SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Présentation

F1: pourquoi les monoplaces 2012 ont-elles un gros nez?

Par avankerckhove dans Présentation , le 8 février 2012 15h07 | Ajouter un commentaire

Présentation après présentation, les fans de F1 font la grimace en découvrant les voitures de la saison 2012. Elles ont toutes un fameux nez, pas très esthétique. Mais, comme cela a été souligné chez Ferrari, c’est la performance qui compte.

imageglobe-32993878

Que de gros nez! Voilà ce que se disent la plupart des observateurs après avoir découvert bon nombre de monoplaces qui participeront à la saison 2012 de Formule 1. C’est un fait: avec leur museau à étage, les F1 2012 sont nettement moins glamour…

A l’exception de la McLaren MP4-27, elles arborent toutes cette bosse franchement peu esthétique. Mais si les ingénieurs n’en ont cure du look, le fait qu’ils aient tous pensé à ce système en même temps ne relève pas du hasard.

En fait, le règlement technique  a évolué cette saison. Explications: Au fil des années, les ingénieurs se sont rendus compte qu’il n’y avait pas que les ailerons qui donnaient de l’appui aérodynamique aux monoplaces. L’air qui passe sous la voiture (et crée l’effet de sol) avant d’être extrait via le double diffuseur arrière plaque également les F1 au sol. Le but était donc de trouver le meilleur compromis entre l’appui généré par les ailerons (avec l’air qui passe au-dessus de la F1) et l’appui généré par le diffuseur (avec l’air qui passe sous la F1).

Mais voilà, les museaux ont été de plus en plus relevés, poussant les responsables de la sécurité à mettre leur holà. Pourquoi ? Parce qu’un museau trop élevé pourrait s’avérer dangereux en cas de contact avec une autre voiture (en la percutant de côté). Les ingénieurs aérodynamiciens ont donc du abaisser les museaux, mais la mesure n’est prise qu’au bout du nez. Le reste de l’avant de la F1, par contre, peut être plus élevé. D’où la bosse, pour permettre de garder une certaine hauteur à l’avant afin de laisser passer un maximum d’air sous la monoplace.

Reste encore une question: si c’est si simple, pourquoi McLaren n’a pas opté pour cette solution ? Eh bien parce que l’écurie britannique a travaillé dans la continuité de 2011, et possède une vaste expérience dans les museaux bas. Un nez sous lequel agit une dérive qui permet de diriger le flux d’air adéquat en bordure de pontons…

La F1 du futur?

Par avankerckhove dans Non classé, Présentation , le 6 janvier 2012 17h12 | Ajouter un commentaire

f1futurpaddock

Le designer Jacek Kolodziejczyk a sorti de son esprit une représentation de ce à quoi pourrait ressembler une F1 dans quelques années. Pour ce faire, il s’est basé sur des éléments concrets, mais aussi sur son imagination. Au niveau des modifications probables et déjà testées par la FIA, le pare-brise et les pneus taille basse.

Pourquoi un pare-brise?

En monoplace, la sécurité a fait des progrès inimaginables. Seule une partie du corps reste exposée: la tête. Preuve en est, les accidents de Felipe Massa en 2009 et celui d’Henry Surtees, qui a coûté la vie à ce jeune pilote quelques jours plus tôt en formule 2. Plus récemment, Dan Wheldon a également perdu la vie en Indy Car suite à d’importantes blessures au niveau de la tête.

Suite aux accidents de Massa et Surtees en 2009, Bernie Ecclestone avait d’ailleurs insisté sur le fait qu’il souhaitait voir apparaître une sorte de pare-brise en F1 pour que les pilotes soient à l’abris. Des tests ont même été réalisés, mais n’apportent pas encore satisfaction.

Un autre concept a été pris en compte, celui des pneus taille basse. Une volonté de nombreux chefs d’écurie, mais qui n’a pas encore été officiellement reprise dans le règlement.

Grosse frayeur pour Buemi

Par avankerckhove dans En piste, Présentation , le 6 juin 2011 12h56 | 4 commentaires

Un accident s’est produit lors d’un show F1 assuré par le pilote Sebastien Buemi pour Red Bull au Japon. Un homme a été percuté par la F1 du pilote suisse. Grosse frayeur, mais pas de blessé.

La démonstration Red Bull à Makuhari a failli tourner à la catastrophe. Lors d’un show réalisé au profit des sinistrés du séisme (suivi d’un tsunami et d’un incident nucléaire) du Japon, la foule a retenu son souffle pendant quelques secondes. Mais pas à cause des prouesses du pilote.

Sur les images, on voit Buemi assurer quelques burn-out là où la piste est la plus large avant de repartir dans l’autre sens. A ce moment, un spectateur a bondi devant lui. Heureusement, l’homme a eu la présence d’esprit de sauter au-dessus de la monoplace du pilote Toro Rosso. Il a quand-même été touché aux jambes avant de faire une acrobatie aérienne et est finalement retombé par terre.

Finalement, personne n’a été blessé dans l’aventure, mais cela aurait pu très mal tourner.

Lever de rideau

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 23 mars 2011 13h41 | Ajouter un commentaire

Le coup d’envoi de la saison 2011 sera donné ce week-end à Melbourne. Après l’hiver, toujours trop long pour les passionnés de sport automobile, comment se présentera le plateau, et à quelles places évolueront les 24 pilotes de F1 ? Éléments de réponses…

vettelDouze équipes seront présentes en F1 cette saison. A ce niveau-là, rien ne change: on prend les mêmes et on recommence, si ce n’est Renault qui devient Lotus Renault. En ce qui concerne les pilotes, pas de bouleversement non plus. L’hiver a été particulièrement calme sur le marché des transferts. Le dramatique accident dont a été victime Robert Kubica est finalement le feuilleton qui aura le plus retenu l’attention des médias. Finalement, il sera remplacé chez Lotus Renault par son ex-coéquipier (chez BMW-Sauber), l’Allemand Nick Heidfeld. Et c’est le seul changement à signaler parmi les 5 grosses écuries. En Belgique, on peut se réjouir de retrouver un pilote national sur la grille de départ en la personne de Jérôme D’Ambrosio, qui a signé pour la saison chez Virgin (REGARDEZ SON INTERVIEW INTEGRALE). Chez Williams, Maldonado (Vénézuélien, champion GP2) remplace Nico Hulkenberg, Paul Di Resta (Ecossais, champion DTM) s’est imposé dans le baquet de la Force India à la place de Liuzzi, et Sergio Perez (Mexicain, vice-champion GP2) a trouvé refuge chez Sauber aux côtés de Kobayashi. Avec Karthikeyan (Indien) et… Liuzzi qui ont été confirmés chez HRT, il s’agit là des seuls et uniques transferts qui ont « animé » l’inter-saison.

Tous derrière Vettel ?

Après la domination incontestable des Red Bull la saison passée, à quoi peut-on s’attendre en 2011 ? Un cavalier seul de l’écurie autrichienne, et Vettel qui enfile les titres comme des perles ? Certes, cette redoutable paire a l’étiquette de favori. Mais la concurrence s’est organisée, et Pirelli a rajouté une inconnue à l’équation générale (LIRE LE BILLET PRECEDENT SUR LES NOUVEAUX PNEUS). Alors à quelques jours du premier départ, voici les forces en présence.

Red Bull: La RB7 est une évolution de la RB6. Cette affirmation à elle seule fait trembler les rivaux. Stabilité dans l’écurie, deux pilotes qui ont l’étoffe de champions du monde, Adrian Newey qui a digéré les changements de réglementation (aileron arrière ajustable, KERS, interdiction du F-Duct et du double diffuseur) sans broncher. Red Bull reste sur son élan victorieux, et les essais hivernaux l’ont confirmé: la RB7 sera la voiture à battre.alonso

Ferrari: l’équipe a une base technique solide et semble fière de sa F150. Domenicali a reserré les boulons après le revers d’Abu Dhabi et Alonso a soif de revanche. Ceci dit, l’Espagnol a fortement critiqué les pneus Pirelli, contrairement à Massa qui a mis sur le dos de Bridgestone ses performances en demi-teinte de la saison passée. Il n’empêche, pour le titre pilotes, les rouges comptent plutôt sur l’Espagnol…

McLaren: les ingénieurs semblent avoir tenté des développements trop audacieux sur la MP4/26. Du coup, ils ne comprennent pas trop de comportement de la voiture en piste et ont décidé de faire marche arrière, une semaine avant Melbourne. Pas de bon augure donc pour l’écurie britannique qui devrait connaître un début de saison difficile. Mais n’enterrons pas les gris. Ils ont les ressources nécessaires, des pilotes talentueux et expérimentés, pour redresser la barre… et jouer le titre ?

Mercedes: les derniers essais à Barcelone ont été concluants. En outre, on imagine mal Ross Brawn se louper deux saisons d’affilée. Ce sera sans doute un peu court pour décrocher la couronne en fin de saison, mais Mercedes semble meiux armée que la saison précédente. Reste le point d’interrogation qui plâne au-dessus de Schumacher…heidfeld

Lotus Renault: système d’échappements innovant, une écurie qui acquiert en maturité et une base financière solide. La voiture noir et or pourrait être la surprise de la saison. Mais sans Kubica, ce sera plus compliqué, malgré la grosse expérience d’Heidfeld.

Williams: cette écurie privée au gros palmarès va sans doute animer le peloton de chasse et, peut-être, taquiner certains gros constructeurs. Mais Williams a perdu de gros sponsors. Barrichello reste une valeur sûre, mais qu’en est-il de Sergio Perez ?

Force India: Sutil et Di Resta sont, je pense, à la hauteur des ambitions. L’équipe repose sur une bonne base de 2010, mais son budget « moyen » et ses ressources techniques un peu « simples » devraient limiter sa progression.

Sauber: le team est plus stable qu’en 2010 et dispose d’un meilleur budget. Les ambitions de Sauber sont donc revues à la hausse mais le podium semble inaccessible en situation « normale ». Par contre, ils espèrent récolter de gros points et comptent sur Kobayashi pour assurer le spectacle.

Toro Rosso: la STR6 a surpris les observateurs cet hiver. Doit-on y voir un « effet Red Bull » ? La petite soeur de la championne du monde pourrait gravir un échelon. Buemi et Alguersuari ont du talent et les dents longues. Ils pourraient empocher plus de points que ce qu’on imagine. Dans le cas contraire, Ricciardo (pilote d’essai) sera rapidement titularisé.

Team Lotus: des trois petits poucets, il semble que ce soit celui qui ait le plus progressé. Mais team Lotus s’alignera en 2011 sans le KERS, et pourrait aussi perdre son nom (Lotus) si le bras de fer engagé contre Lotus Renault se solde par une défaite. Un scénario qui couperait l’élan de ce petit team soudé.

dambo1Virgin: les bases financières sont solides mais le pari technique (la voiture est conçue par ordinateur, sans tests en soufflerie) n’a pas encore fait ses preuves. Les essais d’inter-saison n’ont pas révélé une grosse pointe de vitesse mais ce n’était, visiblement, pas le but recherché. Glock a déjà fait ses preuves. On croise les doigts pour que Jérôme D’Ambrosio en fasse autant. Mais quitter le fond de grille sera difficile.

HRT: la voiture fera ses premiers tours de roues à Melbourne. Les sponsors ne se pressent pas à la porte et les deux pilotes ne disposent pas d’une très bonne cote. La règle des 107% pourrait leur faire très mal…

« HRT va dépasser Red Bull »

Par avankerckhove dans En piste, Présentation , le 10 mars 2011 15h29 | Un commentaire>

Il y a plusieurs nouveautés au programme de la saison. Mais de l’avis de tous, ce sont les pneus Pirelli qui vont bouleverser les courses.

imageglobe-25221701En 2011, le SREC va (re)faire son apparition. L’aileron arrière ajustable a également été prévu dans le règlement pour faciliter les dépassements. Mais ces deux nouveautés ont, de l’avis des pilotes, surtout un impact sur la concentration et le nombre de boutons au volant.

Par contre, les pneus Prirelli, qui se dégradent plus rapidement que les Bridgestone, devraient apporter beaucoup au niveau du spectacle. Excepté l’outrageante domination des Red Bull à Barcelone, c’est sans doute l’élément le plus important à retenir des essais hivernaux.

Stratégies plus compliquées

Ils sont déjà nombreux à dire qu’il faudra adapter son style de pilotage à ces pneus. Mais il n’y a pas que ça. Les stratégies de course seront beaucoup plus compliquées et diversifiées. D’après Vettel, il y aura minimum 3 changements de pneus par course. Kobayashi, qui était en piste mercredi à bord de la Sauber, y est allé encore plus fort: « On va peut-être voir HRT dépasser Red Bull en 2011« , a-t-il confié au journal Auto Motor und Sport. « S’ils sont avec des pneus durs en fin de vie et que Hispania vient de chausser des pneus neufs super tendres, cela pourrait vraiment se passer. »

Pourquoi seulement maintenant ?

De notre côté, on ne demande qu’à voir. Si je peux me permettre, je ne comprends seulement pas pourquoi cela n’intervient que maintenant. Cela fait des années que l’on disait qu’il fallait des différences plus importantes entre les différents types de gommes. Des années pendant lesquelles la FIA a cherché dans tous les domaines (Aérodynamisme, électronique, SREC,…) des moyens pour faciliter les dépassements, sauf les pneus. Désormais, Pirelli semble avoir osé faire ce pas en avant.

Il ne reste plus qu’à la FIA d’oser revenir à des circuits moins stéréotypés, avec du gazon et des bacs à sable en bord de piste pour sanctionner les erreurs, et la F1 pourrait retrouver tout son éclat…

Faux départ ?

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 18 février 2011 15h44 | 6 commentaires

Le coup d’envoi de la saison 2011 devait être donné à Bahreïn, le 13 mars. Mais au rythme où évoluent les événemnts dans cet état, Melbourne pourrait récupérer le Grand Prix inaugural, deux semaines plus tard.

imageglobe-13527813Le premier Grand Prix de la saison se tiendra-t-il le 13 ou le 27 mars ? Pour le moment, impossible de répondre à cette question. Mais c’est un fait, la première épreuve de la saison est menacée par les violentes actions menées par l’état contre des manifestants rassemblés à Manama. Si on n’y croyait pas trop au début des échauffourées, l’annulation de la course de la série GP2 Asie a quelque peu secoué le monde de la F1.

« Nous devrons surveiller la situation de près et prendre une décision rapidement« , a confié Ecclestone à l’agence Press Association. « J’ai parlé au Prince héritier ce matin. Il n’en sait pas plus que vous et moi. La semaine prochaine il faudra décider », a-t-il ajouté.

Pas sans risque

Plus inquiétant encore, le mouvement contestataire a prévenu qu’il entendait profiter du Grand Prix pour mettre en place une action qui sera alors retransmise en Mondovision.

Et c’est également à Bahreïn que devaient se tenir les derniers essais libres de pré-saison, du 3 au 6 mars. Cela pourrait permettre aux équipes de prendre la température dans ce pays, mais ce n’est pas sans risque. Davide Valsecchi, le pilote GP2, a rapporté qu’il « pouvait entendre les tirs de mitrailleuse depuis sa chambre d’hôtel« .

Vendredi, les équipes réunies à Barcelone vont se rencontrer et décider s’ils maintiennent les essais privés à Bahreïn. En ce qui concerne le Grand Prix en lui-même, il faudra attendre que Bernie Ecclestone tranche dans le vif.

Les F1 de 2011

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 4 février 2011 15h05 | 2 commentaires

Découvrez ci-dessous les monoplaces des différentes écuries pour la saison 2011.
La Ferrari F150, dévoilée le 28 janvier à Maranello

ferrari1
ferrari2

ferrari3

ferrari4

La Team Lotus T128, dévoilée le 31 janvier à Hingham (Angleterre), dans l’usine de l’écurie

teamlotus

La Sauber C30, dévoilée le 31 janvier à Valence

sauber2

sauber1

La Lotus Renault R31, dévoilée le 31 janvier à Valence

lotusrenault1

lotusrenault2

La Red Bull RB7, présentée le 1er février à Valence

redbull1redbull2

La Mercedes W02, présentée le 1er février à Valence

mercedes1mercedes2

La Toro Rosso STR6, présentée le 1er février à Valence

toro1toro2

La Williams FW33 dévoilée le 1er février à Valence

imageglobe-25043639

La McLaren MP4-26, présentée le 4 février à Berlin

mclaren1mclaren2mclaren3mclaren4

La Marussia Virgin MVR-02, dévoilée le 7 février à Londres

virgin1virgin2La Force India VJM-04, présentée le 8 février à Silverstone

force1force2force3

Jérôme D’Ambrosio en F1: l’interview intégrale

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 25 décembre 2010 17h34 | 5 commentaires

Si l’on fait abstraction de la neige qui a chamboulé tout le pays, la titularisation du Belge Jérôme D’Ambrosio en F1 est une des toutes grosses infos de la semaine. Voici, pour vous, son interview intégrale.

Jérôme D’ambrosio a signé un contrat d’une saison avec Virgin Racing et participera dès lors au championnat 2011 de F1. Cela fait plusieurs jours que vous le savez. Par contre, lorsqu’il est venu à RTL pour une interview, Serge Vermeiren lui a posé plusieurs questions. Vous aurez peut-être vu quelques-unes de ses réponses au journal de 19h du mardi 21 décembre.

Mais ici, vous pouvez visionner l’intégralité de sa rencontre avec notre journaliste. Tout ce qu’il faut savoir sur Jérôme D’Ambrosio (ses objectifs, sa réaction après avoir appris qu’il sera bel et bien le pilote N2 de Virgin, les différentes étapes qu’il a franchies pour arriver là, les gens qui l’ont aidé, etc…) se trouve dans la vidéo ci-dessous.

Ecclestone fâché sur Schumacher

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 15 novembre 2010 13h02 | 4 commentaires

Une photo « de famille » est réalisée avec tous les pilotes lors du premier et lors du dernier Grand Prix de la saison. Abou Dhabi n’a pas échappé à la tradition. Pas comme certains…

belga-picture-20693536Trois pilotes sont absents de la photo de la « famille F1″ qui a été prise vendredi à Abou Dhabi. Timo Glock, Bruno Senna, et Michaël Schumacher. Si l’absence des deux premiers cités n’a pas particulièrement attiré l’attention de Bernie Ecclestone, in n’en a pas été de même pour le septuple champion du monde. Enervé, Ecclestone aurait alors plusieurs fois inisté auprès de Ross Brawn pour que son pilote rejoigne l’assemblée. Brawn a alors multiplié les appels sur le portable de Schumi, en vain. Après de longues minutes d’attente, Ecclestone, furieux, aurait alors lâché: «  Il a à nouveau pris sa retraite ou quoi? »

Si le grand manitou de la F1, âgé de 80 ans, a fini sur une touche d’humour typiquement britannique, il paraît qu’il n’a vraiment pas apprécié et qu’il a même exigé des explications au Kaiser.

Schumi fait les affaires de Baby Schumi

Enfin, pour en finir avec Schumacher, il a mis fin à sa pire saison, celle qui coïncide avec la sortie de sa retraite, annoncée le 22 décembre 2009. Il termine à la 9e place au Championnat avec 72 points. Mais en même temps, en abandonnant dès le premier tour du Grand Prix d’Abou Dhabi, avec une faute et un accrochage avec Tonio Liuzzi, Schumi a indirectement offert le titre à son ami, baby Schumi.

belga-picture-235103471Un petit lot de consolation pour le pilote Mercedes, qui a été le premier à féliciter le premier Allemand titré après lui. « Je suis heureux pour lui« , a déclaré le Kaiser, qui a été l’un des modèles du nouveau champion, comme il le fut pour tous les jeunes pilotes allemands. « Il a eu des hauts et des bas lors de cette saison et il a tout surmonté. Mais c’est plus la mécanique qui lui a posé souci que son pilotage. Il mérite ce titre. Bravo à lui et bravo à son équipe. Ils ont tous fait du bon boulot. Mon époque est différente de la sienne. On ne peut pas comparer. Je suis juste heureux pour lui. Je pense que tout le mérite de ce titre lui revient. C’est un grand pilote. Un gars fantastique. Je suis plus qu’heureux pour lui« , a conclu Schumacher.

Alonso peut sourire

Par avankerckhove dans Coulisses, En piste, Présentation , le 13 novembre 2010 17h37 | Un commentaire>

Vettel devant Hamilton et Alonso. Webber seulement 5e. Voilà le dénouement des qualifications les plus importantes de l’année. A priori, Le pilote Ferrari est largement favori pour décrocher la couronne. Mais dans une course, tout peut arriver !

belga-picture-23433705La dernière séance qualificative de la saison est terminée. Et les fans de F1 peuvent se réjouir: les quatre pilotes en lice pour la couronne mondiale sont dans le top 5. Tout reste donc possible, même si Alonso a pris un avantage certain. Certain, mais pas décisif. Le taureau des Asturies a surtout frappé un grand coup par rapport à son rival direct, l’Australien Mark Webber, qui ne s’élancera que depuis la 5e place. C’est sûr, le plus âgé des pilotes Red Bull a compromis ses chances d’être titré. S’il veut garder espoir, il devra tout miser sur le départ et rapidement intégrer le top 3 avant de passer Hamilton et qu’enfin Vettel le laisse passer. Ou alors espérer qu’Alonso ait un pépin, mais dans ce cas Vettel deviendrait son rival à 100%, et il devrait aller le priver de la victoire à la régulière. Bref, ça fait beaucoup de « si ».

Vettel plus proche du numéro 1

D’une certaine manière, au vu de sa forme à Abou Dhabi et sa position sur la grille (la pole), je pense que Vettel a désormais plus de chances de s’approprier le numéro 1. Malgré ses 15 points de retard sur Alonso, les différentes hypothèses plaident plus en sa faveur qu’en celle de Webber. Le jeune Allemand ne doit compter que sur un élément pour être sacré: une défaillance ou une contre-performance d’Alonso, du moment que l’Espagnol ne soit pas dans le top 4 (tout en gagnant bien entendu).

A lire toutes ces possibilités, un constat saute aux yeux: Alonso a fait un pas de géant vers la couronne mondiale. S’il ne laisse pas filer Webber au départ, et il a quand même 2 places d’avance, il pourra se contenter de ramener sa Ferrari sans trop pousser à la 4e place finale pour devenir triple champion du monde. C’est incontestable, il est dans la position la plus confortable. Un problème mécanique, une sortie de route ou un changement de pneus foireux (qui l’éjecterait du top 4) sont en fait les plus grands risques encourus par l’Espagnol. Mais que ses détracteurs ne se fassent pas trop d’illusions. Cette saison, il n’a abandonné qu’en Malaisie (moteur) et à Spa (sortie de route).

Hamilton DOIT espérer un triple KO

Quant à Hamilton, une seule solution s’offre à lui: il s’impose à Abou Dhabi et les trois autres abandonnent. Un scénario qui n’a que très peu de chances de se produire. Mais d’un autre côté, et c’est ça qui fait en partie la beauté de ce sport, rien n’est joué tant qu’on n’a pas passé la ligne d’arrivée. Alors rendez-vous demain à 14h00 pour le direct commenté sur RTLinfo en ma compagnie, et découvrir le dénouement de ce championnat qui aura été palpitant jusqu’au bout.