SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Archives du mars, 2011

Turbulences aérodynamiques

Par avankerckhove dans Coulisses, Règlements , le 31 mars 2011 10h39 | 2 commentaires

L’aileron avant de la Red Bull fait à nouveau parler de lui. Tout comme la saison passée, des voix s’élèvent dans le paddock pour dénoncer son « irrégularité ».

imageglobe-26153992Sauber a vu ses deux voitures déclassées au Grand Prix d’Australie pour « ailerons non-conformes ». Mais parmi les équipes, c’est de l’aileron avant de la Red Bull que tout le monde parle. Comme l’an dernier, c’est la flexibilité de cette pièce aérodynamique qui est mise en doute par les concurrents. En course, notamment, les observateurs ont souligné la (trop ?) courte distance entre l’aileron et le sol.

Soit on interdit, soit on copie

« Non mais vous avez vu cet aileron?« , s’est exclamé Lewis Hamilton peu de temps après le drapeau à damiers. « Soit on légifère pour l’interdire, soit nous allons le copier« ,a -t-il ajouté.

Pourtant, en 2010, la FIA a rendu ses tests plus sévères. Et à chaque fois, l’aileron Red Bull avait été jugé conforme. Pas de changement à ce niveau en 2011. « Nous n’avons rien trouvé d’anormal. La voiture est en ordre« , a confirmé le délégué technique de la FIA, Charlie Whiting, dans le journal Bild.

Lever de rideau

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation , le 23 mars 2011 13h41 | Ajouter un commentaire

Le coup d’envoi de la saison 2011 sera donné ce week-end à Melbourne. Après l’hiver, toujours trop long pour les passionnés de sport automobile, comment se présentera le plateau, et à quelles places évolueront les 24 pilotes de F1 ? Éléments de réponses…

vettelDouze équipes seront présentes en F1 cette saison. A ce niveau-là, rien ne change: on prend les mêmes et on recommence, si ce n’est Renault qui devient Lotus Renault. En ce qui concerne les pilotes, pas de bouleversement non plus. L’hiver a été particulièrement calme sur le marché des transferts. Le dramatique accident dont a été victime Robert Kubica est finalement le feuilleton qui aura le plus retenu l’attention des médias. Finalement, il sera remplacé chez Lotus Renault par son ex-coéquipier (chez BMW-Sauber), l’Allemand Nick Heidfeld. Et c’est le seul changement à signaler parmi les 5 grosses écuries. En Belgique, on peut se réjouir de retrouver un pilote national sur la grille de départ en la personne de Jérôme D’Ambrosio, qui a signé pour la saison chez Virgin (REGARDEZ SON INTERVIEW INTEGRALE). Chez Williams, Maldonado (Vénézuélien, champion GP2) remplace Nico Hulkenberg, Paul Di Resta (Ecossais, champion DTM) s’est imposé dans le baquet de la Force India à la place de Liuzzi, et Sergio Perez (Mexicain, vice-champion GP2) a trouvé refuge chez Sauber aux côtés de Kobayashi. Avec Karthikeyan (Indien) et… Liuzzi qui ont été confirmés chez HRT, il s’agit là des seuls et uniques transferts qui ont « animé » l’inter-saison.

Tous derrière Vettel ?

Après la domination incontestable des Red Bull la saison passée, à quoi peut-on s’attendre en 2011 ? Un cavalier seul de l’écurie autrichienne, et Vettel qui enfile les titres comme des perles ? Certes, cette redoutable paire a l’étiquette de favori. Mais la concurrence s’est organisée, et Pirelli a rajouté une inconnue à l’équation générale (LIRE LE BILLET PRECEDENT SUR LES NOUVEAUX PNEUS). Alors à quelques jours du premier départ, voici les forces en présence.

Red Bull: La RB7 est une évolution de la RB6. Cette affirmation à elle seule fait trembler les rivaux. Stabilité dans l’écurie, deux pilotes qui ont l’étoffe de champions du monde, Adrian Newey qui a digéré les changements de réglementation (aileron arrière ajustable, KERS, interdiction du F-Duct et du double diffuseur) sans broncher. Red Bull reste sur son élan victorieux, et les essais hivernaux l’ont confirmé: la RB7 sera la voiture à battre.alonso

Ferrari: l’équipe a une base technique solide et semble fière de sa F150. Domenicali a reserré les boulons après le revers d’Abu Dhabi et Alonso a soif de revanche. Ceci dit, l’Espagnol a fortement critiqué les pneus Pirelli, contrairement à Massa qui a mis sur le dos de Bridgestone ses performances en demi-teinte de la saison passée. Il n’empêche, pour le titre pilotes, les rouges comptent plutôt sur l’Espagnol…

McLaren: les ingénieurs semblent avoir tenté des développements trop audacieux sur la MP4/26. Du coup, ils ne comprennent pas trop de comportement de la voiture en piste et ont décidé de faire marche arrière, une semaine avant Melbourne. Pas de bon augure donc pour l’écurie britannique qui devrait connaître un début de saison difficile. Mais n’enterrons pas les gris. Ils ont les ressources nécessaires, des pilotes talentueux et expérimentés, pour redresser la barre… et jouer le titre ?

Mercedes: les derniers essais à Barcelone ont été concluants. En outre, on imagine mal Ross Brawn se louper deux saisons d’affilée. Ce sera sans doute un peu court pour décrocher la couronne en fin de saison, mais Mercedes semble meiux armée que la saison précédente. Reste le point d’interrogation qui plâne au-dessus de Schumacher…heidfeld

Lotus Renault: système d’échappements innovant, une écurie qui acquiert en maturité et une base financière solide. La voiture noir et or pourrait être la surprise de la saison. Mais sans Kubica, ce sera plus compliqué, malgré la grosse expérience d’Heidfeld.

Williams: cette écurie privée au gros palmarès va sans doute animer le peloton de chasse et, peut-être, taquiner certains gros constructeurs. Mais Williams a perdu de gros sponsors. Barrichello reste une valeur sûre, mais qu’en est-il de Sergio Perez ?

Force India: Sutil et Di Resta sont, je pense, à la hauteur des ambitions. L’équipe repose sur une bonne base de 2010, mais son budget « moyen » et ses ressources techniques un peu « simples » devraient limiter sa progression.

Sauber: le team est plus stable qu’en 2010 et dispose d’un meilleur budget. Les ambitions de Sauber sont donc revues à la hausse mais le podium semble inaccessible en situation « normale ». Par contre, ils espèrent récolter de gros points et comptent sur Kobayashi pour assurer le spectacle.

Toro Rosso: la STR6 a surpris les observateurs cet hiver. Doit-on y voir un « effet Red Bull » ? La petite soeur de la championne du monde pourrait gravir un échelon. Buemi et Alguersuari ont du talent et les dents longues. Ils pourraient empocher plus de points que ce qu’on imagine. Dans le cas contraire, Ricciardo (pilote d’essai) sera rapidement titularisé.

Team Lotus: des trois petits poucets, il semble que ce soit celui qui ait le plus progressé. Mais team Lotus s’alignera en 2011 sans le KERS, et pourrait aussi perdre son nom (Lotus) si le bras de fer engagé contre Lotus Renault se solde par une défaite. Un scénario qui couperait l’élan de ce petit team soudé.

dambo1Virgin: les bases financières sont solides mais le pari technique (la voiture est conçue par ordinateur, sans tests en soufflerie) n’a pas encore fait ses preuves. Les essais d’inter-saison n’ont pas révélé une grosse pointe de vitesse mais ce n’était, visiblement, pas le but recherché. Glock a déjà fait ses preuves. On croise les doigts pour que Jérôme D’Ambrosio en fasse autant. Mais quitter le fond de grille sera difficile.

HRT: la voiture fera ses premiers tours de roues à Melbourne. Les sponsors ne se pressent pas à la porte et les deux pilotes ne disposent pas d’une très bonne cote. La règle des 107% pourrait leur faire très mal…

Senna: la bande annonce du documentaire sur sa vie

Par avankerckhove dans Non classé , le 14 mars 2011 15h02 | 8 commentaires

Ayrton Senna reste un des pilotes de F1 qui a le plus marqué les esprits. De son arrivée dans « la vieille Europe » à son décès accidentel le 1er mai 1994 sur le tracé d’Imola à Saint-Marin, il est entré dans la légende de la catégorie reine du sport automobile.

Ses premières victoires à bord de la Lotus Renault, ses nombreux succès chez McLaren, son duel à couteaux tirés avec Alain Prost et une partie de sa vie privée (qu’il gardait bien à l’écart des circuits) seront dévoilés et mis en scène dans ce documentaire qui lui rend un superbe hommage.

Nombreuses collaborations

Notons encore que ce documentaire, réalisé par Asif Kapadia, a reçu le soutien de la famille du Brésilien qui a également fourni des films personnels.

Ron Dennis, patron de McLaren quand le pilote brésilien y brillait, et Frank Williams, propriétaire de l’écurie du même nom, dernière pour laquelle a couru le Brésilien, ont également participé à la réalisation. Ecclestone s’est aussi associé au projet en livrant des images.

Le film-documentaire, dont le titre original est « Ayrton Senna, beyond the speed of sound » a déjà remporté le World Cinema Audience Award au Festival de Sundance. Il devrait apparaître sur grand écran en Belgique au début de l’été. En attendant, voici déjà la bande annonce…

« HRT va dépasser Red Bull »

Par avankerckhove dans En piste, Présentation , le 10 mars 2011 15h29 | Un commentaire>

Il y a plusieurs nouveautés au programme de la saison. Mais de l’avis de tous, ce sont les pneus Pirelli qui vont bouleverser les courses.

imageglobe-25221701En 2011, le SREC va (re)faire son apparition. L’aileron arrière ajustable a également été prévu dans le règlement pour faciliter les dépassements. Mais ces deux nouveautés ont, de l’avis des pilotes, surtout un impact sur la concentration et le nombre de boutons au volant.

Par contre, les pneus Prirelli, qui se dégradent plus rapidement que les Bridgestone, devraient apporter beaucoup au niveau du spectacle. Excepté l’outrageante domination des Red Bull à Barcelone, c’est sans doute l’élément le plus important à retenir des essais hivernaux.

Stratégies plus compliquées

Ils sont déjà nombreux à dire qu’il faudra adapter son style de pilotage à ces pneus. Mais il n’y a pas que ça. Les stratégies de course seront beaucoup plus compliquées et diversifiées. D’après Vettel, il y aura minimum 3 changements de pneus par course. Kobayashi, qui était en piste mercredi à bord de la Sauber, y est allé encore plus fort: « On va peut-être voir HRT dépasser Red Bull en 2011« , a-t-il confié au journal Auto Motor und Sport. « S’ils sont avec des pneus durs en fin de vie et que Hispania vient de chausser des pneus neufs super tendres, cela pourrait vraiment se passer. »

Pourquoi seulement maintenant ?

De notre côté, on ne demande qu’à voir. Si je peux me permettre, je ne comprends seulement pas pourquoi cela n’intervient que maintenant. Cela fait des années que l’on disait qu’il fallait des différences plus importantes entre les différents types de gommes. Des années pendant lesquelles la FIA a cherché dans tous les domaines (Aérodynamisme, électronique, SREC,…) des moyens pour faciliter les dépassements, sauf les pneus. Désormais, Pirelli semble avoir osé faire ce pas en avant.

Il ne reste plus qu’à la FIA d’oser revenir à des circuits moins stéréotypés, avec du gazon et des bacs à sable en bord de piste pour sanctionner les erreurs, et la F1 pourrait retrouver tout son éclat…