SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

3 questions à Quentin ‘Django’ Tarantino

Par Nicolas Buytaers dans Juste comme ça , le 11 août 2012 19h53 | Ajouter un commentaire

Quentin Tarantino, le réalisateur de "Django unchained"

Avant d’entamer les tournages de « Kill Bill 3 et 4 » en 2014, le 16 janvier prochain, Quentin Tarantino sortira son nouveau film intitulé « Django unchained ». Ses acteurs? Léonardo DiCaprio, Jamie Foxx et Christoph Waltz (le nazi polyglotte de « Inglorious basterds »). Son inspiration? Le western spaghetti. Son pitch? Nous sommes dans le Sud des Etats-Unis, 2 ans avant la guerre civile. Django (Jamie Foxx), un esclave au lourd passé, rencontre le chasseur de primes allemand Dr. King Schultz (Christoph Waltz), à la poursuite des dangereux frères Brittle. Puisque seul Django peut le mener à eux, Schultz lui propose de l’émanciper s’il arrive à capturer les Brittle, morts ou vifs… Tatatatinnnnn!

Ces quelques lignes méritent bien un premier avant-goût, une première rencontre avec le réalisateur fou de cinéma…

Votre « Django » a-t-il un rapport avec le western emmené par Franco Nero en 1966?

Non pas du tout mais mon « Django » est aussi un western. Un western spaghetti. Mon histoire d’esclave libéré qui devient un chasseur de primes, j’y pense depuis plus de 10 ans. Au Japon, le western spaghetti est un genre ultra populaire. Ils appellent d’ailleurs ça le « western macaroni »! Ils vendent également pas mal de bandes originales de films méconnus. La dernière fois que j’y ai mis les pieds, j’en ai achetées plein!

Votre « Django » mélangera-t-il les genres comme cous le faites souvent?

C’est d’abord un western. Je vous le dis, j’en rêvais depuis longtemps. Un western pur et dur. Mais je travaille de manière organique. Je connais le début et la fin de mon film. Pas le milieu. J’avance scène après scène.

Quelles ont été vos références pour son écriture?

La base, c’est le western classique. Ensuite, je dirais les films de revanche. A cela, vous pouvez rajouter les westerns black et… Siegfried (un héros de la Chanson des Nibelungen, ndlr)! Il y a un parallélisme entre les histoires vécues dans mon films par Christoph Waltz et Jamie Foxx. Christoph est le Siegfried de Jamie.

Laisser un commentaire