SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Non classé

Alonso menace Rosberg sur Twitter: « Ca va être chaud ! »

Par avankerckhove dans Non classé , le 23 avril 2012 13h56 | Ajouter un commentaire

Nico Rosberg a violemment défendu sa position au Grand Prix de Bahreïn, dimanche. Alonso n’a pas apprécié, et a réagi peu de temps après la course sur Twitter.

bahreinNico Rosberg a vigoureusement défendu sa position face à Hamilton et Alonso au GP de Bahreïn. Si Hamilton a fini par le doubler en passant avec ses 4 roues dans le sable, Alonso est resté bloqué derrière.  Inutile de le préciser, l’Espagnol n’a pas du tout apprécié la manoeuvre. Il l’a fait savoir par radio à son équipe durant la course, sans doute avec l’espoir que la direction de course se penche sur le problème, et sanctionne Rosberg.

Mais après course, le pilote allemand n’a pas subi la moindre sanction et a conservé les points de sa 5e place finale. Dépité, le pilote Ferrari a utilisé Twitter pour dire ce qu’il pensait du comportement de Rosberg en piste, et du fait qu’il n’y ait eu aucune sanction à son encontre. « Je pense que vous aurez droit à pas mal de spectacle lors des prochaines courses. Désormais, on peut défendre notre position comme on veut et on peut aussi dépasser hors des limites de la piste ! Ca va être chaud !« , a-t-il indiqué sur Twitter.

Voilà Rosberg prévenu…

La F1 du futur?

Par avankerckhove dans Non classé, Présentation , le 6 janvier 2012 17h12 | Ajouter un commentaire

f1futurpaddock

Le designer Jacek Kolodziejczyk a sorti de son esprit une représentation de ce à quoi pourrait ressembler une F1 dans quelques années. Pour ce faire, il s’est basé sur des éléments concrets, mais aussi sur son imagination. Au niveau des modifications probables et déjà testées par la FIA, le pare-brise et les pneus taille basse.

Pourquoi un pare-brise?

En monoplace, la sécurité a fait des progrès inimaginables. Seule une partie du corps reste exposée: la tête. Preuve en est, les accidents de Felipe Massa en 2009 et celui d’Henry Surtees, qui a coûté la vie à ce jeune pilote quelques jours plus tôt en formule 2. Plus récemment, Dan Wheldon a également perdu la vie en Indy Car suite à d’importantes blessures au niveau de la tête.

Suite aux accidents de Massa et Surtees en 2009, Bernie Ecclestone avait d’ailleurs insisté sur le fait qu’il souhaitait voir apparaître une sorte de pare-brise en F1 pour que les pilotes soient à l’abris. Des tests ont même été réalisés, mais n’apportent pas encore satisfaction.

Un autre concept a été pris en compte, celui des pneus taille basse. Une volonté de nombreux chefs d’écurie, mais qui n’a pas encore été officiellement reprise dans le règlement.

Mercedes remet le F-Duct au goût du jour

Par avankerckhove dans Non classé , le 19 octobre 2011 16h31 | Ajouter un commentaire

L’écurie de Ross Brawn aurait à nouveau exploité une « zone d’ombre » pour faire la différence par rapport à la concurrence en 2012.

imageglobe-30024639Les ingénieurs de l’écurie Mercedes auraient trouvé une astuce pour 2012. Selon Auto Motor und Sport, les hommes de Ross Brawn auraient développé un système fonctionnant sur les mêmes bases que le F-Duct, mais qui serait appliqué à l’aileron avant.

Au lieu de diminuer l’appui de l’aileron arrière comme le F-Duct en 2011, une ouverture située au niveau de l’aileron avant canaliserait l’air vers les supports de l’aileron. Ce même air s’échapperait ensuite vers l’arrière et près du sol, ce qui diminuerait les turbulences sous le plancher de la voiture.

Précisons que ce système ne nécessiteraita ucune intervention du pilote, et serait donc légal.

A

Trop tard ?

Si ces informations sont fondées, Mercedes aurait déjà pris une avance importante sur ses rivaux pour 2012. Comme l’indique Martin Whitmarsh, le patron de McLaren: « Si on commence immédiatement (à tenter de reproduire un tel système), il est déjà trop tard« .

La bourde de Vettel

Par avankerckhove dans Non classé , le 9 mai 2011 15h05 | 6 commentaires

Sebastian Vettel a commis deux erreurs au GP de Turquie. L’une vendredi, dans la voiture. L’autre sur le podium. Cela ne l’a néanmoins pas empêché de réaliser un nouveau doublé pole/victoire.

imageglobe-26978917Dire que Sebastian Vettel avait la tête ailleurs en Turquie serait exagéré. Le pilote Red Bull a magistralement dominé le GP d’Istanbul en réalisant la pole, samedi, avant de remporter la course sans avoir de réelle opposition, dimanche.

A

Crash vendredi

Ceci dit, Vettel est sorti de la piste vendredi, lors de la première séance d’essais libres. Sous la pluie, il est sorti un peu trop largement du virage N8 avant de glisser sur le vibreur et d’aller s’encastrer dans les rails de sécurité. Résultat: une RB7 hors d’usage pour poursuivre la mise au point de la monoplace. Après coup, cela ne rend sa victoire que plus belle et impressionnante.

A

Précoce

Si Vettel a ensuite assuré un sans faute jusqu’à la ligne d’arrivée, il a encore commis une erreur. Sur la podium cette fois. En effet, le jeune Allemand, ivre de bonheur après sa victoire, n’a pas pu s’empêcher de boire quelques gouttes de champagne. Pourtant, cela lui était interdit.

En effet, une nouvelle loi a été votée en Turquie et interdit la consommation d’alcool avant 24 ans. Vettel n’en a que 23. « Cela nous a été rappelé lors du briefing des pilotes », a reconnu le patron de l’écurie, Christian Horner. « La loi dit 24 et il n’en a que 23.« 

Senna: la bande annonce du documentaire sur sa vie

Par avankerckhove dans Non classé , le 14 mars 2011 15h02 | 8 commentaires

Ayrton Senna reste un des pilotes de F1 qui a le plus marqué les esprits. De son arrivée dans « la vieille Europe » à son décès accidentel le 1er mai 1994 sur le tracé d’Imola à Saint-Marin, il est entré dans la légende de la catégorie reine du sport automobile.

Ses premières victoires à bord de la Lotus Renault, ses nombreux succès chez McLaren, son duel à couteaux tirés avec Alain Prost et une partie de sa vie privée (qu’il gardait bien à l’écart des circuits) seront dévoilés et mis en scène dans ce documentaire qui lui rend un superbe hommage.

Nombreuses collaborations

Notons encore que ce documentaire, réalisé par Asif Kapadia, a reçu le soutien de la famille du Brésilien qui a également fourni des films personnels.

Ron Dennis, patron de McLaren quand le pilote brésilien y brillait, et Frank Williams, propriétaire de l’écurie du même nom, dernière pour laquelle a couru le Brésilien, ont également participé à la réalisation. Ecclestone s’est aussi associé au projet en livrant des images.

Le film-documentaire, dont le titre original est « Ayrton Senna, beyond the speed of sound » a déjà remporté le World Cinema Audience Award au Festival de Sundance. Il devrait apparaître sur grand écran en Belgique au début de l’été. En attendant, voici déjà la bande annonce…

Tout ce qu’Ecclestone peut faire pour de l’argent…

Par avankerckhove dans Non classé , le 8 décembre 2010 08h45 | 11 commentaires

Bernie Ecclestone a de l’humour. A moins qu’il ne soit plutôt tenté de gagner de l’argent dès que l’occasion se présente.

ecclestoneLe grand argentier de la F1 s’était fait agresser devant ses bureaux à Londres il y a quelques semaines. Le visage bien amoché, Ecclestone, 80 ans, y avait laissé sa montre Hublot d’une valeur de 236.000 euros.

L’homme qui possède une des plus grosses fortunes du Royaume-Uni (estimée à 4 milliards d’euros), a réagi à sa manière à cette malencontreuse agression. Il a utilisé l’image de son visage tuméfié pour une publicité qui vante l’horloger suisse, avec comme slogan: « Regardez ce que des gens peuvent faire pour une Hublot« .

D’après le fabriquant de montres, la photo est authentique et la phrase a été imaginée par Ecclestone lui-même. On est un businessman ou on ne l’est pas…

« Montezemolo est coupable »

Par avankerckhove dans Coulisses, Non classé , le 15 novembre 2010 13h25 | 2 commentaires

Réveil pénible pour toute l’Italie suite au fiasco de Ferrari à Abou Dhabi. Du coup, les premières critiques hostiles voient le jour. Et Montezemolo en fait les frais.

belga-picture-22253971« Malgré les qualités de l’excellent Alonso, Ferrari a perdu un championnat qu’elle avait en poche. C’est la honte cette stratégie et Montezemolo est coupable« , a déclaré Roberto Calderoli, ministre du cabinet de Silvio Berlusconi pour la Simplification législative. « Il devrait quitter Maranello immédiatement pour ne plus faire de dégâts chez Ferrari. On attend une démission dans la soirée« .

Pas de démission en vue

La démission de Montezemolo, Calderoli pourra visiblement encore l’attendre longtemps. Le boss de la Scuderia ne compte pas du tout faire un pas de côté. Dans le journal Il Messaggero, il a répondu: « Parfois les vainqueurs perdent, mais nous ne lâchons rien. Il y a de basses personnes qui ruent systématiquement contre le pays et ses symboles. Par chance, ils sont une minorité« .

Enfin, signalons encore que même Alonso a soutenu son équipe qui l’a pourtant probablement privé d’un titre en commettant une erreur grossière. « Après coup, il est facile de dire quelle aurait été la meilleure stratégie. C’est un sport. On peut gagner et perdre. Bravo Red Bull« , a déclaré l’Espagnol après la course.

Un petit tour à bord de la Formula Rossa

Par avankerckhove dans Non classé , le 10 novembre 2010 09h34 | 2 commentaires

Ferrari World a été inauguré la semaine passée sur une île proche d’Abou Dhabi. Ce parc d’attractions, le premier dans le monde pour Ferrari, s’étend sur une superficie de 86.000 m2 sous un immense dôme rouge frappé du cheval cabré de la prestigieuse marque italienne. Le jour de l’inauguration, des dizaines de visiteurs se sont précipités sur les attractions dont le clou du parc est sans aucun doute la Formula Rossa. Il s’agit d’une montagne russe en forme de huit et qui simule le pilotage d’une F1 passant de 0 à 240 km/h en moins de 5 seconndes.

Pour mieux imaginer ce que cela peut donner, il suffit de regarder ci-dessous. N’oubliez pas d’attacher votre ceinture !

Ecclestone menace Monaco

Par avankerckhove dans Coulisses, Non classé , le 19 juillet 2010 08h57 | 12 commentaires

Bernie Ecclestone choisit les destinations de la F1 en fonction de ce que les différents organisateurs ou gouvernements sont prêts à payer. Et à ce petit jeu, Monaco rapporte peu. Le circuit urbain pourrait dès lors passer à la trappe.

belga-picture-13921460Le Grand Prix de Monaco, c’est tout ce qu’il y a de plus atypique, emblématique, glamour et people. Ce tracé urbain accueille la F1 depuis 1955. Cet aspect historique vaut à Monaco des droits d’organisation très bon marché, ce qui ne calme pas vraiment l’appétit gargantuesque de Bernie Ecclestone, qui vend ces droits à prix d’or aux pays émergeants.

« Le nom et… Ferrari »

Le grand argentier de la F1 a dès lors mis la pression sur le Rocher. « On peut faire sans Monaco« , aurait-il déclaré à une source dont les propos ont été relayés par le site pitpass.com. « Ils ne paient pas assez cher. Les Européens vont devoir payer davantage, faute de quoi nous devrons aller courir ailleurs. Les deux seules choses nécessaires à la F1 sont le nom Formule Un et Ferrari« , aurait ajouté Ecclestone.

Rayé du calendrier ?

Monaco, qui voit défiler les F1 depuis 1955 sans interruption, pourrait ainsi être momentanément rayé du calendrier. Mais on n’en est pas encore là. En effet, la tactique d’Ecclestone est toujours la même: mettre la pression pour augmenter les tarifs. On peut donc se douter que si Monaco est prêt à mettre plus d’argent sur la table, les F1 y frôleront encore les rails…

Toujours des problèmes de fiabilité pour Vettel

Par avankerckhove dans Non classé , le 14 avril 2010 09h52 | Ajouter un commentaire

Après la Red Bull du jeune pilote allemand, c’est cette fois son avion qui l’a lâché. Alors qu’il devait s’envoler pour la Chine, l’Airbus A340 n’a pas pu décoller.

belga-picture-19488960Décidémment, Vettel n’est pas verni cette saison. Le jeune prodige avait connu des problèmes de fiabilité à bord de sa Red Bull lors des deux premiers Grands Prix de la saison. Enfin victorieux à Sepang, en Malaisie, c’est désormais un Airbus A340 qui l’a lâché au départ de Zurich alors qu’il devait rejoindre Shangaï pour le Grand Prix de Chine. Des membres de l’équipe Sauber devaient aussi prendre ce vol pour se rendre sur le tracé qui accueillera la 4e course de la saison.

Malgré une petite frayeur et un décollage manqué à cause d’un problème de réacteur, tout le monde a fini par arriver à Shangaï. Mais avec 4 heures de retard…

Nouvelle Mercedes à Barcelone ?

Pour revenir à la F1, précisons encore que Mercedes aurait décidé de préparer une toute nouvelle voiture pour Barcelone. Un châssis B qui n’aurait qu’un lointain rapport avec la voiture actuelle. Une rumeur jusqu’à présent démentie par Ross Brawn qui martèle depuis le début de la saison que le rythme de développement de sa monoplace sera ultra-rapide, mais sans qu’il soit question de nouvelle voiture.