Archive Page 2

Lars von Trier, nymphomaniac… en Belgique!

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 28 août 2012 10h35 | Ajouter un commentaire

Lars von Trier bientôt en tournage en Belgique

Ce mardi 28 août, Lars von Trier entame le tournage de son nouveau film « Nymphomaniac ». Prévu pour durer 11 semaines, ce tournage se déroulera en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne) et pour une courte période chez nous en Flandres. Si tout se passe comme prévu, il devrait sortir en 2013.

« Nymphomaniac » raconte la folle et poétique histoire du parcours érotique d’une femme, de sa naissance jusqu’à l’âge de 50 ans. Le tout vu par le personnage principal, Joe, qui s’est autodiagnostiquée nymphomane. Par une froide soirée d’hiver, Seligman découvre Joe dans une ruelle, rouée de coups. Après l’avoir ramenée chez lui, il soigne ses blessures et l’interroge sur sa vie. L’homme, plutôt charmant et célibataire, écoute intensément Joe lui raconter en huit chapitres successifs le récit de sa vie aux multiples ramifications et facettes, riche en associations et en incidents de parcours.

Avec « Nymphomaniac », Lars von Trier souhaite réaliser un film monumental sur le désir érotique féminin, avec des affirmations et des rétractations, des points de vue contradictoires et des considérations morales… voire immorales.

Côté casting, Joe sera interprétée par Charlotte Gainsbourg et Seligman par Stellan Skarsgård. Les autres noms confirmés du casting préliminaire sont Stacy Martin (Joe jeune), Shia Labeouf et Jamie Bell.

Un détail encore, pour des raisons liées à la censure, « Nymphomaniac » sera distribué en différentes versions. Les scènes de sexe du film seront réalisées avec l’aide de doublures et d’effets visuels, précise encore la production dans ses notes d’intentions. Nous voilà rassurés quant à l’intégrité physique (et morale) de la douce Charlotte !

Carrie 2 le retour… au bal sanglant!

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 27 août 2012 13h32 | Ajouter un commentaire

Chloë Moretz est la nouvelle Carrie

Avec cette photo aujourd’hui dévoilée par Sony Pictures, Carrie semble bel et bien revenue d’entre les morts… pour un nouveau bal sanglant. Dans ce remake, réalisé par Kimberly Peirce (à qui l’on doit « Boys don’t cry »), c’est Chloë Moretz (vue dans « Kick-Ass ») qui reprend le rôle de Sissy Spacek.

Le film qui s’inspire du classique de l’épouvante signé Brian De Palma (sorti en 1976), lui-même adapté du roman éponyme de Stephen King, reprendra la trame de départ. Tourmentée par une mère névrosée et tyrannique, la vie n’est pas rose pour Carrie. D’autant plus qu’elle est la tête de turc des filles du collège. Elle ne fait que subir et ne peut rendre les coups, jusqu’à ce qu’elle ne se découvre un étrange pouvoir surnaturel.

Côté casting, on retrouvera au générique de cette production Julianne Moore dans le rôle de la maman de Carrie. Portia Doubleday, Ivana Baguero et Alex Russell interprèteront les « bourreaux » de Carrie, joués à l’époque par John Travolta, Nancy Allen et William Katt.

Si tout se passe comme prévu, la nouvelle Carrie viendra hanter les salles obscures belges le 12 juin 2013 !

005 octobre déclarée Journée Internationale de 007

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 20 août 2012 14h47 | Ajouter un commentaire

Daniel Craig dans Skyfall

Le 5 octobre 2012, date du 50e anniversaire de James Bond, a été proclamé « Journée Internationale de James Bond ».

Nous sommes en 1962 et le 5 octobre, le public anglais découvre sur grand écran « Dr No », les aventures d’un tout nouveau héros… James Bond. Ce public découvre également une nouvelle star… Sean Connery (et Ursula Andress également). Le 5 octobre était donc la date de la première mondiale de la franchise la plus longue de l’histoire du cinéma, avec 22 – bientôt 23 – films produits en 50 ans.

Afin de célébrer en beauté les 50 ans de l’espion au service de sa Majesté, la « Journée internationale de James Bond » a été proclamée le vendredi 5 octobre, soit vingt-et-un jours avant la sortie de « Skyfall », encore en cours de production à l’heure actuelle.

Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timoty Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig sont les 6 acteurs qui ont incarné James Bond. Emaillés de Bond girls mémorables – rappelez-vous Ursula Andress, Sophie Marceau, Halle Berry – et  de durs à cuire retors et autres méchants mégalos – le Requin, Goldfinger, le Chiffre – les films de la franchise ont été tournés aux quatre coins du monde.

Pour mettre en lumière ce 50e anniversaire, les petits plats ont été mis dans les grands. Le 5 octobre, Christie’s orchestrera une vente aux enchères d’objets ayant figuré dans les films. Inutile de se déplacer à Londres pour y assister : la vente aura lieu en ligne afin de satisfaire les fans du monde entier.

Outre ces objets uniques, une série d’articles collector seront produits pour l’occasion : la maison d’édition DK éditera « James Bond : 50 Years of Movie Posters » ainsi qu’une série de 100 cartes postales exclusives « James Bond: 50th Anniversary Postcards » (sortie le 3 septembre), tandis que les Studios Metro-Goldwyn-Mayer et Twentieth Century Fox Home Entertainment sortiront le 26 septembre un coffret spécial reprenant les 22 films de la saga (et leurs bonus) en Blu-ray. La toute nouvelle biographie d’Albert ‘Cubby’ Brocoli, l’homme qui a lancé Bond à l’écran, « The Autobiography of Cubby Broccoli: The Man Who Brought James Bond 007 To The Screen », est d’ores et déjà disponible en ligne. Les bénéfices de cet e-book seront consacrés à la recherche contre le cancer. La maison d’édition Taschen, quant à elle, publiera le livre d’art « Bond, James Bond » illustrant abondamment les 23 films de la série, y compris « Skyfall », son dernier opus. Le livre sera disponible en librairie dès le 1er novembre.

Juste comme ça encore, « Skyfall » sortira dans les salles belges le vendredi 26 octobre 2012. Cette fois encore, à l’instar de « Casino Royale » et « Quantum of Solace », les 2 plus grands succès commerciaux de 007, le rôle de Bond sera endossé par Daniel Craig.

Si on sait déjà qu’une partie de l’action de ce dernier opus se déroule à Istanbul et à Shanghai, le scénario n’est pas encore révélé. Cependant, dès le 1er octobre le livre « Skyfall: Bond on Set » dévoilera les premières images du film dans cette compilation réalisée par le photographe Greg Williams en collaboration avec EON Productions. Véritable making of du film, ce livre montre également des photos exclusives des acteurs et de l’équipe de tournage prises sur le vif.

Côté générique, « Skyfall » est un film d’EON Productions (Albert R. Broccoli), des studios Metro-Goldwyn-Mayer et de Sony Pictures Entertainment, réalisé par Sam Mendes et produit par Michael G. Wilson et Barbara Broccoli (les enfants de Cubby). Ecrit par Neal Purvis & Robert Wade (les auteurs des 4 derniers Bond) et John Logan, on y retrouve Daniel Craig, Javier Bardem, Bérénice Marlohe, Naomie Harris, Judi Dench, Ben Whishaw…

Hunger games, un dvd à dévorer…

Par Nicolas Buytaers dans Sortie DVD , le 20 août 2012 13h29 | Ajouter un commentaire

Jennifer Lawrence, la star du film Hunger games

Décidément « Hunger games », les jeux de la faim, se consomment… sans fin. Après les livres, puis le film, place au dvd (Belga Home Vidéo).

Voilà déjà quelques mois que les jeunes dévorent d’un appétit féroce cette saga. Un appétit comblé par les trois tomes d’une série qui se vend comme des petits pains.

Dans le film, comme dans le premier livre, on suit les aventures de Katniss. Dans une Amérique post-apocalyptique, cette ado est choisie pour représenter son district aux Jeux de la Faim, un tournoi télévisé où 24 candidats se battent à mort. Un jeu soi-disant créé pour assurer la stabilité du pays…

Depuis 2009, année de la sortie de « Hunger games », le premier livre écrit par Suzanne Collins, on estime à 30 millions le nombre d’exemplaires de cette saga vendus dans le monde. La sortie du film a bien entendu fait exploser ce succès en librairie… Le dvd devrait aussi influencer la notoriété de ce titre.

D’un autre côté, que les mordus de ces « Jeux de la faim » se rassurent et soient rassasiés : vu qu’« Hunger games » a cartonné, un deuxième épisode est déjà bel et bien prévu. Son tournage commencera en octobre, avec une sortie en salles programmée fin 2013.

Rayon dvd, que ce soit la version Blu-Ray ou Prestige, vous retrouvez les classiques du bonus. A savoir les commentaires dans l’ordre du tournage, les commentaires audio du réalisateur Gary Ross et de Steven Soderbergh, le comparatif livre – scénario – storyboard, un documentaire sur Suzanne Collins et le phénomène Hunger Games (20′), la fabrication d’ « Hunger Games » (120′), le film de propagande (1’31″), la conception de la salle de contrôle (7′), la bande-annonce, etc.

Michaël R. Roskam, une tête de Belge à Hollywood

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 17 août 2012 13h29 | Ajouter un commentaire

Rundskop

La chaîne américaine de télévision à péage HBO a donné son feu vert pour l’écriture du pilote de la série « Buda Bridge Bitch ». Michaël R. Roskam, à qui l’on doit l’excellentissime « Tête de bœuf », créateur de la série, en écrira ’la bible’ et le scénario du pilote dont il assurera la réalisation. Les producteurs exécutifs de la série sont le réalisateur Michael Mann (« Heat ») et le producteur Mark Johnson (« Breaking Bad »), deux icônes du monde du cinéma et de la télévision. 
 
« Buda Bridge Bitch » dont l’action se déroulera dans un futur proche aura comme décor Bruxelles. Une femme mystérieuse sur le pont Buda, une série de crimes violents et des techniques de recherches inédites catapulterons la capitale de l’Europe dans un état de chaos total au plan éthique et politique.
 
Cette série de télévision s’annonce donc noire et futuriste. « J’ai eu la chance de pouvoir présenter mon idée à Michael Mann et Mark Johnson », explique Michaël R. Roskam. « Ils étaient tous les deux immédiatement très enthousiastes. Ensuite nous avons approché ensemble HBO à qui nous avons « vendu » la série. Il faut maintenant développer la bible – le concept et l’histoire – et écrire le pilote que je mettrai en scène dès que HBO aura donné son feu vert. Ensuite un collectif de scénaristes développera l’ensemble de la série. » Bref, ce n’est pas le travail qui manque(ra) pour le Belge qui sera également le coproducteur exécutif de cette série.

« Ce sont vraiment de fantastiques nouvelles », confirme Roskam, « mais nous devons garder les pieds sur terre. Je considère ceci comme le soutien au développement d’un scénario attribué par le Fonds Audiovisuel de Flandre (VAF). A présent, il s’agit d’écrire et de rester concentré. Il faudra encore surmonter beaucoup d’obstacles avant que Buda Bridge Bitch passera sur antenne. »
 
Michael Mann, Mark Johnson et Michaël R. Roskam se sont rencontrés pendant la cérémonie des Oscar en février 2012. Johnson est un des membres du ‘Board of Governors’ de l’Academy of Motion Pictures Arts and Sciences (AMPAS) et y est responsable, entre autres, du comité des Oscar de films en langue étrangère. C’est Mann, dès le départ un grand admirateur et défenseur de « Tête de bœuf », qui, à la veille de la cérémonie, a remis à Roskam le certificat de sa nomination. Le début d’une autre belge histoire…

Avatar ou la vie en Blu… ray collector’s edition

Par Nicolas Buytaers dans Sortie DVD , le 14 août 2012 23h21 | Ajouter un commentaire

Avatar

Vous faites peut-être partie des 33 millions de fans Facebook du film « Avatar »? Si oui, cette information, vous la connaissez déjà. Si non, lisez la suite…

Le monde de Pandora comme vous ne l’avez jamais vu… Les Navii débarqueront bientôt dans votre salon! Les slogans chocs ne suffisent pas tant l’info est événementielle. Les 33 millions de fans Facebook du film le plus vu au monde, « Avatar » donc, ont eu la chance d’être les premiers avertis. De quoi? De la sortie prochaine du Blu-ray 3D du film de James Cameron, labellisée « Collector’s Edition ». Une sortie prévue le 24 octobre pour tout le Benelux.

D’ores et déjà, on annonce cette sortie vidéo comme une expérience de home cinema inédite en perspective car, pour la première fois, ses fans (re)découvriront cette épopée dans une version 3D haute définition.

« La télévision 3D est l’avenir du home entertainment », explique James Cameron. « Je suis un réel partisan de cette technologie et je suis vraiment très heureux que les fans puissent bientôt profiter pleinement, dans leur salon, de l’expérience Avatar. »

« L’augmentation du nombre de salons équipés d’une télévision 3D nous a convaincus de sortir en version pour home cinema le plus grand film en 3D de tous les temps », poursuit Jon Landau, le producteur d’Avatar. « Les fans devraient pouvoir redécouvrir le monde de Pandora uniquement en 3D et ce Blu-ray offre une qualité d’images inégalée. »

Cet Avatar 3D Blu-ray Collector’s Edition (soit 2 disques), jusqu’ici réservé aux consommateurs par le biais d’un accord exclusif avec Panasonic, sera proposé dans une toute nouvelle édition collector, comprenant la version originale pour le cinéma.

Ce chef-d’œuvre épique aux 310 millions de spectateurs dans le monde (et qui a décroché Oscars et Golden Globes), a généré des rentrées record de 2,7 milliards de dollars. Mais ce n’est pas tout. « Avatar » est également l’une des meilleures ventes de Blu-rays de tous les temps.

3 questions à Quentin ‘Django’ Tarantino

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 11 août 2012 19h53 | Ajouter un commentaire

Quentin Tarantino, le réalisateur de "Django unchained"

Avant d’entamer les tournages de « Kill Bill 3 et 4 » en 2014, le 16 janvier prochain, Quentin Tarantino sortira son nouveau film intitulé « Django unchained ». Ses acteurs? Léonardo DiCaprio, Jamie Foxx et Christoph Waltz (le nazi polyglotte de « Inglorious basterds »). Son inspiration? Le western spaghetti. Son pitch? Nous sommes dans le Sud des Etats-Unis, 2 ans avant la guerre civile. Django (Jamie Foxx), un esclave au lourd passé, rencontre le chasseur de primes allemand Dr. King Schultz (Christoph Waltz), à la poursuite des dangereux frères Brittle. Puisque seul Django peut le mener à eux, Schultz lui propose de l’émanciper s’il arrive à capturer les Brittle, morts ou vifs… Tatatatinnnnn!

Ces quelques lignes méritent bien un premier avant-goût, une première rencontre avec le réalisateur fou de cinéma…

Votre « Django » a-t-il un rapport avec le western emmené par Franco Nero en 1966?

Non pas du tout mais mon « Django » est aussi un western. Un western spaghetti. Mon histoire d’esclave libéré qui devient un chasseur de primes, j’y pense depuis plus de 10 ans. Au Japon, le western spaghetti est un genre ultra populaire. Ils appellent d’ailleurs ça le « western macaroni »! Ils vendent également pas mal de bandes originales de films méconnus. La dernière fois que j’y ai mis les pieds, j’en ai achetées plein!

Votre « Django » mélangera-t-il les genres comme cous le faites souvent?

C’est d’abord un western. Je vous le dis, j’en rêvais depuis longtemps. Un western pur et dur. Mais je travaille de manière organique. Je connais le début et la fin de mon film. Pas le milieu. J’avance scène après scène.

Quelles ont été vos références pour son écriture?

La base, c’est le western classique. Ensuite, je dirais les films de revanche. A cela, vous pouvez rajouter les westerns black et… Siegfried (un héros de la Chanson des Nibelungen, ndlr)! Il y a un parallélisme entre les histoires vécues dans mon films par Christoph Waltz et Jamie Foxx. Christoph est le Siegfried de Jamie.

La traque de Ben Laden au cinéma

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 9 août 2012 10h34 | Ajouter un commentaire

dark zero thirty

Ce 11 septembre, cela fera 11 ans que le World Trade Center à New York s’est effondré. Suite aux attentats dit du 9/11, l’état américain avait lancé la plus grande chasse à l’homme jamais organisée jusqu’ici. Le film « Zero dark thirty » relate les coulisses de cette opération, la traque d’Oussama Ben Laden, conduisant à sa mort le 2 mai 2011.

En Amérique, la polémique autour du nouveau film de Kathryn Bigelow n’a jamais cessé. Le tournage était déjà entamé quand Ben Laden a été retrouvé par les services de sécurité américains. La fin de « Zero dark thirty » a donc dû être adaptée et le titre original « Kill Bin Laden » modifié. La date de sortie américaine qui était planifiée en octobre, soit juste avant les élections présidentielles, a connu aussi quelques changements pour être reportée au 19 décembre.

Les rôles principaux de « Zero dark thirty » sont tenus, entre autres, par Jessica Chastain (Take Shelter, Tree of Life), Joel Edgerton (The Great Gatsby, Warrior), Mark Strong (Kick Ass, Robin Hood, Sherlock Holmes), Scott Adkins (The Expendables) et Jennifer Ehle (The King’s Speech, The Ides of March).

Kathryn Bigelow a réalisé des films tels que « Démineurs » et « Strange days ». En 2010, elle a remporté pas moins de six Oscar pour le film « Démineurs » : meilleur film, meilleur scénario original, meilleur réalisateur, meilleur montage, meilleur son et meilleur mixage.

Les scénarios de « Démineurs » et « Zero dark thirty » ont été écrits par Mark Boal. Cet ancien correspondant de guerre reste très vague sur ses propres techniques de recherches. Mais il semble évident que « Zero dark thirty » ne sera pas le thriller militaire pro américain.

A-Film Belgium sortira le film dans les salles belges le 23 janvier 2013… Même si cette date reste à confirmer.

Les dents de la mer, un Blu-Ray… à croquer!

Par Nicolas Buytaers dans Sortie DVD , le 18 juillet 2012 11h46 | Ajouter un commentaire

Jaws en version Blu-Ray

« Jaws » sort en Blu-Ray ce 15 août…

A l’heure où un surfeur vient une fois encore de se faire croquer au large d’une plage australienne, le premier blockbuster de l’Histoire et deuxième long-métrage d’un jeune réalisateur, Steven Spielberg, fallait-il encore le préciser, « Jaws », donc, (re)sort en version restaurée et en Blu-Ray.

Depuis sa sortie en 1975, « Jaws » est devenu avec les années un classique du thriller et de l’horreur. Cette nouvelle version du film avait été présentée au Festival de Cannes en mai dernier. Steven Spielberg avait alors déclaré : « Beaucoup d’eau a coulé sous le pont, avec beaucoup de sang dans l’eau, mais beaucoup de carrières ont changé pour le mieux avec ce film » ! Et au numéro un des réalisateurs hollywoodiens de continuer : « Avec Jaws, un grand nombre de personnes ont été traumatisées pour le pire quand il s’agit de mettre un pied dans l’eau. Je veux être en mesure de préciser que je n’ai jamais eu aucune animosité envers les requins. J’aime les requins. Ils ont été très, très bons pour moi ! »

L’histoire, on ne la présente plus !? Quoique… A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d’Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d’une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d’un requin. Il décide alors d’interdire l’accès des plages mais se heurte à l’hostilité du maire uniquement intéressé par l’afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs

Restauré d’une main de maître (la restauration et la remastérisation du son et de l’image – image par image – ont été supervisées par Spielberg en personne), « Les dents de la mer » n’ont pas jaunies… « Je pense que Jaws n’a pas vieilli contrairement à d’autres de mes films. Et pour de nombreuses raisons, je suis très, très fier de ce film » conclut Steven !

Côté Bonus dans cette nouvelle édition, on retrouve plusieurs documentaires comme « La légende autour des dents de la mer : impact et héritage du film » (ce documentaire contient des scènes exclusives et des interviews de Steven Spielberg mais aussi de Richard Dreyfuss et de Roy Scheider) ou le reportage sur la restauration du film (soit un regard nouveau sur le processus complexe de la restauration du film). Sans oublier les traditionnels making of (120 minutes), images de tournage (ou l’immersion privilégiée sur le tournage du film et une interview avec Steven Spielberg), des scènes coupées, etc.

Pixar se… Rebelle!

Par Nicolas Buytaers dans Nouvelle sortie ciné , le 18 juillet 2012 10h58 | Ajouter un commentaire

(Re)Belle Bérénice Bejo

« Rebelle » des Studios Pixar sort en salles aujourd’hui…

« Rebelle », c’est le dessin animé de toutes les attentes inattendues. D’abord, « Rebelle » devrait faire date dans l’histoire des Studios Pixar car il s’agit du premier dessin animé des producteurs de la trilogie « Toy Story » emmené non pas par un jeune héros mais bien par une héroïne. Ensuite, ils ont décidé de vous raconter l’histoire de Mérida, une jeune princesse qui ne veut pas devenir… une princesse ! Mérida veut décider seule de son avenir. Elle en a assez d’avoir sa mère sur le dos et se rebelle. Elle passe donc chez une sorcière qui lui prépare un mauvais sort. Voilà sa maman transformée en ours. Encore un détail, la chasse à l’ours est le sport national du pays…

Techniquement réussi, virevoltant, ce dessin animé revisite l’adolescence et les rapports mère-fille avec humour et tendresse. Quoiqu’un peu classique, « Rebelle » prouve, malgré tout, une fois de plus que chez Pixar, on aime ne pas faire comme les autres !

Côté doublage, on retrouve derrière Mérida la douce et talentueuse Bérénice Bejo. Après avoir connu une année folle avec la sortie de « The Artist », le film muet, Bérénice devient… une voix ! Un exercice qu’elle a aimé plus que tout, à l’image de son personnage. « Mérida est une jeune fille qui me ressemble mais tout dépend de l’âge », raconte l’actrice. « Dans le film, Mérida a 15 ans et moi à cet âge-là, je n’étais pas du tout rebelle. J’étais très docile. Je suis devenue rebelle plus tard. Je me suis affirmée plus tard. Mais aujourd’hui, mon tempérament et le sien sont identiques. Comme elle, il ne faut pas essayer de m’imposer quelque chose. Je vis au coup de cœur ! »