Urgent

Alerte à la bombe au Palais de justice de Bruxelles, tous les bureaux et salles d'audience évacués

Archives du mai, 2010

Nouvelle donne pour 2011

Par avankerckhove dans Coulisses, Règlements , le 24 mai 2010 08h54 | Un commentaire>

De nouvelles modifications seront apportées au règlement technique de la F1 pour la saison 2011, selon Auto Motor und Sport. L’aérodynamqiue serait à nouveau révisée et le KERS ferait son retour dans les bolides.

belga-picture-202392881La F1 semble chercher son chemin pour faire face à plusieurs défis. Les objectifs recherchés sont nombreux, mais deux d’entre eux font pencher la balance: le spectacle et la défense de l’environnement. Pour pouvoir atteindre ces objectifs le plus rapidement possible, il est fort probable que les cartes soient à nouveau redistribuées pour la saison 2011. En effet, selon Auto Motor und Sport, d’importantes modifications seront à nouveau apportées au règlement technique la saison prochaine.

Aérodynamisme redessinée

Tout d’abord, de nouvelles restrictions seraient apportées au niveau aéro. Les ailerons avant redeviendraient moins larges et tout artifice serait banni au niveau des pontons. Il est également possible que les paliers ajustables de l’aileron avant soient interdits mais qu’ils soient tolérés sur l’aileron arrière, en partie pour compenser l’interdiction des systèmes F-duct dès 2011. Toujours dans le domaine de l’aérodynamisme et de la circulation de l’air, il est question d’interdire l’utilisation de toute canalisation sous le châssis, ce qui s’ajouterait à l’interdiction prochaine du double diffuseur.

Retour du KERS

Autre revirement de taille: la réapparition du KERS. Ce système de récupération d’énergie cinétique, à peine interdit, deviendrait alors imposé à toutes les écuries. Il serait plus petit que les systèmes présents dans quelques monoplaces en 2009 et également plus puissant. Et pour les petites équipes qui n’auraient pas les moyens de le développer, un système sera mis en place pour qu’elles puissent les acheter aux top teams à un prix « raisonnable ».

Histoire à la gomme

Enfin, last but not least, les pneus. Le choix de la FIA pour un manufacturier n’a pas encore été arrêté. L’offre de Pirelli semble pour l’instant préférée à celle de Michelin qui préfèrerait avoir un rival. Mais la FIA est claire à ce sujet: un manufacturier unique est impératif pour ne pas « exploser » les budgets. On pensait un moment que Bridgestone reviendrait sur sa décision de quitter le grand cirque de la F1 mais le manufacturier japonais a récemment confirmé son départ…

Le look des futures monoplace risque donc d’être profondément modifié dès la saison prochaine. Et la hiérarchie générale pourrait à nouveau être bouleversée. Une opportunité pour le spetites écuries de faire un bond en avant, même si les changemebnts apportés au règlement risquent de leur coûter très cher. Et c’est justement l’argent qui leur fait défaut…

De l’orage dans l’air chez Mercedes

Par avankerckhove dans Coulisses, En piste , le 16 mai 2010 10h08 | 2 commentaires

belga-picture-18008574Michael Schumacher n’était pas content du tout à la fin des qualifications à Monaco. Il a accusé son équipier Nico Rosberg de l’avoir gêné pendant son tour rapide.

L’entente était cordiale au début de la saison entre les deux pilotes allemands de Mercedes GP. Rosberg dominait les débats et Schumacher se concentrait pour revenir dans le rythme après trois ans d’absence. Mais le septuple champion du monde relève la barre et Mercedes semble faire évoluer la monoplace en fonction de son pilotage. Une situation agaçante pour Rosberg, qui a connu un week-end « sans » à Barcelone, la première course où a été alignée la nouvelle monoplace.

Désaccord sur la piste

On pouvait donc s’attendre à ce que l’entente entre les deux pilotes se détériore. Mais ce n’est pas le chemin suivi pour faire évoluer la voiture qui a mis les feu aux poudres. C’est sur la piste que les choses se sont passées…

« Le seul qui m’a ralenti »

Les qualifications à Monaco sont hyper importantes, tant il est difficile de dépasser sur le tracé urbain. Schumacher le sait et il n’a été en mesure de réaliser que le 7e temps. Furieux, il a accusé son équipier de l’avoir gêné dans son tour rapide. « Je dois dire que tous mes collègues se sont comportés de manière juste. La seule voiture qui m’a ralenti est celle de mon équipier. Cela s’est déroulé dans la Q3. C’est dommage, mais c’est ainsi« , s’est énervé Schumi après les qualifs.

Rosberg ne réagit pas

Rosberg n’a pas réagi publiquement à cette accusation. Il s’est borné à déclarer au terme des qualifications qu’il avait été pris dans le trafic en Q3 et qu’il avait commis une erreur dans son meilleur tour, ce qui lui avait probablement « coûté la première ligne« .

La mort annoncée du F-duct

Par avankerckhove dans Règlements , le 10 mai 2010 12h48 | Ajouter un commentaire

Le système F-duct n’a pas encore été adopté par toutes les écuries. Pourtant, il est déjà appelé à disparaître. L’association des teams (FOTA) a en effet voté son interdiction pour la saison prochaine.

belga-picture-19613908L’association des teams, la FOTA, a voté l’interdiction du F-duct à partir de 2011, dimanche à Barcelone. Ce système, apparu pour la première fois sur la McLaren dès le premier Grand Prix de cette saison, permet aux voitures de gagner quelque 10 km/h en ligne droite. Il permet, grâce à un flux d’air qui passe par le cockpit, de « jouer » sur l’aileron arrière. Pour être plus précis, le filet d’air, lorsque la voiture roule à haute vitesse, décabre une infime partie de cet aileron. Résultat: moins de traînée dans les lignes droites et donc plus de vitesse de pointe.

Problèmes de sécurité

Mais ce sont le pilotes qui doivent boucher ou ouvrir le conduit. Et on l’a vu à Barcelone, la façon dont certaines écuries ont installé ce dispositif pose de sérieux problèmes de sécurité. L’exemple de Ferrari est flagrant: les pilotes de la Scuderia doivent lâcher le volant d’une main pour l’actionner.

« Certaines solutions très limites »

McLaren a tiré un avantage du F-duct lors des premières courses de l’année, mais les autres écuries le mettent petit-à-petit en place. Parmi les ténors, Red Bull et Mercedes ne l’ont pas encore intégré mais cela devrait venir rapidement. « Bravo à ceux qui l’ont inventé, c’est très ingénieux. Mais certaines solutions trouvées ce week-end semblent très limites quand vous voyez les pilotes tenir le volant du bout des doigts« , a expliqué Christian Horner, le patron de Red Bull.

Encore développé cette saison ?

Le système ne fera donc pas de longs os. Pour la saison prochaine, cela ne changera pas grand-chose étant donné que tout le monde l’aurait adapté. Par contre, sachant qu’il sera rapidement banni, certaines écuries pourraient décider d’en arrêter le développement dès cette année.

Mercedes s’adapte à Schumacher

Par avankerckhove dans En piste, Règlements , le 7 mai 2010 12h26 | 3 commentaires

Ross Brawn avait prévenu que la Mercedes serait modifiée dès le retour en Europe. On l’a vue ce matin à Barcelone et les changements sont importants. D’après les membres de l’écurie, elle conviendra mieux à Michaël Schumacher.

belga-picture-20113925La nouvelle Mercedes a fait ses premiers tours de roues ce vendredi matin sur le tracé espagnol. Annoncée depuis quelques semaines, elle présente des modifications importantes. Le plus flagrant, c’est l’entrée d’air au-dessus de la tête du pilote qui a disparu. L’air arrive désormais au moteur par deux ouvertures latérales derrirère les oreilles du pilote. Cela permet de baisser le centre de gravité de la voiture et lui donne un look qui fait penser aux voitures de la saison 88, dernière année où les moteurs turbo faisaient vibrer les pilotes. Mais, règlement oblige, il y a toujours une « lame » au-dessus du casque qui protège la tête du pilote en cas de tonneau. Visuellement, ça vaut le détour…

Retour aux avant-postes ?

Mais d’autres changements ont été apportés à cette voiture. Des modifications invisibles à l’oeil nu mais qui devraient apporter plus de réactivité et d’adhérence au train avant. Si Rosberg appréciait le comportement de cette monolace lors des premiers Grands Prix, ce n’était pas le cas de Schumi qui la trouvait trop sous-vireuse. Ces changements devraient donc le mettre en confiance, comme il l’a d’ailleurs montré ce matin en réalisant le 3e chrono. Bien entendu, ce retour aux affaires doit être confirmé par d’autres bonnes performances, mais c’est un premier pas.

Joli geste de l’équipe envers le Kaiser

D’habitude, on demande à un pilote de s’adapter à une voiture. Mais Ross Brawn n’a pas caché que les modifications apportées avaient été réalisées dans le but de relancer le septuple champion du monde. Car Schumacher préfère gérer un peu de survirage et veut une voiture qui répond tout se suite à ses coups de volant. Avec les pneus plus étroits à l’avant, ce n’était pas le cas. Les ingénieurs ont donc fait en sorte de « donner » au pilote allemand ce que les gommes plus étroites lui ont « enlevé ».

Par ailleurs, Schumacher dispose aussi d’un tout nouveau châssis à Barcelone. En effet, pour être sûr qu’il n’y avait pas un « loup » dans sa voiture, ils dispose d’une toute nouvelle coque, ce qui est très rare après seulement quatre Grands Prix. Pour rappel, Button a fait toute la saison avec un seul châssis en 2009…