Laeticia : le vrai boss du couple Hallyday ?

Par aschildt dans littérature, musique , le 13 décembre 2016 16h52 | Ajouter un commentaire

livre ameOn a tout vu, tout entendu, tout lu sur Johnny Hallyday. Alors à la parution d’un énième ouvrage au titre accrocheur vous promettant, après presque 60 ans de carrière, un « Johnny interdit », vous êtes en droit de vous demander ce que vous pourriez bien y apprendre. C’est oublier que l’auteur, pour le coup, a la chance de faire partie de ce cercle fluctuant des « copains » de l’Idole. Gilles Lhote joue les petites souris pour mieux nous dévoiler les coulisses de la machine Hallyday. Une machine bien huilée, pilotée d’abord, par la douce Laeticia, loin d’être naïve. 

Gilles Lhote connaît la vie de Johnny de A à Z. Et pour cause, il a discrètement co-signé la première autobiographie officielle très rock de Jean-Philippe Smet, « Destroy ». Le journaliste partage avec la star la rock’n’roll attitude, la passion des belles mécaniques et à l’occasion quelques vacances sympa entre Saint-Barth et Los Angeles.

Lui, plus que quiconque, a été témoin de la renaissance du chanteur, après ses graves problèmes de santé en 2010, point de départ de cet ouvrage qui revient, certes, sur un parcours du combattant déjà largement ressassé dans la presse, mais avec un regard particulier sur le rôle joué par l’épouse du chanteur dans la tourmente. Epouse aimante, maman attentionnée, pilier inébranlable, directrice artistique… Mais aussi une véritable pro de la com’ !

Laeticia : directrice de com’ de Johnny

Gilles Lhote dresse le portrait sans complaisance d’un couple Hallyday qui ne laisse rien au hasard. Ni les photos postées sur Instagram – surtout pas-  ni les looks de l’idole, ni enfin l’entourage de l’artiste qui a subi un grand coup de balai après le virage de 2010. Nouveau producteur, nouveaux potes, nouveau photographe. « Les Hallyday vont désormais recruter chez les Hipsters« , raconte l’auteur. « Laeticia […] ne s’entoure plus que de beautiful et powerful people afin de mieux infiltrer les chroniques et réseaux sociaux pour redonner à son mari un regain de branchitude et de jeunisme bienvenus… »

Dans ce monde impitoyable du show business figurent encore les amis de toujours, fidèles au poste. Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, prêts à rempiler pour la tournée des Vieilles Canailles. Et ça, on adore !

 

« Johnny interdit », Gilles Lhote, aux éditions du Cherche midi.

Les « Vieilles Canailles », en concert au Palais 12 de Bruxelles, le 11 juin 2017.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire