En ce moment

Jean-Louis Aubert revient, et c’est bien !

Par aschildt dans musique , le 1 décembre 2010 16h20 | 3 commentaires

aubert

 

« Emmène-moi avec toi voir Mick Jagger ! ». Je me souviens encore des supplications de ma petite soeur, quand adolescente et déjà mordue de Rock’n'Roll, je m’apprêtais à aller applaudir Jean-Louis Aubert au théâtre du Tampon. Tout cela est un peu confus, j’entends bien. Le Tampon, c’est le nom – incongru pour les esprits tordus – de la ville réunionnaise de ma jeunesse. Et si ma cadette évoquait le chanteur des Rolling Stones, c’est bien parce qu’elle confondait les deux rockers. Car non, je n’ai encore jamais pu applaudir Mister Sexy Lips.

« Un peu cabossé »

Mick et Jean-Louis. Stones versus Téléphone. Finalement, c’est vrai qu’ils se ressemblent, ces deux-là. Et de plus en plus. Regardez la pochette du nouvel album d’Aubert. Le visage sillonné par les rides, ces marques laissées par les excès, par la vie. La gueule Rock. « Un peu cabossé, mais je l’ai bien cherché« , comme il le chante si justement dans « Maintenant je reviens« . Un quinquagénaire mi-ombre, mi-lumière à la voix toujours enfantine, mais pas tout à fait intacte. Peut-être parce qu’Aubert n’est plus tout à fait le même depuis qu’il a perdu son père.

L’hommage d’un fils

Pour surmonter la douleur insupportable du deuil, Jean-Louis a écrit et composé douze titres. Le seul moyen de panser ses plaies. « Roc’Eclair«  ne s’en trouve pas pour autant noir ou déprimant. Exception faite du titre éponyme, dédié à l’être parti. Au contraire, l’ensemble reste léger, fort de ballades envolées, de mélodies enjouées et positives. Tournées vers cette vie qui continue, malgré tout. Où ? Quand ? « Demain. Là-bas. Peut-être…« , suggère le rocker, devenu poète. A vous donner la chair de poule.  »Allez viens, tu verras, elles vont sécher nos ailes/ On fera du Gauguin, mais juste en aquarelle. » Un grand bol d’air. Presqu’un nouveau départ.

 


Jean-Louis Aubert – Demain sera parfait
envoyé par emimusicfrance. – Regardez plus de clips, en HD !

L’album sera suivi par un deuxième opus cet hiver, Aubert ayant voulu distiller ses pépites, et surtout n’en supprimer aucune. Sept nouvelles chansons sortiront donc bientôt.

Côté scène, rendez-vous est donné le 7 mai 2011 à Forest National.

Laisser un commentaire