SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Archives du octobre, 2009

Les Francs-Maçons Emmanuel Thiébot Larousse, essais et documents

Par Christine Calmeau dans Concours ... , le 23 octobre 2009 11h39 | Ajouter un commentaire

maconsBeaucoup ont l’imagination très fertile quand il s’agit de parler de la franc-maçonnerie. Très peu pourtant savent à quoi ressemblent ces réunions tenues en toute discrétion pour les non-initiés.

L’ouvrage d’Emmanuel Thiébot lève un coin du voile.

Des origines du mouvement, en passant par ses fondements, ses personnalités illustres, son âge d’or ou ses grands combats, l’auteur nous emmène là où il n’y a pas beaucoup d’admis.

Un petit livre très intéressant qui vous plongera aussi dans le mystères des temples, en véritable profane, face au Vénérable et aux Lumières de la loge…

Dans la même collection, on notera aussi  »les Templiers » et  »le Ku Klux Klan ».

C’est ici que l’on se quitte Jonathan Tropper Fleuve Noir

Par Christine Calmeau dans Coup de coeur , le 23 octobre 2009 11h04 | Ajouter un commentaire

tropperJudd Foxman vient d’enterrer son père. Rien de pire me direz-vous…     Mais rien, surtout, comparé à ce qui va suivre !   C’est-à-dire respecter les dernières volontés du défunt, qui souhaite que toute sa famille célèbre la shiv’ah, conformément à la tradition juive, soit sept jours de deuil, en résidentiel, sous le même toit.

Judd, en pleine déprime depuis qu’il a surpris Jen, sa femme, le tromper dans le lit conjugal avec son patron, va donc devoir affronter et supporter sa mère, ses frères et soeurs, leurs conjoints respectifs quasi 24h/24, sans oublier tout le voisinage qui défile pour présenter ses condoléances.

Cerise sur le gâteau, Judd devra faire face à Jen qui lui annonce qu’il va être papa…

 

Que penser du 4ième roman de Tropper ? Que du bien, c’est absolument certain !

Après  »le Livre de Joe », après  »Tout peut arriver » et après  »Pertes et Fracas » ( tous parus au Fleuve Noir et chez 10/18), une fois encore, Jonathan Tropper nous emmène dans son univers : ou comment traiter les sujets les plus graves en toute légèreté.

«  »C’est ici que l’on se quitte » est une MERVEILLE. On passe de la comédie au drame, du fou rire à la réflexion plus intime, à toutes les pages. Il n’y a pas un seul temps mort. Rien que des émotions. Fortes.

C’est le livre le plus drôle de ces 10 dernières années.

Foncez l’acheter. 

« C’est ici que l’on se quitte » est  EXCEPTIONNEL.

Marilyn et JFK, François Forestier, Livre de Poche

Par Christine Calmeau dans En poche , le 23 octobre 2009 10h37 | Ajouter un commentaire

marilyn3On ne compte plus les ouvrages ou les biographies plus ou moins bien informées sur le couple présidentiel John et Jackie Kennedy. Il en sort plusieurs chaque année. Très souvent, ces ouvrages sont agrémentés de très jolies photos, nous montrant cette famille modèle, cette union  »glamour » de la Maison Blanche.

Ici, pas le moindre cliché : juste des faits et un récit superbement documenté sur une histoire dont tout le monde a, un jour ou l’autre, entendu parler, celle de John… et de … Marilyn…

Une histoire qui aura duré plus de 10 ans…

Une histoire sous très haute surveillance : CIA, KGB, et même la mafia : ils étaient des dizaines à épier tous les faits et gestes des amants.

Un président charismatique, la star probablement la plus désirée du monde, mais un tableau bien peu reluisant : chantage, manipulation, élections truquées, argent sale et voyeurisme d’Etat : en 300 pages, François Forestier, journaliste au Nouvel Observateur, nous montre une Marilyn au bord de la folie et un JFK bien moins sympathique qu’annoncé…dans une Amérique qui ne fait pas partie de nos rêves.

Marilyn et John se sont-ils aimés ?  La réponse ne nous est pas donnée. Libre à vous d’imaginer !

 

 »Marilyn et John » est assurément une réussite. Tout un pan de l’histoire contemporaine des Etats-Unis nous revient en mémoire, avec une précision diabolique, et plus jamais vous ne regarderez ces deux-là du même oeil…