Urgent

Procès Jarfi: ils sont déclarés coupables d'un assassinat homophobe

Non classé

La Belgique en chiffres

Par Ludovic Delory dans Non classé , le 22 octobre 2010 14h35 | 2 commentaires

BELGIUM POLITICS MARCH FOR UNITYA l’occasion de la présidence belge du Conseil de l’Union Européenne, le SPF Economie a la bonne idée de réunir dans un seul document les données statistiques les plus récentes sur la Belgique. A l’heure où les débats politiques sont essentiellement tournés vers l’institutionnel et la confection d’une majorité gouvernementale, il n’est pas inutile de se remettre en tête quelques données macro-économiques permettant de situer notre pays à sa juste place, parmi ses 26 voisins européens.

A en juger le PIB par habitant, le Belge n’est pas à blâmer. Nous nous situons au-dessus de la moyenne européenne, coincés entre la Finlande et l’Allemagne mais bien loin encore de deux de nos plus proches voisins, les Pays-Bas et surtout le Luxembourg, qui reste l’un des pays les plus prospères au monde. Plus de 70% de la richesse globale de la Belgique est assurée par le secteur tertiaire (les services). Inquiétant: les Belges, à l’instar de presque tous les autres Européens, ont perdu une part non négligeable de leur pouvoir d’achat au cours des dix dernières années.

Au sein des 27, la Belgique se distingue par la haute productivité de ses travailleurs (et ce n’est pas toujours une bonne nouvelle), mais aussi par sa dette publique extrêmement élevée (96,7% du PIB) qui la place à la troisième place européenne, derrière l’Italie et la Grèce. Avec un taux d’emploi (61,6%) inférieur à la moyenne des 27, notre pays a toutefois moins souffert de la crise que les autres. Toujours aussi inquiétant: le taux de chômage chez les moins de 25 ans (21,9%). Le travailleur belge à temps plein preste en moyenne 41,2 heures par semaine (moins que la moyenne européenne).

Parmi les autres données intéressantes, on peut aussi noter que 67% des ménages belges disposent d’un accès Internet à domicile (contre 90% aux Pays-Bas), que le nombre de tués sur nos routes est en baisse depuis plusieurs années, ou que la Belgique figure en haut du classement des pays européens comptant le plus de résidents étrangers.

« Belgique : les chiffres-clés 2009″, une excellente référence pour les étudiants, les chercheurs, les journalistes… ou les citoyens curieux.

Faillites bancaires : ça continue !

Par Ludovic Delory dans Non classé , le 20 octobre 2009 22h35 | 3 commentaires

WOGNUM-DSB-BANKLes amateurs de football l’auront sans doute remarqué : les joueurs de l’AZ Alkmaar ont disputé leur match de Ligue des Champions avec un maillot vierge de toute inscription. Quelques jours avant la rencontre, le champion des Pays-Bas a en effet perdu son sponsor, la banque DSB.

Le gouvernement néerlandais a refusé de voler au secours de la banque, faute de plan de reprise crédible. Spécialiste du crédit aux particuliers, DSB ne disposait pas de liquidités suffisantes (de « fonds de caisse ») pour répondre aux attentes de ses clients inquiets. Tellement inquiets d’ailleurs qu’ils ont précipité la chute de l’institution, en récupérant massivement leurs économies. En dix jours, 600 millions d’euros ont été retirés des caisses de DSB, ce qui représente un sixième de ses dépôts totaux. Dans ces conditions, impossible de survivre.

La purge du système bancaire se poursuit donc au tout petit trot. On n’en parle plus beaucoup, mais les Etats-Unis viennent de vivre leur centième faillite bancaire depuis le début de l’année 2009. La Warren Bank a disparu du paysage financier américain. Cette petite banque n’a pas eu la même chance que les géants Goldman Sachs, JP Morgan Chase ou US Bancorp, qui ont profité de l’aide de Washington. Plus inquiétant : le rythme des faillites de « petites » banques risque de s’accélérer et 581 d’entre elles pourraient passer à la trappe d’ici 2011 aux USA. Lire la suite

Bienvenue sur Econoblog

Par Ludovic Delory dans Non classé , le 4 août 2009 17h13 | Ajouter un commentaire

Chaque geste que nous posons, chaque choix que nous effectuons, participent à l’édification de cette économie qui, souvent, nous dépasse. La crise que nous traversons depuis la mi-2008 nous impose de comprendre le fonctionnement de cette chose si abstraite et pourtant si fondamentale. Je tâcherai, sur Econoblog, de vous faire partager ma passion pour l’économie et d’analyser avec vous les bouleversements de notre vie quotidienne.

Vous cherchez à situer votre pouvoir d’achat, vous hésitez à investir dans la brique, vous êtes à la recherche des nouvelles tendances en matière d’économie d’énergie ou de hi-tech ? Faut-il investir dans les bons d’Etat ? Econoblog veut répondre à vos questions.

Ce blog est un complément au rendez-vous que je vous fixe, en alternance avec Philippe Malherbe, du lundi au jeudi à 8h20 sur Bel RTL. N’hésitez pas à faire part de vos commentaires, à suivre les liens utiles, à vous abonner au flux de nouvelles.