SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Alonso perd patience

Par avankerckhove dans Coulisses , le 9 juin 2010 16h59 | 4 commentaires

Le taureau des Asturies a sorti les cornes. Sa proie est sa propre écurie qu’il accuse de ne pas faire suffisamment évoluer la F10. Luca di Montezemolo a pris le pas de son pilote, histoire de mettre la pression sur tout le team.

belga-picture-20495981L’aventure entre Fernando Alonso et Ferrari a commencé par une victoire à Bahreïn lors de la première course de la saison. Après s’être tourné autour pendant près de deux ans, le pilote et la Scuderia se sont dits « oui » et semblaient partis sur de bonnes bases. Mais la lune de Miel entre le double champion du monde et Maranello est terminée. Désormais, même si leur union ne semble pas en danger, ce n’est plus l’amour fou.

Le pilote espagnol déplore que sa F10 n’ait pas progressé depuis le Grand Prix de Chine, soit la 4e course de la saison. « A part l’aileron soufflé (alimenté par le F-Duct), qui n’apporte pas ce que l’on attend et qui a monopolisé les efforts des ingénieurs, il n’y a rien de nouveau. A part à Bahreïn, nous n’avons fait que jouer la défense. J’espère que ça ira mieux avec les grosses évolutions prévues pour Valence, où la F10 se présentera sous une version B très évoluée. Le fossé qui nous sépare de Red Bull et McLaren est large. Je dirais 7 à 8 dixièmes« , a pesté Alonso dans le magazine AUTOhebdo.

Le boss suit son poulain

Suite à cette première offensive menée contre les siens, on aurait pu s’attendre à une riposte des rouges. Mais le président de Ferrari a devancé l’écurie en allant dans le même sens que son poulain. « Au début de la saison, nous avons réussi le doublé. Mais maintenant, nous sommes quatrième. Je ne sais pas si nous serons en mesure de revenir car nous avons affaire à une compétition très rude« , a indiqué Luca di Montezemolo à la BBC. De quoi mettre pas mal de pression sur Stefano Domenicali…

Malgré ce manque de performance, Alonso reste bien placé au championnat. Il est 4e et accuse 14 points de retard sur le leader, Mark Webber. Pas un gouffe… mais cela pourrait vite le devenir.

Laisser un commentaire