Urgent

Waasland-Beveren - Anderlecht: suivez le SCORE EN DIRECT

Danse

Une Etoile, ça ne s’éteint pas comme ça…

Par aschildt dans Danse , le 15 février 2011 16h03 | Un commentaire>

fusionC’est un passionné qui a morflé. Tombé de haut le jour où l’Opéra de Paris l’a remercié, en 1997. Puis laminé par un accident de voiture trois ans plus tard, le corps brisé par quarante fractures. Le sort s’est acharné, mais une étoile, ça ne s’éteint pas comme ça.

Il a dû réapprendre à bouger, un orteil après l’autre. Il a dû réapprendre à danser, lui qui ne vivait que pour les ballets. Patrick Dupond incarne plus que tout autre la tenacité propre aux assidus du classique. Fort de ces épreuves, il a poursuivi son petit bonhomme de chemin, entre représentations et cours de danse à Soissons. C’est dans cette ville de Picardie que le coup de coeur s’est produit entre l’ancienne étoile et Leïla Da Rocha, professeur de danse orientale. 

La fusion

« Deux oiseaux blessés » : c’est ainsi qu’ils se présentent. Leïla a elle aussi vu ses plans chamboulés par la vie, sa carrière de basketteuse ayant été stoppée net par une blessure au genou. C’est donc ensemble qu’ils exorcisent leurs douleurs, grâce à « Fusion », un spectacle à la croisée de deux cultures et de deux univers bien distincts.

Un ballet accessible à tous les publics, qui sera donné le 26 février au Cirque royal de Bruxelles. A ne pas manquer !