Archives du septembre, 2009

Belgacom et les picadors

Par Ludovic Delory dans Ca bouge !, Conso, Votre argent , le 30 septembre 2009 10h07 | Un commentaire>

Belgacom accusé d’abus de position dominante. Le Conseil de la Concurrence épingle l’opérateur de télécoms pour ses tarifs trop élevés. Cette fois-ci, c’est Tele2 qui a planté la banderille. L’opérateur a porté plainte contre l’offre « Happy Time » de Belgacom, lancée le 1er juin 2005. Dans un rapport, l’auditorat du Conseil de la Concurrence estime que cette offre, combinée aux tarifs élevés de téléphonie fixe pratiqués sur le marché de gros, plaçait Belgacom en position dominante. Les concurrents ne pouvaient pas dégager de marges suffisantes sur le marché de détail. Ils étaient comme on dit « pris en ciseaux » entre les deux offres. Cela ne veut pas dire, à ce stade, qu’il y ait véritablement infraction au droit de la concurrence : Belgacom n’est pas (encore) mis à l’amende. Mais en tout cas, ça ravit déjà Tele2 et les autres concurrents de Belgacom qui, tels des picadors, doivent se dire que la forteresse historiquement plantée dans le paysage des télécoms belges n’est pas imprenable. Mais les assauts risquent d’être encore nombreux avant de porter leurs fruits. Base et Mobistar, qui viennent de se lancer une nouvelle fois dans l’arène, en savent quelque chose…

Lire la suite

Fin de la récession ? On aimerait y croire

Par Ludovic Delory dans Dans le monde, Globalization , le 16 septembre 2009 21h07 | Ajouter un commentaire

bad-economyDe par sa position, le patron de la Banque Fédérale américaine ne peut se permettre de dire n’importe quoi. On peut donc imaginer sans peine que sa sortie de mardi est savamment préparée. En annonçant que « la récession est très probablement terminée à ce stade », Ben Bernanke a voulu marquer les esprits, mais il a aussi pris de sérieux risques.

Un an après la faillite de Lehman Brothers, sommes-nous vraiment sortis de la récession ? Ben Bernanke, encore lui, proclamait il y a deux semaines que « l’économie restait encore vulnérable aux chocs » (2 septembre). A tout prendre, je préfère le commentaire bien plus lucide du prix Nobel Edmund Phelps qui soulignait le risque important d’inflation que faisait courir le déversement aveugle de liquidités par la Fed (11 septembre). Lire la suite

Des taxes et des dégâts

Par Ludovic Delory dans Conso, Dans le monde, Financier, Votre argent , le 16 septembre 2009 16h10 | Ajouter un commentaire

Comment remplir les caisses de l’Etat ? Le gouvernement penserait sérieusement à modifier la taxation des pensions extra-légales.

C’est l’une des pistes à l’étude au Fédéral, nous annoncent les journaux L’Echo et De Tijd.  Taxer les pensions extra-légales chaque année plutôt que d’un seul coup,… d’un seul bloc, en fin de contrat. L’idée est de prélever ce qu’on appelle le précompte libératoire dès la première année sur les assurances du deuxième pilier (c’est-à-dire les assurances-groupes payées par votre employeur), et du troisième pilier (c’est-à-dire votre épargne-pension). La mesure sera indolore pour l’épargnant, promet le gouvernement. Par contre, cela obligera le secteur financier à adopter de nouveaux artifices comptables, au niveau de leurs bilans et de leur niveau de provision. Pas sûr que le secteur appréciera l’idée si, d’aventure elle devait être adoptée. Lire la suite

Opel : les réunions de la dernière chance

Par Ludovic Delory dans Conso, Dans le monde , le 15 septembre 2009 08h55 | Ajouter un commentaire

Je vous le disais hier : le dossier Opel s’est déplacé sur le terrain politique. Les dirigeants belges ne baissent pas les bras, face à la volonté affichée par le Canadien Magna, qui compte fermer l’usine d’Anvers.

Hier, je vous parlais d’Yves Leterme, le ministre des Affaires Etrangères, qui a haussé le ton face à l’Allemagne. Le président du groupe libéral à Strasbourg, Guy Verhofstadt, de son côté, a critiqué la lenteur de la Commission européenne, et surtout de la commissaire à la Concurrence. « Elle n’aurait pas dû, dit-il, laisser un seul pays membre (comprenez : l’Allemagne) prendre le dossier en main ».

Nellie Kroes qui n’a pas fini d’affronter les critiques belges. Demain, la commissaire doit s’entretenir avec le ministre-président flamand, Kris Peeters. Mais avant cela, ce mardi, une délégation belge se rend à Berlin pour discuter de l’avenir d’Opel, et des garanties publiques qu’apporteront les Etats concernés par la restructuration. Autant le dire de suite : les Belges abattent ici leur dernière carte. Hier, le patron de Magna Siegrief Wolf a confirmé que l’usine d’Anvers fera les frais du rachat d’Opel. Lire la suite

Opel devient un enjeu diplomatique

Par Ludovic Delory dans Dans le monde, Socio-éco , le 14 septembre 2009 17h05 | Ajouter un commentaire

Yves Leterme prend la tête de la fronde contre l’Allemagne, dans le dossier Opel. Notre ministre des Affaires Etrangères hausse le ton.

« J’ai protesté auprès de mon collègue allemand, et j’ai demandé le strict respect des règles européennes », déclare Yves Leterme dans un communiqué à l’agence Belga. La rencontre était informelle, elle a eu lieu hier à Bruxelles. Yves Leterme en a profité pour discuter avec les ministres hongrois et espagnols du Commerce. Point commun avec la Belgique : ces deux pays abritent également des usines Opel menacées de fermeture. A Anvers, 2.600 emplois directs sont dans le collimateur de Berlin, à qui l’on reproche de faire preuve de protectionnisme. Comme ses collègues, Yves Leterme a plaidé pour une approche européenne du dossier. Ces derniers jours, le rachat d’Opel par l’équipementier canadien Magna a donné lieu à des informations contradictoires. On a parlé de la fermeture pure et simple du site d’Anvers, alors qu’il est plus rentable que d’autres sites allemands,… Bref, le message d’Yves Leterme, c’est de dire : la Belgique ne restera pas les bras croisés. Elle suivra le dossier de près… et notamment le dossier des aides publiques allemandes octroyées à Opel. Quitte à interpeller la commissaire européenne à la Concurrence. Lire la suite

Bad news for Belgium

Par Ludovic Delory dans Socio-éco, Votre argent , le 5 septembre 2009 23h24 | 3 commentaires

On peut aisément reprocher aux journalistes de ne s’attarder que sur les mauvaises nouvelles. Comme le dit la boutade, les trains qui arrivent à l’heure n’intéressent personne. Pourtant, après onze ans de métier, je parviens encore à être surpris par les déferlantes de mauvaises nouvelles. Ce samedi, plusieurs titres ou articles ont retenu mon attention, et ils  ne brillaient pas par leur optimisme.

En y regardant de plus près, aucun de ces signaux n’apparaît comme vraiment encourageant pour l’analyse macroéconomique. Tout a commencé par cette phrase choc du ministre fédéral du Budget Guy Vanhengel dans les colonnes du Standaard : « België is in virtueel failliet ». Comme le souligne sur son blog l’économiste Geert Noels, c’est la première fois qu’un ministre expose les choses aussi clairement. Ces déclarations interviennent après les signaux d’alarme déjà tirés à la rentrée des différents exécutifs qui composent ce pays : pour survivre, la Belgique a besoin d’argent. Lire la suite

Chômage à la hausse et santé insolente de BSCA

Par Ludovic Delory dans Socio-éco , le 3 septembre 2009 11h07 | Un commentaire>

Les chiffres du chômage repartent une nouvelle fois à la hausse, en Belgique. On relèverait dans notre pays ce chiffre incroyable : un chômeur de plus toutes les 5 minutes.

Les statistiques du Forem sont sans équivoque : 15,8 % de la population active en Wallonie est à la recherche d’un emploi. Pour vous donner une idée, le taux était à 14,9% il y a tout juste un an. Ce sont surtout les jeunes et les femmes qui paient la facture. Et selon les journaux du groupe Sud Presse, qui ont sorti leur calculette, cela fait donc un chômeur supplémentaire toutes les 5 minutes en Belgique ; toutes les 10 minutes en Wallonie. (Je vous avoue que je n’ai pas fait le calcul de mon côté).

Invité ce matin sur notre antenne, le ministre wallon de l’Economie Jean-Claude Marcourt a déclaré qu’il allait rencontrer les partenaires sociaux, mais qu’il ne fallait pas attendre d’embellie avant 2010. Vous savez que le chômage en Belgique dépend beaucoup de la conjoncture. Et en ce moment, ce n’est vraiment pas folichon. Si l’on regarde les prévisions de l’IWEPS (l’Institut statistique wallon), on prévoit pour la fin de cette année une chute du taux d’emploi de près d’1%. C’est énorme, lorsqu’on sait que le taux d’emploi est généralement plus révélateur que les différents calculs du taux de chômage. Lire la suite

Parachutes dorés : la Belgique aussi

Par Ludovic Delory dans Financier , le 1 septembre 2009 10h19 | Ajouter un commentaire

Pour ce premier jour de rentrée, le ministre de la Justice viendra présenter ses devoirs de vacances. Parmi lesquels un texte destiné à mieux encadrer les parachutes dorés, ces bonus qui font couler beaucoup d’encre, depuis l’éclatement de la crise. Plusieurs pays ont légiféré… il n’y a pas de raison pour que la Belgique s’abstienne, estime Stefaan De Clerck. Dans son cartable donc : un projet de loi pour encadrer les parachutes dorés. Selon le journal L’Echo, le texte limite les indemnités à 12 mois de rémunération. Avec ou sans les bonus et les primes exceptionnelles ? Cela fera l’objet d’un débat aujourd’hui en conseil des ministres restreint. Nouveauté : les actionnaires des entreprises auront aussi leur mot à dire… c’était la condition sine qua non pour que le projet de loi ne soit pas recalé par le Conseil d’Etat. A noter que ce texte ne s’adresse (pour l’instant en tout cas) qu’aux entreprises cotées en Bourse. C’est-à-dire aussi à des entreprises dont l’Etat belge est actionnaire.

Lire la suite