SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

L’aileron McLaren fait jaser

Par avankerckhove dans Coulisses, Règlements , le 12 mars 2010 19h39 | Un commentaire>

Premier Grand Prix, première polémique. A Bahreïn, des voix s’élèvent contre le système qu’a trouvé l’écurie McLaren pour optimiser l’utilisation de l’aileron arrière.

belga-picture-18881268Ferrari et Red Bull avaient demandé à la FIA qu’elle se penche sur la nouvelle McLaren-Mercedes. En cause: un système qui ne respecte pas tout à fait l’esprit du règlement. Il s’agit d’une prise d’air sur le capot qui fait passer un filet d’air via l’intérieur de la coque vers l’aileron arrière. Ainsi, ce filet d’air, lorsque la voiture roule à haute vitesse, décabre une infime partie de l’aileron arrière. Résultat: moins de traînée dans les lignes droites et donc plus de vitesse de pointe. Au ralenti, par contre, le dispositif peut être bouché par le pilote et laisse donc l’aileron fonctionner normalement.

Ce qui fâche les rivaux, c’est que le règlement interdit toute pièce mobile dans le domaine de l’aérodynamisme et stipule noir sur blanc que les ailerons doivent être totalement rigides. En ce qui concerne le premier point, la FIA a déclaré le système valide car c’est le pilote qui bouche la trappe d’air. Le système n’est donc pas monté mobile car c’est le pilote qui l’actionne. Pour le second point, la rigidité de l’aileron, elle a été mesurée sur les deux plans habituels: rigidité du matériau en torsion et présence de trois pattes rigidifiantes obligatoires. Des tests passés avec succès mais qui n’empêchent pas l’aileron de se déformer sur une infime partie dans les longues lignes droites…

Trouvaille… ingénieuse !

Voilà donc encore une interprétation du règlement qui fait débat. Car, d’une certaine manière, McLaren respecte le cahier de charges. Mais d’un autre point de vue, il est vrai qu’il est écrit noir sur blanc que toute pièce mobile est rigoureusement interdite. Si Ferrari et Red Bull ont accepté les conclusions de la FIA (et travaillent déjà à l’élaboration d’un tel dispositif), Renault fulmine et considère que la Fédération internationale a fait une énorme erreur en validant l’aileron McLaren. Car les consèquences sur les coûts vont se faire sentir. Et tout élément aérodynamique qui se déforme a déjà prouvé, par le passé, que cela se faisait souvent au détriment de la sécurité…

En ce qui me concerne, je trouve qu’il est extrêmement difficile de se prononcer sur la validité d’un tel système. En conférence de presse après les essais, plus ou moins la moitié des journalistes étaient pour, l’autre moitié contre. Tout ce que l’on peut en dire, c’est qu’il ne respecte pas vraiment l’esprit du règlement. Mais il n’est pas contraire au cahier de charges officiel. Bref, les ingénieurs de l’écurie britannique se sont montrés inspirés et ont vu un peu plus loin que ceux qui ont fixé les règles.

Laisser un commentaire