antalya temizlik şirketleri
antalya haber haberler antalya rent a car elektroniksigara
antalya rent a car
Antalya temizlik firmaları Antalya temizlik şirketleri

« Brillantissime » de Michèle Laroque : pas si catastrophique

Par aschildt dans Cinéma, Non classé , le 22 janvier 2018 19h32 | Ajouter un commentaire

Dès sa sortie, le film de Michèle Laroque s’est fait descendre en flèche par la plupart de la critique française et belge. Personnellement, j’ai fait partie de ceux qui ont suivi de près la genèse de la réalisation de ce film, via le financement participatif. J’ai donc mis mes oeillères pour faire fi des commentaires négatifs, histoire de me forger ma propre idée. Mais toute ma bonne volonté n’aura pas suffi à être totalement convaincue…

Angela se fait plaquer par son mari le jour de Noël. Le téléspectateur l’accompagne dans toutes les phases de sa séparation. Du choc, à la reconstruction, en passant par le déni. Pour incarner l’entourage de son personnage, Michèle Laroque s’est fait plaisir, et à nous aussi. Les incontournables : Pierre Palmade. Mais aussi la mère et la fille de l’actrice. A leurs côtés, une belle brochette de comédiens français : Kad Merad dans le rôle du psy amoureux transi, Gérard Darmon, Pascal Elbé, Michaël Youn, et j’en passe.

Tendre mais sans surprise

Cette jolie comédie est pleine de tendresse et de bons sentiments, elle vous rappelle qu’un monde de possibles s’offre toujours à vous et que le bonheur est parfois plus près qu’on ne l’imagine. Mais ne vous attendez pas à rire à gorge déployée. Les gags sont gentils. Mais le tout reste plat. Sans surprise. Vous ne passerez pas pour autant un mauvais moment, surtout si vous êtes fan de Michèle. Notez enfin que le film s’est placé en tête du box-office en France dès sa première semaine en salles.

Johnny Hallyday : le travail sur son album posthume a repris

Par aschildt dans musique, people , le 13 janvier 2018 11h32 | Ajouter un commentaire

Malgré la maladie et les traitements, Johnny Hallyday avait tenu à élaborer un nouvel album. D’après son ancien producteur Jean-Claude Camus, qui a pu écouter quelques morceaux du vivant de l’artiste, huit à neuf titres on été enregistré. Mais si Johnny a bien posé sa voix, il reste beaucoup de travail pour arranger le tout et le mettre en musique. Les séances en studio ont repris.

C’est le fidèle ami du chanteur qui a levé un coin du voile, sur les réseaux sociaux. Maxim Nucci et Yarol Poupaud sont de retour en studio pour mener à bien le projet le plus cher au coeur de Johnny. Un album qui a déjà des airs d’hommage, avec le retour d’anciens collaborateurs musicaux. A commencer par Yvan Cassar. Un maestro incontournable de la chanson française actuelle, qui avait orchestré les concerts les plus mythiques du rockeur au Stade de France en 98, mais aussi à la Tour Eiffel en 2000, entre autres.

Un groupe soudé

Aux choeurs, on retrouve Carmel Helene et Amy Keys. Les « sexy ladies du groupe », comme les appelait Johnny. Deux Américaines de renom qui ont accompagné la star sur scène ces dernières années. Lors de l’hommage populaire à la Madeleine, elles ont répondu présent, visiblement très affectées par le décès du chanteur.

Il s’agira du 51ème album de Johnny Hallyday. Peut-être le plus attendu de tous… Il devrait sortir dans les mois qui viennent. « Il est impor­tant pour tout le monde, a confié Yarol Poupaud au Pari­sien. On réécoute les bandes qui ont été enre­­gis­­trées. Je pense que personne ne sait encore exac­­te­­ment combien il y aura de chan­­sons au final. Il ne s’agit pas de faire du remplis­­sage, de mettre des morceaux pas finis, de l’à-peu-près, il ne faut que des chan­­sons que Johnny reven­­diquait complè­­te­­ment et dont il serait fier. »

Amélie Schildt

Notre-Dame de Paris : 20 ans après, la magie est intacte !

Par aschildt dans Concerts, Spectacle , le 20 novembre 2017 22h31 | Ajouter un commentaire

Notre-Dame de Paris : la magie opère 20 ans après !

Avec sa pluie de tubes, du « Temps des Cathédrales » à « Belle », en passant par « Vivre pour celui qu’on aime », c’est LA comédie musicale française qui a marqué la fin des années 90. Elle a aussi eu le mérite de révéler Garou et Patrick Fiori. 20 ans après, le spectacle connaît un second souffle, avec un casting presque entièrement renouvelé. Alors on y va, ou pas ? J’ai pu assister à l’une des représentations lilloises.

Lorsqu’une oeuvre est portée par des personnalités aussi fortes que celles d’Hélène Ségara ou de Garou, difficile de la voir incarnée par de nouveaux talents. C’est avec cette petite appréhension que je me rends au Zenith de Lille samedi. Les chansons, je les connais presque toutes, vestige de ma jeunesse. Premier bon point pour la comédie musicale : Richard Cocciante et Luc Plamondon n’ont pas tenté de moderniser le tout. Les décors sont les mêmes qu’à l’époque, de même que les costumes – qui, ceci dit, manquaient déjà un peu de panache il y vingt ans. Le pantalon militaire du poète Gringoire me laisse encore perplexe…

Un « Poetic Lover » sur scène

C’est donc un casting rajeuni qui se dévoile. Chaque voix semble avoir été choisie pour sa tessiture semblable à celle des stars de l’époque. Celle, rauque, de Quasimodo- Garou, est portée par Angelo Del Vecchio. Celle plus intense de Clopin se retrouve aujourd’hui chez Jay, ex-membre des Poetic Lovers. Quant à l’héroÏne, elle est interprétée par la divine Hiba Tawaji, dont les accents évoquent davantage l’Esmeralda -Noa que celle d’Hélène Segara. De quoi retrouver tout de suite ses repères, sans déception aucune. D’autant que le prêtre Frollo, lui, est le même, joué par un Daniel Lavoie sur qui le temps n’a aucune emprise. Après 40 ans de carrière, le Québécois reste magistral dans ce rôle du curé éperdu d’amour, tiraillé entre sa foi et la belle gitane.

La force de Notre-Dame de Paris réside avant tout dans ses textes aboutis, bien plus littéraires que tous ceux qui ont pu suivre dans les vingt années qui ont suivi en France, côté comédies musicales. Des paroles qui trouvent d’ailleurs écho dans notre actualité : l’intégration, les sans-papiers, le célibat des prêtres… Mais cet atout là, c’est d’abord à Hugo qu’on le doit !

« Notre-Dame de Paris », à découvrir à Forest national le 16 décembre en matinée et en soirée.

Les tee-shirts « vintage » et rigolos de Sylvie Vartan cartonnent

Par aschildt dans mode, people , le 2 octobre 2017 19h04 | Ajouter un commentaire

Capture d’écran 2017-10-02 à 18.33.32

 

 

A l’heure où la mode des tee-shirts aux messages rigolos bat son plein, Sylvie Vartan rejoint la tendance et crée la surprise. Sa fille Darina, instagrameuse convaincue, semble avoir été de bon conseil pour sa chanteuse de maman. Revival des sixties garanti !

« L’amour c’est comme une cigarette, ça fume et ça monte à la tête »… « Qu’est-ce qui fait pleurer les blondes ? », « Da dou ron ron », « Ce soir je serai la plus belle pour aller danser ». Les titres de Sylvie Vartan sont délicieusement rétro, et pourtant super girly. Ils se déclinent sur des Marcel et des tee-shirts aux coupes, couleurs et typo très tendances. La jeune Darina et sa nièce/ ou cousine – on ne sait plus bien- Ilona Smet, la fille de David, les arborent fièrement sur les réseaux sociaux. Et ça cartonne ! Plusieurs modèles sont déjà en rupture de stock.

Johnny façon encyclopédie

Concours de circonstances, l’ex-mari de Sylvie, Johnny, se décline lui-aussi sur des tee-shirts et tote bag. C’est l’idée géniale qu’a eue Madame Tee-Shirts. Là, pas de citation directe, mais un joyeux méli-mélo façon encyclopédie : « Johnny – Nom propre ; Que je l’aime. Dieu vivant qui réveille le loup qui sommeille en nous. Donne l’envie d’avoir envie d’allumer le feu ». La petite touche humoristique donne tout son caractère à ce message décliné sur fond noir, blanc, gris chiné, marine ou rose pastel. Marcel, tote-bag, sweat, dans des matières de qualité, 100% coton bio. Disponible aussi version homme sur Monsieur Tee-shirt.

Comptez 25 euros pour le tee-shirt Johnny, 35 pour Sylvie (merchandising officiel pour Sylvie, pas pour Johnny)

A découvrir sur www.sylvievartanolympia2017.com et madameteeshirt.com

Ilona Smet

L’affiche du nouveau film 100% ch’ti de Dany Boon

Par aschildt dans Cinéma , le 29 septembre 2017 22h06 | Ajouter un commentaire

21768089_1590557901001949_8962348403329543850_n

Pour « La ch’tite famille », Dany Boon a réuni une fois de plus un casting détonant. Les amis fidèles d’abord : Line Renaud et Valérie Bonneton, déjà à ses côtés respectivement dans « Bienvenue chez les ch’tis » et « Le volcan ».

L’acteur et réalisateur le plus bankable du nord s’offre en prime Pierre Richard, et François Berléand. A leurs côtés, Laurence Arné et Guy Lecluyse. Une joyeuse troupe rassemblée sur l’affiche du film, qui vient d’être révélée.

Pour ce qui est de se rendre dans les salles obscures, il faudra être encore un peu patient… Sortie prévue le 28 février 2018.

 

Hélène, Nicolas, José et les autres se mobilisent pour Saint-Martin

Par aschildt dans musique , le 26 septembre 2017 20h33 | Ajouter un commentaire

Hélène, José, Nicolas et les autres se mobilisent pour Saint-Martin

Il y avait « We are the world« . Il y a désormais « Saint-Martin, ne pleure pas« . La comparaison pourrait prêter à sourire, mais c’est bien pour la bonne cause que les acteurs des « Mystères de l’amour » se mobilisent. Et ça, on ne peut qu’applaudir.

Le clip vous ramène 25 ans en arrière. A cette époque enchanteresse où les séries d’AB Productions cartonnaient. Toute jeune je chantais moi-même en boucle devant mes cassettes vidéos préférées d’Hélène, je m’appelle Hélène. « Dans le yeux d’une fille, y a toujours une étoile, une étoile qui brille, comme un phare dans la nuit« . La profondeur des textes, on s’en fichait. Qu’Hélène fasse semblant de jouer de la guitare aussi. Il y avait là une charmante naïveté qui vous embarquait.

A l’aube de l’an 2018, rien n’a changé ou presque. Ils sont tous là, en studio, devant leur micro. « Cri cri d’amour » (mais sans Johanna), Hélène et Nico -enfin réunis- Béné et Jimmy. A leurs côtés, les comédiens de la jeune génération qui tournent aujourd’hui dans l’inusable série française. La joyeuse bande se mobilise pour venir en aide aux sinistrés de Saint-Martin. Alias « Love Island ». le lieu de tournage, pendant des années, des « Vacances de l’amour ».

Un prince, une princesse, un château : la demande en mariage la plus romantique !

Par aschildt dans Insolite , le 23 septembre 2017 22h41 | Ajouter un commentaire

Demande en mariage insolite
Laissez-nous vous planter le décor. Une douce lumière au lever du jour, des joggeurs partageant leur passion à cent pour cent, mais surtout, ce château rose et bleu tout droit sorti d’un conte de fée. De quoi inspirer un jeune Irlandais, follement épris de sa compagne. De passage en France pour participer aux 10 kilomètres de course à pied au sein du parc Disneyland Paris, le prince charmant des temps modernes a décidé de faire sa demande en mariage en plein jogging, au pied du château de la Belle au bois dormant.

Les deux amoureux portant respectivement le costume du prince et de Blanche-Neige, le tableau était total ! Une petite scène pleine de tendresse et de passion que nous nous faisons un plaisir de partager avec vous !

20.000 coureurs déjantés envahissent Disneyland Paris

Par aschildt dans Insolite , le 23 septembre 2017 17h10 | Ajouter un commentaire

fullsizeoutput_1bed

Tout le week-end, le parc Disneyland Paris se met à la course à pied. 5 km, 10 km ou semi-marathon, il y en a pour tous les publics. Les frères et soeur Borlée se sont même joints à la partie histoire de pouvoir courir avec Mickey. La famille de sportifs a participé aux 5 km vendredi soir, ajoutant ainsi une nouvelle médaille à sa collection ! Cela valait bien une photo avec la souris la plus célèbre !

 

IMG_1222

Au total, 20.000 coureurs envahissent le parc. Et avec eux un vent de folie. C’est à celui qui arborera le costume le plus fantaisiste. Lequel préférez-vous ?

IMG_1133

 

Blanche-Neige

 

IMG_1145

Winnie l’ourson
IMG_1161

Les Storm Troopers

IMG_1163

Le Cheshire Cat

IMG_1087

Donald Duck

 

IMG_1131

 

Ariel

IMG_1090

 

Woody et Buzz

IMG_1084

Alice et le Chapelier Fou

IMG_1148

Alice et le Chapelier Fou (2)

IMG_1089Belle

Johnny Hallyday : ça bosse dur en studio !

Par aschildt dans musique , le 13 septembre 2017 21h27 | Ajouter un commentaire

IMG_7428A peine rentré de Saint-Barth où il a passé de longues vacances en famille, juste avant le passage d’Irma, le rockeur s’est remis au boulot à Paris. Retour en studio pour plancher sur son nouvel album, sous la houlette de son ami et complice artistique Yodelice, alias Maxim Nucci.

Si certains en doutaient, l’épouse du chanteur prouve sur Instagram que son inusable rock’n’roll man a toujours la pêche, malgré le cancer du poumon qu’il combat toujours. Laeticia poste sur sa story plusieurs extraits vidéo de Johnny, derrière le micro, en studio d’enregistrement. Mais sans son (question de confidentialité ?) On le voit aussi aux côtés de Maxim Nucci, en train d’écouter une de leurs prises. Tee-shirt noir pour le chanteur tatoué, bisous à volonté de Laeticia. Un petit partage plein d’ondes positives qui ne présage que du bon.

Il faut dire que le programme de Johnny s’annonce chargé. Entre la sortie de l’album et l’annonce de la nouvelle tournée en 2018, cette fois sans ses amis de toujours, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. A croire que les »Vieilles canailles » ont permis au chanteur de 74 ans de se requinquer, malgré la lourdeur des chimiothérapies.

« Vous n’aurez pas ma peau, impo-impossible« , « Je suis le survivant« , « Ce qui ne tue pas nous rend plus fort« . Autant de titres qui figurent au répertoire de l’Idole. Ca ne s’invente pas !

Découvrez le nouveau clip de Julien Clerc

Par aschildt dans musique, Non classé , le 13 septembre 2017 14h24 | Ajouter un commentaire

julien clercJulien Clerc nous revient avec l’une de ces ballades dont il a le secret. Digne héritière de « Ma préférence » ou de « Femmes je vous aime », « Je t’aime etc. » offre de belles envolées lyriques portées par un orchestre à cordes. Impossible de manquer la patte de Calogero qui signe les réalisation et les arrangements. Le titre, déjà en boucle sur les radios, a tout d’un tube.

A bientôt 70 ans et 50 ans de carrière, Julien Clerc vient de se lancer dans une tournée de quatre-vingt dates qui a démarré à Tahiti. Il se produira chez nous le 26 janvier 2018 au Forum de Liège, le 27 janvier 2018 au Palais des Beaux Arts de Charleroi, et le 19 mai 2018 au Théâtre royal de Mons.