SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Beautiful People, Alicia Drake

Par Christine Calmeau dans Coup de coeur, En poche, Nouveautés , le 16 mars 2010 14h42 | Ajouter un commentaire

drake1Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld, tout le monde connaît. Deux monstres sacrés de la mode française. Ce qu’on sait moins, en revanche, c’est l’histoire passionnante de ces deux frères ennemis.

En 1954, Yves Saint Laurent a 18 ans. Il remporte le premier prix du concours de stylisme organisé par le secrétariat  national de la laine, dans la catégorie  »robes du soir ». Karl Lagerfeld est un peu plus âgé, il a 21 ans, et il remporte le premier prix de la même manifestation, mais dans la catégorie  » manteaux ». A l’époque, les deux jeunes couturiers se fréquentent, et sont plutôt amis. Une camaraderie qui ne résistera pas bien longtemps à leurs carrières naissantes.

Yves est engagé très vite par le Roi de la mode, le sauveur du chic parisien, Christian Dior. Il devient son assistant personnel avant d’intégrer la direction de la prestigieuse maison, au décès de Dior, en 57, et de lancer sa propre collection à la fin des années 50. Alors qu’au même moment, Karl se contente d’offrir ses services chez Balmain d’abord, chez d’autres ensuite.

Les deux hommes ne jouent plus dans la même cour… Momentanément en tout cas… Jusqu’à ce que Lagerfeld rejoigne Chanel en 82.  A 49 ans, le génie allemand est à nouveau sur le même pied d’égalité que son rival de toujours…

Alicia Drake, journaliste britannique, a travaillé de longues années, et rencontré des dizaines de témoins avant de se lancer dans l’écriture de l’ouvrage qui regorge d’anecdotes, pour raconter une époque absolument extraordinaire : celle des années 70, celle des fêtes, des excès d’après mai 68, celle où libération sexuelle et homosexualité ne heurtent plus les mentalités. Une époque où la mode n’est pas encore engloutie par la mondialisation et les grands groupes financiers.

 »Beautiful People. Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode » se dévore, comme un excellent roman, sauf qu’ici, il s’agit d’une véritable chronique quasi historique, étayée par des centaines de notes et de références.

Le magazine  »Lire » l’a élu comme l’un des 20 meilleurs livres de l’année 2008.

Certes, il n’a pas plu à Karl Lagerfeld, qui a essayé de le faire interdire, sans succès. Mais de cela, on s’en fiche… complètement !

 

 »Beautiful People. Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode », Alicia Drake, Folio

Laisser un commentaire