SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Plus de fun ?

Par avankerckhove dans En piste, Règlements , le 15 mars 2010 10h53 | Un commentaire>

Plusieurs observateurs se sont montrés sceptiques quant aux nouvelles règles dans la catégorie reine. L’interdiction des ravitaillements n’a pas encore convaincu. Mais ce n’était que la première course…

Le départ, seul moment palpitant à Bahreïn

Le départ, seul moment palpitant à Bahreïn

On s’attendait à une course passionnante à Bahreïn. Il faut dire que l’affiche de la saison 2010 est exceptionnelle. Retour de Schumacher, Alonso chez Ferrari, Vettel qui pousse chez Red Bull et le champion du monde Jenson Button qui va défier Lewis Hamilton chez McLaren. Sur papier, c’est très excitant. Mais dimanche, en plein milieu du désert, on est resté sur notre… soif.

Un train-train du début à la fin

Tout de suite, l’idée qui vient à l’esprit est la suivante: la nouvelle règlementation est-elle bien efficace ? Un seul arrêt aux stands par pilote, des pneus qui résistent bien, même avec de grosses charges de carburant en début de course. Il y a de quoi se poser des questions. Excepté les deux premiers tours, on a eu droit à un train-train qui a relié l’arrivée sans changement de position. Sans le problème de Vettel, le top 8 serait resté inchangé du début à la fin.

« J’ai bien peur que ce soit le cas toute la saison »

Si les amateurs et téléspectateurs se sont ennuyés, les pilotes ont aussi critiqué le nouveau système. Pour Nico Rosberg, cette course ressemblait plus aux 24 heures du Mans. Schumacher a argumenté dans le même sens: « Il est impossible de dépasser. La stratégie va prendre le pas sur le spectacle, et j’ai bien peur que ce soit le cas pour toute la saison« , a expliqué le pilote allemand. Chez McLaren, ils appellent déjà à une modification du règlement. « On nous avait prédit plus de différence entre les types de pneus. Mais, en fait, ils ne se détérioraient pas. Pourtant, c’est ça qui fait le spectacle. Il faut donc un approche plus agressive du manufacturier« , a déclaré Martin Whitmarsh.

Patience…

Maintenant, si je fais partie du rang des déçus, je pense que certains éléments sont à relativiser. Tout d’abord, Bahreïn ne nous a jamais offert de course vraiment spectaculaire. Ensuite, je ne sais pas si cela vous a sauté à l’oeil, mais je trouve la distance de freinage bien courte. D’année en année, les freins des F1 gagnent en puissance et malgré le poids des voitures en début de course, on remarque qu’elles passent de plus de 300 km/h à moins de 100 km/h en moins de 50 mètres. Difficile donc pour un pilote de gagner 5 mètres (ou plus) sur une si courte distance.

En ce qui concerne le nouveau règlement, on peut se rendre compte que les pilotes ont peur d’abîmer un pneu. Ils ne risquent donc pas trop de freinage tardif, de peur de commettre un « plat » et de devoir rentrer aux stands. En outre, avec l’augmentation des points attribués, les pilotes craignent le « zéro pointé » en cas d’abandon. Même si cela ne change rien par rapport aux saisons précédentes, ne pas marquer de point alors que le vainqueur en engrange 25 marque plus au niveau psychologique.

… et gardons espoir

Alors oui, pour conclure, on peut douter du bienfait du nouveau format des courses. Le fait qu’il n’y ait plus de stratégie croisée, avec des pilotes lourds et d’autres plus légers, égalise les performances en piste. Mais tout changer après une seule course est sans doute prématuré. Surtout qu’avec toutes les inconnues de la première course, les équipes ont avant tout évité de se planter. Et, je le répète, le circuit de Sakhir n’est pas propice au spectacle et est assez tendre avec les gommes. D’autres tracés ne sont pas si « faciles » à apprivoiser et « tapent » dans les enveloppes pneumatiques. Alors attendons encore un peu et, entre-temps, réjouissons-nous des performances rapprochées des quatre top teams…

Laisser un commentaire