Bruno Salomone : euphorique et euphorisant !

Par aschildt dans Théâtre , le 11 février 2017 15h43 | Ajouter un commentaire

BRUNO-SALOMONE-EUPHORIQUE-0« Tu connais pas Bruno Salomone ? Mais siii ! Denis Bouley ! » Le personnage culte de la série « Fais pas ci, fais pas ça » lui colle à la peau. Il a surtout permis au comédien de s’affirmer auprès du grand public. En se lançant le défi de revenir sur les planches avec un one-man-show, l’ex-comparse de Jean Dujardin se lance ainsi un fameux défi.

Centre culturel d’Uccle, vendredi soir. Le public n’est pas le plus facile à convaincre, mais il est mû ce soir par une certaine curiosité. Par quels subterfuges, avec quels ressorts, Bruno Salomone va-t-il bien pouvoir les faire rire ? « D’ailleurs, sera-t-il vraiment drôle, le comique ? » Pour sa grande reconnexion avec la scène, l’humoriste mise en fait non pas sur une succession de sketches classique. Ni sur le stand-up, toujours très à la mode. Son truc à lui, c’est un monde à part. Une intrigue fantasque et complètement barrée, dans laquelle il nous embarque dès les premières minutes.

Drôle et sexy

L’histoire est celle d’un nouveau-né qui vient au monde dans des conditions burlesques et parfaitement improbables. Lui-même a tout de la bête de foire, puisqu’il ne cesse de se bidonner. Du matin au soir, et du soir au matin. Au grand dam de ses parents. Bruno Salomone se lance à corps perdu dans cette fable à rebondissements, excellant tant dans les imitations vocales – du gynécologue allemand au papa banlieusard (avec en bonus tous les animaux de la ferme) – que dans le mime des situations les plus ubuesques.

Alors oui, bien sûr, entre deux chapitres, le comédien perd parfois le fil et dérive vers quelques délires personnels. Il est le premier à s’en amuser. « Je sens que vous vous demandez : « Mais où il m’emmène ? » D’ailleurs j’en ai déjà perdu un. Deux. Trois. Je suis tout seul en fait ! » Et la salle de rire de plus belle. C’est encore le meilleur baromètre.

Bruno Salomone, sur scène, offre une véritable bouffée de fantaisie et de spontanéité. Et puis il faut bien reconnaître qu’il apporte une touche de charme supplémentaire, qui ne laisse pas le public féminin insensible !

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire