SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Vous êtes prêts pour 2010 ? 3, 2, 1, c’est parti !

Par avankerckhove dans Coulisses, Présentation, Règlements , le 7 mars 2010 15h38 | Un commentaire>

Le début de la saison est de plus en plus proche. Plus qu’une semaine et le départ du premier Grand Prix 2010 sera donné à Bahrein. Voici donc, pour vous, les éléments les plus importants à retenir pour suivre ce nouveau championnat dans les meilleures conditions.

belga-picture-10289059Le week-end prochain, on y sera pour de bon. Quand les cinq feux rouges s’éteindront, dimanche à Bahrein, vingt-quatre voitures feront patiner leurs roues arrières, s’éloigneront à toute vitesse… et la saison 2010 sera lancée. Voici donc un dernier tour de chauffe, pour vous, fans de F1, afin de s’assurer que tout est bien huilé avant que le départ ne soit donné. Attachez vos ceintures, on est parti !

Le règlement

Tout d’abord, comme (presque) chaque année, quelques modifications ont été apportées au règlement. Parmi les plus importantes, l’interdiction des ravitaillements. Cela veut donc dire que les voitures embarqueront de 160 à 200 litres de carburant au départ d’une course. Des arrêts aux stands, il y en aura encore, mais uniquement pour changer les pneus. Des pneus qui risquent d’ailleurs de souffrir en début d’épreuve vu le poids emporté et qui seront plus étroits à l’avant. Il sera intéressant d’observer les différentes stratégies ainsi que le comportement des voitures du début à la fin d’une course. Car, qui sait, peut-être qu’une écurie se comportera bien avec le plein mais souffrira une fois le réservoir vide, ou vice versa.

Autre changement: la répartition des points. Désormais, elle se répartit comme suit:
1er     25 pts
2e      18 pts
3e      15 pts
4e      12 pts
5e      10 pts
6e       8  pts
7e       6  pts
8e      4  pts
9e      2  pts
10e     1  pt

L’avantage ? Une plus grosse prime à la victoire qui pourrait favoriser les dépassements en tête des Grands Prix. L’inconvénient ? Si un pilote domine, le championnat sera vite plié.

Enfin, au niveau du règlement, signalons encore que cette année il y aura 19 courses, ce qui ne laissera pas beaucoup de temps aux écuries pour souffler. Le Canada fait son retour et la Corée du Sud vivra la première édition de son Grand Prix national.

Les teams

Toyota a disparu, Brawn GP devient Mercedes GP, BMW a été racheté par Sauber et Renault par Genii Capital. Mais, en ce qui concerne l’écurie française, si (presque) tout y sera différent, elle garde son nom. Trois nouvelles écuries viennent par contre étoffer le tableau qui passe donc de 10 à 12 teams, et donc de 20 à 24 voitures au départ. Virgin (avec Timo Glock et Lucas Di Grassi) et Lotus (avec Jarno Trulli et Heikki Kovalainen) ont déjà roulé mais se traînent à quelque 5 secondes des écuries de pointe. Quant à Hispania Racing (avec Bruno Senna et Karun Chandhok), elle découvrira tout à Bahrein. Deux nouveaux pilotes avec une voiture qui n’a jamais roulé… Le premier Grand Prix risque d’être difficile !

Les nouveaux pilotes

Il y aura 5 nouveaux caques cette saison: Nico Hulkenberg (Williams – Allemand – champion GP2 en 2009), Vitaly Petrov (Renault – Russe – vice champion GP2 en 2009 et premier Russe à courir en F1), Bruno Senna (Hispania Racing – Brésilien et neveu du triple champion du monde Ayrton Senna – vice champion GP2 en 2008), Lucas Di Grassi (Virgin Racing – Brésilien – 3e en GP2 en 2009) et Karun Chandhok (Hispania Racing – Indien – 18e en GP2 en 2009 mais il détient une belle valise de dollars).

Les revenants

Pedro de la Rosa revient avec Sauber (où il sera épaulé par Kobayashi, ce jeune Japonais qui a fait deux très belles courses fin 2009 en remplaçant Glock chez Toyota). Et, impossible de l’oublier, Michaël Schumacher qui reprend le volant à 41 ans, après trois années d’interruption. Déjà détenteur de 7 titres mondiaux, il s’agit d’un retour aux sources pour le champion allemand qui faisait partie du Mercedes junior team en 1990/1991 avant de passer à la F1. Mais Schumi n’a jamais piloté dans la catégorie reine sous les couleurs du premier constructeur qui lui a fait confiance. Nul doute, la boucle sera bouclée.

Des duos explosifs

Parmi les écuries de pointe, quelques changements importants à signaler. Tout d’abord, le champion 2009, Jenson Button, qui rejoint le champion 2008, Lewis Hamilton chez McLaren. Un duo britannique qui pourrait faire des étincelles, tout comme le duo à tendances latines chez Ferrari, où Alonso rejoint Massa qui sera de retour après son crash en Hongrie. Confrontés au duo germanique de Mercedes GP (Schumacher et Rosberg) et au couple inchangé de Red Bull (Vettel et Webber), ils devront tous tirer le meilleur d’eux-mêmes pour espérer fouler les marches du podium.

En bref, retenons encore le passage du vétéran Barrichello chez Williams et celui du Polonais Kubica chez Renault. Pour Force India (Sutil et Liuzzi) et Toro Rosso (Buemi et Alguersuari), les choses restent inchangées.

Bye bye

Enfin, en 2010, Raikkonen, Fisichella, Heidfeld, Piquet, Grosjean et Nakajima ne seront plus de la partie… En espérant que leurs absences ne se feront pas trop sentir…

Voilà, si vous êtes arrivés au bout de ce roman (désolé, pas facile de faire court), vous êtes prêts pour affronter la saison 2010. Alors on met tous notre casque, on boucle notre harnais de sécurité, et… on attend (impatiemment) Bahrein.

Laisser un commentaire