SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Une victoire au goût amer

Par avankerckhove dans Coulisses, En piste , le 12 juillet 2010 14h28 | 17 commentaires

Mark Webber a remporté sa troisième victoire de la saison, dimanche à Silverstone. Mais malgré ce succès, l’Australien n’est pas content. Il n’apprécie pas certaines décisions prises par son team.

belga-picture-21232938Mark Webber a poussé un gros cri en franchissant en tête la ligne d’arrivée du Grand Prix de Silverstone, dimanche. Mais ce n’était pas qu’un cri de joie. Il y avait aussi de la rage. D’ailleurs, les premiers mots adressés par Webber à son équipe, par radio, ont clairement indiqué que l’Australien restait vexé de la manière dont il avait été traité par son équipe. « Félicitations Mark. Belle course. Bon boulot« , a dit Christian Horner à son pilote une fois la course gagnée. Mais dans l’intimité de cette conversation radio, retransmise sur toutes les télés, Webber a répondu: « Pas mal, non, pour un second pilote ! »

Vettel casse,Webber paie

Le ton était donné. Malgré la coupe et le champagne, la victoire n’a pas été fêtée. Du moins pas en équipe. Mais qu’est-ce qui a provoqué cette tension au sein de l’écurie Red Bull ? En fait, deux courses après l’accrochage entre Webber et Vettel, c’est un aileron avant qui est cette fois venu semer la zizanie dans l’équipe autrichienne. En effet, Red Bull avait apporté deux nouveaux ailerons pour les monoplaces: un pour Vettel, un pour Webber. Le hic, c’est que Vettel a cassé le sien aux essais libres du vendredi. Et pour les qualifications et la course, l’écurie a décidé de transférer le nouvel aileron de Webber sur la voiture de Vettel, l’Australien devant ainsi se contenter de l’ancien modèle.

Des justifications peu convaincantes

En voyant la tête de Webber et les critiques de plus en plus insistantes de la presse, Red Bull a très rapidement indiqué que si cette décision avait été prise, c’est parce que Vettel était devant Webber au championnat. Une justification qui n’a pas convaincu le grand Mark. Red Bull a alors avancé un autre argument: cet aileron n’apporte pas grand-chose, tout au plus 1 dixième de seconde. Une explication qui a eu le don d’énerver Webber, qui avait raté la pole par rapport à Vettel pour moins que ça. En outre, l’Australien a ajouté que si cet aileron apportait si peu, pourquoi Vettel ne savait-il pas s’en priver. A partir de là, silence radio complet du côté de Red Bull, et plus aucun contact entre les deux pilotes.

« Déçu »

Après la course, mis à part la petite pique envoyée par radio, Webber a encore quelque peu communiqué à propos de cette histoire d’aileron. « J’ai été déçu« , a déclaré le vainquer du GP. « On verra comment cela va se développer dans le futur. Je vais continuer à faire ce que je dois faire et espérer que cela suffise. J’ai connu quelques obstacles dans ma carrière, parfois dans ma vie privée. Je pense que l’on peut juger quelqu’un à sa manière dont il réagit dans l’adversité. Certains pilotes ont cette capacité. Je pense l’avoir un peu plus que les autres. »

La tension monte

Voilà qui semble clair. Webber ne va pas se laisser marcher sur les pieds. Et la tension ne cesse de monter au sein du team. Mais les pilotes Red Bull ne doivent pas oublier une chose: ils dominent la saison, mais ne concrétisent pas toujours. Et les deux pilotes McLaren sont devant au championnat. Si en plus Webber et Vettel deviennent les meilleurs ennemis, ils risquent vraiment d’offrir la couronne mondiale sur un plateau à leurs rivaux. On n’en est pas encore là, mais pour le gain du titre, Red Bull devra surtout se méfier de… Red Bull !

Laisser un commentaire