SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Deux poids deux mesures ?

Par avankerckhove dans En piste, Règlements , le 2 août 2010 13h33 | 4 commentaires

Comme d’habitude, les controverses se succèdent en Formule 1. De la consigne d’équipe chez Ferrari à Hockenheim au « restart » raté de Vettel en Hongrie, il y a matière à discuter. La FIA, elle, semble dépassée.

alonsovettelPlusieurs incidents sont venus émailler les deux dernières courses du championnat de F1. A Hockenheim, l’ordre donné par Ferrari à Massa pour qu’il s’efface devant Alonso a fait couler beaucoup d’encre. A juste titre, étant donné que les consignes d’équipes sont formellement interdites par le règlement. Ceci dit, il ne faut pas être dupe ! D’autres écuries jouent aussi à ce petit jeu, que ce soit dans les coulisses ou sur la piste. La différence, c’est la manière avec laquelle Ferrari a opéré, sans même s’en cacher, ou à peine…

Au vu des réactions en direct, dans les box, dans les gradins ou dans les cabines des commentateurs, on aurait pu s’attendre à une sanction envers l’écurie et les pilotes. Mais, excepté 100.000 euros d’amende (ce qui ne pèse pas bien lourd dans le budget de la Scuderia), la FIA n’a rien fait. Alonso a conservé sa victoire, et Ferrari le doublé.

Vettel a moins de chance

Par contre, une semaine plus tard, le jeune Vettel a semblé quelque peu endormi derrière Webber au moment où la Safety Car est retournée dans la voie des stands. Même si on n’en a pas eu la confirmation, il s’agissait probablement d’une tactique de Red Bull pour aider le pilote australien à prendre le large avant de changer de pneus et repartir devant Alonso, ce qui aurait offert le doublé à l’écurie autrichienne. Le plan était bien élaboré et semblait peu risqué. Mais voilà, si Webber a réussi son coup, Vettel a été pénalisé par un stop & go qui l’a rétrogradé en 3e position, derrière Alonso.

Personnellement, je peux comprendre la décision des commissaires sportifs. Mais je trouve aussi que cette sanction est sévère, et peut laisser place à quelques dérapages. En effet, on a déjà vu d’autres cas où 2 secondes séparaient les hommes de tête dès le restart. A l’avenir, seront-ils sanctionnés ? Toute inattention sera-t-elle punie ou uniquement lorsqu’il s’agira d’un pilote suivant son équipier ?

La balance n’est pas à l’équilibre

Enfin, là où je ne suis pas du tout d’accord, c’est quand on voit que la manoeuvre entre Alonso et Massa n’a eu aucune conséquence sportive. Celle de Vettel, bien moins flagrante et antisportive, a coûté la victoire au jeune Allemand, et permis à Alonso de monter sur la deuxième marche du podium. Je sais, les commissaires d’un GP ne sont pas ceux de l’autre. Mais les 24 pilotes en piste font partie du même championnat. Et la FIA ne se mouille pas trop pour rétablir la balance. A moins qu’elle ne veuille plutôt rétablir la balance au championnat ? Cela paraît simpliste, mais parfois, c’est mon impression. Et, pou une fois, j’espère que je me trompe…

Laisser un commentaire