Amazonie : Mariage des prêtres ? Ou pas ?

Par Christophe Giltay dans Divers , le 28 octobre 2019 08h39 | 2 commentaires

Amazonie : Mariage des prêtres ? Ou pas ?

 

 

Le Pape François a entrouvert ce weekend une toute petite porte en direction du mariage des prêtres. Cette timide ouverture ne concerne que l’Amazonie et encore sous de strictes conditions.

Cette proposition fait partie du texte final voté à la fin du synode des évêques consacré à l’Amazonie qui vient de se tenir pendant trois semaines au Vatican. 184 évêques et cardinaux, mais également de nombreux invités dont des représentants des communautés amérindiennes, on travaillé autour de l’action de l’Eglise catholique en Amazonie, c’est à dire une zone immense qui concerne plusieurs pays d’Amérique latine. Or dans les régions reculées d’Amazonie on manque cruellement de prêtres encore plus qu’ailleurs. Certaines communautés passent des années sans voir un religieux. Alors pour la messe tous le dimanche ce n’est pas évident…

Ordonner des diacres mariés.

C’est pourquoi les pères synodaux c’est ainsi qu’on les appelle ont fait cette proposition : d’ « ordonner des hommes reconnus par la communauté, qui ont un diaconat permanent fécond, pouvant avoir une famille légalement constituée et stable ». En latin on appelle ça des « viri probati » des hommes qui ont fait leurs preuves sur le plan religieux et humain. Les médias se sont un peu emballés sur cette histoire, on n’est pas en train de supprimer la règle du célibat établie depuis le XII ème siècle dans l’Eglise catholique. Les évêques ont juste proposé pourrait d’ordonner des hommes mariés qui sont déjà diacres. Les diacres ce sont des sortes d’assistants, ( diacre en grec ça veut dire serviteur) très impliqués dans la vie de l’Eglise, qui ont reçu des ordres mineurs et qui peuvent par exemple conduire la prière, distribuer l’eucharistie, ou même baptiser. S’ils sont considérés comme de clercs, ce ne sont pas des prêtres en mesure de délivrer tous les sacrements, et de conduire seuls une communauté. On leur ferait ainsi passer la dernière étape.

Chi va piano, va sano e va lontano

Donc on le voit, il ne s’agit d’autoriser des prêtres à se marier, ni de recruter des célibataires en leur disant qu’ils pourront se marier plus tard. C’est une timide ouverture, mais c’est une ouverture ! Cela dit il existe déjà des prêtres mariés dans l’Eglise, les prêtres catholiques de rite oriental, ( la moitié des prêtres Maronites du Liban sont mariés), ou encore les anciens Anglicans qui sont revenus vers le catholicisme ( « l’Anglicanorum coetibus »).

Cette timide avancée, est pourtant combattue par les conservateurs, et seuls les deux tiers des évêques du synode l’ont voté, ce qui est bien, mais ne fait pas l’unanimité. La balle est comme on dit dans le camp du pape François, soit il embraye au risque de déclencher une crise, soit il attend. Pour l’instant il reste silencieux sur le sujet, même si on sait qu’il y est plus que favorable…

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

2 réactions à “Amazonie : Mariage des prêtres ? Ou pas ?”

  1. à suivre de très près !

  2. Bonjour, pourquoi tant hésiter ! Pourquoi ne pas mettre fin à cette situation de « prêtre célibataire » devenue si hypocrite ? Bien à vous.