SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Le coup de blues de Schumi

Par avankerckhove dans Coulisses , le 11 novembre 2010 09h36 | 7 commentaires

Michaël Schumacher n’a pas réalisé un retour à la compétition tel qu’il l’espérait. Et pour 2011, il ne semble pas attendre beaucoup mieux. A moins qu’il n’essaie simplement de faire baisser la pression ?

belga-picture-23033737Mercedes n’a pas réitéré ses performances de 2009 lorsque l’écurie était encore badgée « Brawn GP ». Un coup dur pour la marque à l’étoile et « papy Schumacher » qui comptait bien se battre pour décrocher une huitième couronne mondiale. Très rapidement, les dirigeants de Mercedes Sport ont décidé de rectifié le tir en abandonnant le développement de la monoplace actuelle pour tout miser sur 2011. Mais d’après le pilote allemand, il ne faut pas s’attendre à des miracles.

« Nous avons moins de capacités »

« Nous avons commencé à travailler plus tôt que certaines autres équipes sur notre voiture 2011, ce qui est un avantage« , a-t-il déclaré. « Mais on ne devrait pas attendre de miracle. On ne peut pas brûler les étapes. Après tout, nous sommes une équipe plus petite et nous avons moins de capacités« ,a -t-il reconnu.

Des décalartions étonnantes de la part du septuple champion du monde qui attendait beaucoup de la prochaine saison. Mais peut-être faut-il y voir autre chose. Soit Schumi cache son jeu et tente de faire baisser la pression qui s’accroît sur ses épaules. En cas de bonnes prestations, cela serait alors plus perçu comme une solide performance du pilote. Soit les changements qui vont avoir lieu au sein du team germanique ne lui conviennent pas, et Schumacher pense à jeter l’éponge, même si je pense personnellement qu’il n’est pas du genre à abandonner si rapidement le navire. La première hypothèse me semble donc plus crédible.

Schumi s’est effacé

Pour en finir avec Mercedes, signalons encore que le Kaiser s’est gentiment effacé pour Rosberg au Brésil. Son coéquipier ayant chaussé des pneus tendres neufs sous le régime de la safety car, il s’est écarté de la tarjectoire pour permettre au jeune Nico d’essayer d’aller chercher Button. « Michaël a été gentil de me laisser passer« , a d’ailleurs déclaré le jeune Allemand au terme de la course.

Au moins l’ambiance semble au beau fixe…

Laisser un commentaire