SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Alonso peut sourire

Par avankerckhove dans Coulisses, En piste, Présentation , le 13 novembre 2010 17h37 | Un commentaire>

Vettel devant Hamilton et Alonso. Webber seulement 5e. Voilà le dénouement des qualifications les plus importantes de l’année. A priori, Le pilote Ferrari est largement favori pour décrocher la couronne. Mais dans une course, tout peut arriver !

belga-picture-23433705La dernière séance qualificative de la saison est terminée. Et les fans de F1 peuvent se réjouir: les quatre pilotes en lice pour la couronne mondiale sont dans le top 5. Tout reste donc possible, même si Alonso a pris un avantage certain. Certain, mais pas décisif. Le taureau des Asturies a surtout frappé un grand coup par rapport à son rival direct, l’Australien Mark Webber, qui ne s’élancera que depuis la 5e place. C’est sûr, le plus âgé des pilotes Red Bull a compromis ses chances d’être titré. S’il veut garder espoir, il devra tout miser sur le départ et rapidement intégrer le top 3 avant de passer Hamilton et qu’enfin Vettel le laisse passer. Ou alors espérer qu’Alonso ait un pépin, mais dans ce cas Vettel deviendrait son rival à 100%, et il devrait aller le priver de la victoire à la régulière. Bref, ça fait beaucoup de « si ».

Vettel plus proche du numéro 1

D’une certaine manière, au vu de sa forme à Abou Dhabi et sa position sur la grille (la pole), je pense que Vettel a désormais plus de chances de s’approprier le numéro 1. Malgré ses 15 points de retard sur Alonso, les différentes hypothèses plaident plus en sa faveur qu’en celle de Webber. Le jeune Allemand ne doit compter que sur un élément pour être sacré: une défaillance ou une contre-performance d’Alonso, du moment que l’Espagnol ne soit pas dans le top 4 (tout en gagnant bien entendu).

A lire toutes ces possibilités, un constat saute aux yeux: Alonso a fait un pas de géant vers la couronne mondiale. S’il ne laisse pas filer Webber au départ, et il a quand même 2 places d’avance, il pourra se contenter de ramener sa Ferrari sans trop pousser à la 4e place finale pour devenir triple champion du monde. C’est incontestable, il est dans la position la plus confortable. Un problème mécanique, une sortie de route ou un changement de pneus foireux (qui l’éjecterait du top 4) sont en fait les plus grands risques encourus par l’Espagnol. Mais que ses détracteurs ne se fassent pas trop d’illusions. Cette saison, il n’a abandonné qu’en Malaisie (moteur) et à Spa (sortie de route).

Hamilton DOIT espérer un triple KO

Quant à Hamilton, une seule solution s’offre à lui: il s’impose à Abou Dhabi et les trois autres abandonnent. Un scénario qui n’a que très peu de chances de se produire. Mais d’un autre côté, et c’est ça qui fait en partie la beauté de ce sport, rien n’est joué tant qu’on n’a pas passé la ligne d’arrivée. Alors rendez-vous demain à 14h00 pour le direct commenté sur RTLinfo en ma compagnie, et découvrir le dénouement de ce championnat qui aura été palpitant jusqu’au bout.

Laisser un commentaire