En ce moment

2011 : tout augmente, ma bonne dame

Par Ludovic Delory dans Votre argent , le 29 décembre 2010 17h34 | 49 commentaires

belga-picture-245006091Gardez vos étrennes de côté, nos gouvernements nous ont encore concocté une liste non exhaustive de petites mesures qui, mises bout à bout, risqueront d’alléger votre portefeuille.

- L’augmentation (annoncée) des prix de l’énergie. Nous n’y échapperons pas. Ceux qui ont déjà reçu leur nouvelle facture mensuelle l’ont déjà constaté. La cotisation fédérale sera plus élevée en 2011. Pour une famille de 4 personnes, cette augmentation devrait être de 18 euros annuels pour l’électricité (environ 4 euros de plus par rapport à 2010) ; de 11 euros pour le gaz (soit une hausse de 54% !). Depuis son introduction en 2003, la cotisation fédérale sur l’électricité a été multipliée par cinq. Les prix des matières premières et les répercussions indirectes de l’introduction d’énergie verte sur le réseau auront aussi un impact sur votre facture. 

- Hausse des tarifs aussi chez Belgacom. Ce 1er janvier, vous paierez 0,52% de plus pour les tarifs fixes et mobiles ;  1,3% de plus pour les tarifs de l’internet fixe. En revanche, Belgacom facturera moins cher les appels de numéro fixe vers numéro mobile.

- Et 2 centimes de plus pour le timbre-poste ! Pour un envoi normalisé en service national, il vous en coûtera 0,61 euro à l’achat de minimum 10 timbres. A la pièce, vous devrez vous acquitter de 0,71 euro. En service international, la pochette de minimum 5 timbres vous coûtera 0,93 euro (pour l’Europe) et 1,10 (pour le reste du monde). Cette adaptation des tarifs est conforme à l’augmentation du coût de la vie et au contrat de gestion conclu entre bpost et l’Etat belge.

- A partir du 1er janvier, une partie du secteur postal sera timidement ouverte à la concurrence. Les envois de moins de 50 grammes pourront être distribués par un facteur d’une firme privée. Mais l’accès au marché sera très restrictif, pour les candidats. Le nouvel opérateur sera tenu, après deux ans, de distribuer le courrier au moins deux fois par semaine. Après 5 ans, il devra couvrir 80% du territoire des trois régions du pays. Enfin, le nouvel opérateur ne pourra embaucher que des salariés.

- La voiture de société devient moins avantageuse. Le coefficient CO2 augmente. Il en résultera une retenue d’une dizaine d’euros sur le salaire du travailleur bénéficiant d’une voiture de société.

- Comme chaque année, les TEC et la STIB augmentent également leurs tarifs. Au 1er février, le ticket de bus coûtera 1,6 euros sur le réseau wallon, les cartes de transport augmenteront de 4% et les abonnements annuels coûteront 10 euros de plus. A Bruxelles, les tickets STIB augmenteront en moyenne de 2,44%, les abonnements de 1,1%. Si vous achetez votre ticket pour un voyage simple en dehors du bus ou du tram, il vous en coûtera 5,9% de plus. Enfin, à la SNCB, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,03%. Pas de changement, en revanche, pour les prix des Go Pass et des Rail Pass.

- Les primes d’assurances seront aussi plus chères. Auto, incendie, hospitalisation,… Elles augmenteront en moyenne de 3 à 5%.

- Vous rénovez votre maison de plus de 5 ans ? Profitez vite de la TVA à 6% jusqu’au 30 juin 2011 ! A partir de cette date, elle risque de repasser à 21 %… sauf si votre habitation a plus de 15 ans. Et si si une nouvelle majorité au Fédéral décide de faire revoir sa copie.

- La nouvelle loi sur les jeux de hasard limite les mises dans les librairies. A partir de ce 1er janvier, elles ne pourront dépasser 200 euros par jour et par joueur. Les agences de paris et les librairies qui engagent des paris devront en outre acquérir une licence.

- Au niveau européen, toujours plus de régulation financière, avec la naissance d’un Conseil du risque Systémique (CESR), piloté par la Banque Centrale Européenne, et de trois Autorités spécifiques (banques, marchés, assurances). Elles pourront exercer un pouvoir contraignant sur certaines banques et même, à l’avenir, superviser les agences de notations, les produits dérivés ou la vente à découvert.

 - Au rayon des bonnes nouvelles, attendez-vous à une prochaine indexation des salaires. Au 1er janvier, +2,5% pour les salariés du privé (commission paritaire 218), et presque autant dans l’horeca et l’alimentaire. Les autres secteurs suivront. Pour les fonctionnaires et les allocataires sociaux, un peu de patience : l’indexation de 2% ne surviendra que durant la seconde partie de l’année.

- Le médecin généraliste sera moins cher pour les démunis. Les titulaires de l’intervention majorée (BIM) ne paieront plus qu’un ticket modérateur (1 euro ou 1 euro 50). Consulter le médecin de garde le week-end ou en soirée coûtera aussi moins cher, histoire de désengorger les services d’urgence.

- Autre bonne nouvelle pour les entreprises bruxelloises situées en zone d’industrie urbaine : elles seront exonérées de la taxe communale de bureau à partir de ce 1er janvier.

- Le gouvernement a voulu aussi privilégier le troisième pilier de pension en portant le maximum d’épargne-pension à 880 euros par an. L’avantage fiscal sera plus avantageux, variant entre 264 et 352 euros.

- Enfin, vos dons seront déductibles à partir de 40 euros, contre 30 aujourd’hui. Une incitation à battre encore le record du Télévie 2011 ?

 

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente année. Rien qu’à savoir que le Portugal doit émettre, en 2011, près de 20 milliards d’euros de dette, l’an qui vient risque de battre des records de tumulte sur les marchés financiers.

Laisser un commentaire