perd quand on la voit gagner les deux doigts dans le nez,fait passer des moments parfois très difficiles.

Le journal Le Soir lance ce matin un appel pour que quelqu’un fournisse du Prozac aux joueurs d’Anderlecht. Il y a de quoi c’est vrai : l’élimination en ligue des champions. Le sort qui offre des adversaires qui n’attireront pas les foules en Europa League. Et une malchance incroyable en championnat contre Zulte Waregem. Mais du prozac, il en faudrait une bonne dose pour les supporters aussi. Ils se voyaient dans les tribunes, assistant aux matchs contre l’un ou l’autre grand, Chelsea, Barcelone, l’Inter… Ce matin, certains sont toujours hagards et se frappent le front.

Avaler des couleuvres

Etre supporter, c’est encaisser pas mal de frustration. Avaler quelques couleuvres. A Sclessin, la coupe semble être pleine. Trop de joueurs partis. De mauvais résultats. Pas de beau jeu. Des transferts décevants. Alors on fait grève. Supporter c’est encourager ? Donc on n’encourage pas. Pendant 25 minutes contre Courtrai. Et on déploie des banderoles qui font bien comprendre ce qu’on ressent aux joueurs, aux entraîneurs, aux dirigeants.

Y en a marre de payer, payer, payer sans rien en retour. Allez prôner la patience à la foule. Dominqiue Donofrio, l’entraîneur, la tête de turc, essayait tant bien que mal de défendre ses joueurs. « un jour sans ça arrive ». « Il n’y a que 4 matchs et on veut déjà la révolution » La direction a même publié un communiqué « regrettant le négativisme de certains agitateurs ». On se croirait dans une république bananière. Une pétaudière. Ce que Sclessin est parfois d’ailleurs. Les soirs de grands matchs. Il suffirait de 2 ou 3 victoires pour que cela le redevienne. Un supporter c’est dur, mais faut peu de choses pour lui rendre la sérénité.

Premier but d’Henry à New York

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 29 août 2010 17h34 | Un commentaire>

« Titi » Henry a inscrit samedi son premier but en championnat de la Major League Soccer. Voilà qui devrait rebooster la « Henry mania » aux States. L’ancien joueur d’Arsenal et du Barça a inscrit à la 63e minute le 2e but des New York Red Bulls contre les San Jose Earthquakes (2-0).

Une victoire et une 2e place de la Conférence Est pour New York avec 37 points après 22 matches. Colombia est premier avec 41 points. Trève de blabla, voici le but d’Henry.

Thomas Ngijol (Jamel Comey Club) ne pourra plus lui repprocher de bouder quand il marque !

Les plus beaux buts de la semaine

Par Martin Vachiery dans Vidéos , le 28 août 2010 18h19 | Ajouter un commentaire

Voici une compilation des 10 plus beaux buts de cette semaine. Parmi ceux-ci, quelques bijoux comme les buts de Gareth Bale et de Di Maria, ou encore la superbe retournée de l’Auxerrois Jelen.

Mais aussi le premier but de Marquez aux New York Red Bulls ou encore le but de Guillaume Gillet contre le Partizan qui pointe à la 10ème place de ce classement.

Un montage vidéo des Brésiliens de TV Golo, en musique s’il vous plait !

Et si le souhait de Mme Hoefkens devenait réalité ?

Par Gaëtan Willemsen dans Diables Rouges, Divers , le 27 août 2010 21h10 | 7 commentaires
En ces temps institutionnels incertains, ce ne sont pas nos Diables Rouges moribonds qui poussent Flamands et francophones à se réunir autour d’une bonne bière belge pour célébrer nos couleurs. Au contraire… un pavé dans la marre est aujourd’hui jeté, mais il ne vient pas d’où on l’attendait.
 
Carl Hoefkens et sa femme Vanessa

Carl Hoefkens et sa femme Vanessa

« Je pense qu’il serait préférable de faire deux équipes nationales, l’une flamande et l’autre wallonne. » Cet avis n’est pas celui d’une ancienne gloire du football belge, ni même celui d’un joueur de seconde zone de notre D1 (à qui, il est vrai, on ne demande jamais l’avis…). Non, il provient de Vanessa. Vanessa qui ? Pour l’immense majorité des francophones qui ne la connaissent pas, laissez-moi vous la présenter. Vanessa Hoefkens est une ancienne serveuse de la boite de nuit lierroise La Rocca dont la poitrine aurait pu lui ouvrir les portes de la série Alerte à Malibu… Et comme elle semble aimer les ballons, quoi de plus normal que d’épouser un joueur de foot originaire du coin, qui plus est quand il s’agit du beau gosse de l’équipe locale ? Il s’agit, vous l’avez compris à son patronyme, du défenseur brugeois et ex-Diable Rouge Carl Hoefkens, qui a débuté sa carrière au Lierse à la grande époque du club, vers 95-97.

Et c’est là que ça coince ! Car dans le magazine flamand Menzo, à qui elle a confié corps et esprit (autant joindre l’utile à l’agréable me direz-vous…), elle assure que « Carl et ses équipiers sont du même avis. » Selon la Bekende Vlaming, et apparemment d’après les joueurs flamands du Club Brugeois, « en réunissant les Flandriens, il y aurait à nouveau une identité et du caractère dans l’équipe. » Si c’est vrai, je n’ose imaginer les folles soirées de complicité que Jonathan Blondel (soit dit en passant le Blauw-en-Zwart ayant le plus de caractère sur le terrain) doit passer avec ses coéquipiers !

 

Faisons plaisir à Vanessa…

Mais prenons un instant la blonde au mot. Que donneraient deux équipes nationales distinctes, l’une Flamande et l’autre francophone (on ne va tout de même pas pousser le bouchon jusqu’à créer une « équipe nationale » bruxelloise à côté d’une wallonne, puisque même Bart De Wever voudrait que les Bruxellois choisissent leur « sous-nationalité »). Et bien chers internautes, à mon humble avis, nos amis du nord du pays auraient bien du souci à se faire !

Analysons poste par poste en ne prenant en compte que les joueurs ayant déjà été internationaux A ou Espoir et plaçons-les en 4-4-2 classique.

 

Gardien de but : gros avantage aux francophonesbailly

FR : Logan Bailly, Silvio Proto, Jean-François Gillet, Olivier Renard… voir Cyprien Baguette et Thibault Courtois pour l’avenir

NL : Stijn Stijnen et … Simon Mignolet pour le futur (sans oublier les éphémères Brian Vandenbussche et Kenny Steppe)

En gros, les 3 titulaires potentiels des Diables côté francophone et le seul Stijnen côté flamand. Voyons le bon côté des choses pour la Flandre: lui au moins sait comment arrêter Cristiano Ronaldo…

 

Défense : léger avantage aux francophonesvermaelen

FR : Sébastien Pocognoli, Vincent Kompany, Daniel Van Buyten, Laurent Ciman / Anthony Vanden Borre

NL : Jelle Van Damme / Olivier Deschacht, Thomas Vermaelen / Nicolas Lombaerts, Toby Alderweireld, Gill Swerts / Sepp De Roover

Non Mme Hoefkens, votre mari ne serait pas titulaire indiscutable ici non plus… Si la Flandre compte plus de joueurs par poste, les qualités intrinsèques de ceux-ci sont peut-être un ton en dessous, exception faite de Thomas Vermaelen, à mon avis le meilleur défenseur belge actuel. Côté francophone, Guillaume Gillet est, à mon sens, plus utile en milieu de terrain où ses qualités de buteur/infiltreur (on sent qu’il a évolué en attaque jusqu’à son arrivée à La Gantoise) pourraient mieux s’exprimer.

 

Milieu de terrain : avantage aux francophoneshazard

FR : Eden Hazard / Mehdi Carcela, Marouane Fellaini, Axel Witsel / Guillaume Gillet, Jonathan Legear

NL : Maarten Martens, Jan Vertonghen, Steven Defour, Kevin De Bruyne

L’équipe francophone aurait fière allure avec deux des Belges qui réussissent le mieux à l’étranger, Fellaini et Hazard (sans oublier des joueurs comme Blondel, Lepoint, Lamah, Odjidja-Ofoe ou Mudingayi qui pourraient suppléer). Les Flamands manqueraient, eux, de percussion sur les flancs, mais la vista de Steven Defour resterait un atout. De plus, leur banc serait léger car composé de vieux serviteurs comme Simons, Thijs ou Buffel, même si le jeune Dries Mertens de Utrecht semble promis à un très bel avenir.

 

Attaque : avantage à … personne !lukaku

FR : Benteke, Mirallas
NL : Dembélé, De Sutter

Pourquoi Romelu Lukaku n’est pas dans une des sélections, me demanderez-vous ? Car le jeune homme devrait choisir. Lui qui est né à Anvers, a suivi un cursus scolaire flamand, mais qui parle parfaitement le français puisque c’est la langue parlée par ses parents à la maison ! Idem pour Igor De Camargo. Arrivé en Belgique à Genk à l’âge de 16 ans, le Belgo-brésilien a d’abord appris le néerlandais avant de devenir un pion majeur du Standard et d’y parler surtout français, une langue plus proche de son portugais natal.

Avantage à personne donc, car notre plat pays se révèle effectivement bien plat quand il s’agit de secouer les filets adverses. Même en considérant les solutions de rechange de part et d’autre de la frontière linguistique (Mpenza, Pieroni, Sonck, Vleminckx, Vossen, …), force est de constater qu’on ne trouve pas (encore) d’attaquant de calibre international en Belgique.

 

Pourquoi se déforcer ?

Preuve en est, il fut un temps où Vanessa soutenait les Diables...

Preuve en est, il fut un temps où Vanessa soutenait les Diables...

Je considère donc une hypothétique équipe francophone meilleure sur papier que sa consœur flamande. Mais si cela reste subjectif, personne ne pourra nier que couper les Diables en deux ne pourrait que déforcer chacune des équipes restantes. Dès lors, quel pourrait être l’argument de certains footballeurs flamands pour souhaiter une scission de notre équipe nationale ? La barrière de la langue explique les mauvais résultats des Diables ? Moi je dis « foutaises » ! Allez demander à des effectifs ultra cosmopolites comme on en trouve à l’Inter Milan ou à Arsenal si le fait de parler 68 langues différentes dans le vestiaire les empêche de jouer en équipe ?

A moins qu’au nord du pays, l’amour du maillot ne grandisse à mesure que celui-ci jaunit ? Suis-je bête, j’avais déjà la réponse : « En Belgique, jouer pour son équipe nationale est devenu une obligation, une contrainte. Les supporters ne se reconnaissent plus dans les joueurs et je pense qu’il y aurait beaucoup plus de monde si une équipe 100% flamande était sur la pelouse. Il y aurait au moins une interaction. Là, on pousse deux nationalités différentes à s’entendre et ça ne colle pas. » Si c’est Vanessa qui le dit, on ne peut qu’en rire… de bon cœur en offrant une bière bien belge à un compatriote néerlandophone lors d’un match des Diables !

Deco, la loose

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Vidéos , le 25 août 2010 21h48 | Ajouter un commentaire

deco
Dans la série des anciennes gloires     portugaises, comment ne pas évoquer le cas de Deco. Aaaah Deco. Si avez moins de 30 ans, vous deviez sûrement avoir un pote portugais qui avait son maillot à l’école ou au foot ! Deco, l’idole d’une génération tout entière de Lusitaniens.

Bon, n’allez pas croire que j’en veux aux anciens du FC Porto, pas du tout ! Au contraire, un club qui arrive à vendre chaque année ses joueurs pour des millions d’euros, tout en restant au top, mérite le plus grand respect.

Chelsea, logique

Mais revenons-en à Anderson Luis de Souza, de son vrai nom brésilien (naturalisé portugais), qui a connu ses plus belles années de joueur au FC Porto, de janvier 1999 à l’été 2004. 5 saisons, 205 matchs joués, 41 buts inscrits, des stats impressionnantes. Tout comme son passage au Barça, où il a laissé de bons souvenirs aux fans des Blaugranas. Mais 161 matchs et 20 buts plus tard, Deco fait comme beaucoup de Portugais et rejoint Chelsea, logique.

Et là ça se gâte. Après une demi saison encourageante, Deco est barré par la concurrence et des blessures. Il ne joue pas beaucoup, et se morfond sur le banc. Il joue quand même 19 matchs la saison dernière à Chelsea, avant de rejoindre le club brésilien de Fluminense.

Le maillot le plus moche du Brésil

Pour ceux qui l’ignorent, Fluminense a la particularité d’avoir le maillot le plus moche de tout le championnat brésilien. Détail vestimentaire mis à part, c’est donc dans ce club de Rio que Deco a décidé de relancer sa carrière à 32 ans.

Contrairement à son ancien coéquipier Quaresma, Deco lui ne pense plus vraiment à l’équipe nationale. Ses chances de disputer le très glamour Euro en Pologne et en Ukraine sont relativement minces. Deco veut juste retrouver ses sensations et jouer au football.

Mais le meneur de jeu portugais aurait sans doute rêvé d’un meilleur début sous ses nouvelles couleurs. Contre Vasco (2-2 score final), Deco a sans fait le plus gros loupé de sa carrière. Jugez plutôt.

Et qu’on ne ressorte pas l’excuse de la motte de terre pour lui aussi !

Trois dribbles et un but pour Di Maria

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Liga, Vidéos , le 25 août 2010 21h15 | Un commentaire>

Angel Di Maria est en train de devenir la nouvelle coqueluche du Real Madrid. A l’occasion du Trophée Santiago Bernabeu disputé contre le club uruguayen de Penarol, l’Argentin, nouvelle recrue du Real, a impressionné les socios madrilènes par son aisance technique et son sens du but.

Bon, en face ce n’était qu’un club uruguayen ok, mais son mouvement à base d’accélération, dribble, re-dribble et re-re-dribble est vraiment pas mal du tout !

Et dire que le Mou’ cherche toujours un attaquant…

Une volée en pleine lucarne

Par Martin Vachiery dans Football étranger, Premier League, Vidéos , le 24 août 2010 10h47 | Un commentaire>

Quel but ! Gareth Bale a sans doute du se repasser des vieilles VHS d’Olive et Tom ou de l’Ecole des Champions avant le match.

Une reprise de volée parfaite du gauche qui envoie le cuir en pleine lucarne. C’est simple le football parfois. En plus, avec ce bijou de but, Bale donne la victoire à Tottenham contre Stoke City.

Respect.

Première victoire en championnat pour Twente et Michel Preud’homme

Par Bruno De Roy dans Eredivisie, Football étranger , le 23 août 2010 13h47 | Ajouter un commentaire

Après avoir démarré la saison de la meilleure des manières en remportant la Super Coupe contre l’Ajax (0-1), les hommes de Michel Preud’homme n’étaient pourtant pas parvenus à s’imposer lors des deux premières journées de championnat. Malgré un football très attractif, Twente avait en effet concédé deux nuls blancs consécutifs, d’abord sur la pelouse de Roda, à domicile contre Heerenveen ensuite. Cependant, les annalistes hollandais Youri Mulder (ancien attaquant de Schalke 04) et Ronald Waterreus (ex-gardien de Barcelone) ne manquèrent pas de souligner la qualité de jeu proposé par Twente, ainsi que son football résolument porté vers l’offensive.

belga-picture-20742309
Ce week end, les champions en titre se déplaçaient à Vitesse, club racheté la semaine dernière par un investisseur géorgien, avec la ferme intention d’enfin concrétiser leurs occasions. Après une première mi-temps toujours vierge de buts, Janko et Luuk de Jong (2 fois) déclenchaient enfin le compteur en retrouvant le chemin des filets. Autant dire que cette victoire fera date pour l’ancien entraîneur du Standard et de Gand!

Michel Preud’homme est donc à présent lancé pour réaliser une belle saison aux Pays-Bas. Après avoir remporté, grâce à la Super Coupe, son 3ème trophée en quatre ans en tant qu’entraîneur, tout ce que je lui souhaite est d’encore enrichir son palmarès avec un titre en fin de saison. Ses chances sont réelles, car Twente est un club ambitieux et bien structuré, que l’on découvrira d’ici un mois sur la scène de la Ligue des Champions. Les « Tukkers » se sont effectivement qualifiés directement pour les poules de cette compétition grâce à leur titre de champion des Pays-Bas. Ils retrouveront d’ailleurs peut-être le Sporting d’Anderlecht sur leur route, ce qui promettrait une belle affiche!

Quoi qu’il en soit, Michel Preud’homme est en train de prouver qu’il est un entraîneur de classe internationale. Malgré les nombreux départs de différents titulaires à l’entre-saison (N’kufo, Stoch, Perez, Tioté), il est parvenu à conserver l’esprit de groupe qui avait fait le succès de son équipe la saison dernière, tout en y intégrant deux joueurs belges, Bart Buysse (en provenance de Zulte-Waregem) et Nacer Chadli (du club néerlandais d’Apeldoorn). Preud’homme a également emmené avec lui Roberto Rosales, qui évoluait sous ses ordres l’année passée à Gand.

Mon souhait, et ce pour l’ancien Diable Rouge tout autant que pour le football belge, est que Twente réalise une belle saison : c’est toujours une fierté de voir le succès d’un entraîneur belge à l’étranger! Notre ancien gardien de l’équipe nationale a par ailleurs recruté Jos Daerden en tant qu’entraîneur-adjoint, il s’agira donc d’un banc 100% belge. De plus, sa politique permet à de bons joueurs belges de s’intégrer à son noyau et d’avoir ainsi la chance d’évoluer au sein d’un championnat étranger.
Je continuerai à suivre les prestations de Michel Preud’homme et de son équipe, non seulement dans le championnat hollandais mais également en Ligue des Champions. Je pense que Twente terminera dans les 3 premiers aux Pays-Bas, et je les vois également terminer dans les 3 premiers de leur poule de Ligue des Champions, voire peut-être dans les deux premiers s’ils ne sont pas malheureux au tirage au sort. Qui sait, nous verrons peut-être un entraîneur belge en huitièmes de finale de la Ligue des Champions…

Il marque 8 buts dans un match !

Par Martin Vachiery dans Eredivisie, Football étranger, Vidéos , le 23 août 2010 12h30 | 2 commentaires

Johan Voskamp, nouvelle recrue du Sparta Rotterdam, a inscrit un octuplé en match de deuxième division hollandaise.

Il a largement contribué à la victoire de son équipe 12 buts à 1 contre la redoutable équipe de Almere City. Voici ces exploits en vidéo, désolé pour la musique…

Huit buts, c’est beaucoup, mais c’est la moitié du record du monde de 16 buts inscrits en un match par le joueur chypriote de l’Olympos Xylofagou, Panagiotis Pontikos, le 7 mai 2007.