Ca bouge !

Belgacom et les picadors

Par Ludovic Delory dans Ca bouge !, Conso, Votre argent , le 30 septembre 2009 10h07 | Un commentaire>

Belgacom accusé d’abus de position dominante. Le Conseil de la Concurrence épingle l’opérateur de télécoms pour ses tarifs trop élevés. Cette fois-ci, c’est Tele2 qui a planté la banderille. L’opérateur a porté plainte contre l’offre « Happy Time » de Belgacom, lancée le 1er juin 2005. Dans un rapport, l’auditorat du Conseil de la Concurrence estime que cette offre, combinée aux tarifs élevés de téléphonie fixe pratiqués sur le marché de gros, plaçait Belgacom en position dominante. Les concurrents ne pouvaient pas dégager de marges suffisantes sur le marché de détail. Ils étaient comme on dit « pris en ciseaux » entre les deux offres. Cela ne veut pas dire, à ce stade, qu’il y ait véritablement infraction au droit de la concurrence : Belgacom n’est pas (encore) mis à l’amende. Mais en tout cas, ça ravit déjà Tele2 et les autres concurrents de Belgacom qui, tels des picadors, doivent se dire que la forteresse historiquement plantée dans le paysage des télécoms belges n’est pas imprenable. Mais les assauts risquent d’être encore nombreux avant de porter leurs fruits. Base et Mobistar, qui viennent de se lancer une nouvelle fois dans l’arène, en savent quelque chose…

Lire la suite