Miracle : une spectatrice sauve le « Messie »

Par Christophe Giltay dans Divers , le 3 octobre 2019 07h37 | Ajouter un commentaire

 

C’est probablement ce qu’on appelle une performance… Une jeune femme venue assister en simple spectatrice à un concert de musique classique à Radio France,  a remplacé au pied levé un chanteur malade.

Adèle Charvet

 

Adèle Charvet, fille du compositeur Pierre Charvet et une jeune mezzo-soprano de 26 ans qui connait un début de carrière plutôt encourageant, sans être encore une vedette de l’art lyrique. Elle a formé un quatuor vocal avec trois autres chanteurs et chanteuses et se produit régulièrement.

Une simple spectatrice.

Mardi Adèle décide d’aller écouter un concert donné à l’Auditorium de Radio France par La Chapelle Harmonique, un ensemble de musique baroque dirigé par un de ses amis, le jeune chef Valentin Tournet 23 ans. Au programme une œuvre très connue le Messie de Haendel. Pour interpréter ce type musique du XVIII ème siècle on utilise des chanteurs à la voix très aigue, qu’on appelle des contre-ténors. A l’origine la partie du contre-ténor devait être tenue par Alex Potter, mais cetartiste tombe malade, pendant les répétitions.  On le remplace alors au pied levé, par un autre contre-ténor David DQ Lee qui se trouve à New York, qu’à cela ne tienne il ne va pas laisse tomber le Messie, David saute dans un avion pour Paris. Comble de malchance  pendant le voyage il contracte une bronchite à cause de la climatisation ! Mardi il arrive tant que bien que mal à assurer la première partie du messie, mais à l’entracte la tuile ! Il n’est plus capable de sortir la moindre note.

Y-a-t-il un chanteur dans la salle ?

Au même moment Adèle qui connait le chef d’orchestre, se rend dans les coulisses pour lui dire bonjour et voir si tout va bien. Pas du tout lui répond la régisseuse qui lui apprend la catastrophe. L’équipe est désespérée et envisage soit d’arrêter le concert, soit de supprimer les parties où David devait chanter. C’est alors que quelqu’un dans les coulisses a l’idée de proposer à Adèle de remplacer le chanteur. La voix d’une mezzo-soprano est en effet très proche de celle d’un contre-ténor . Un pari complètement fou car la jeune femme ne connait pas l’œuvre qu’elle n’a jamais interprétée en public.

« J’ai pris un programme pour voir ce qu’il restait à chanter pour la voix d’alto et je suis allée dans la loge de Valentin, le chef d’orchestre qui m’a aidée à déchiffrer la pièce« , elle répète alors rapidement avec la violoncelliste Natalia Timofeeva et le ténor David Webb.

Coup d’essai, coup de maître.  

Le concert reprend avec seulement un quart de heure de retard ! Les spectateurs sont un peu surpris de voir arriver en scène aux milieux des chanteurs tous vêtu de noir, cette jeune femme en jean et en tee shirt . Mais très vite la magie de l’oeuvre prend le dessus et malgré son stress Adèle fournit une prestation étonnante. Les spectateurs lui réserveront un standing ovation à la fin du spectacle. L’histoire retiendra que ce soir-là à radio France, le sauveur, le messie… fut une femme !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Miracle : une spectatrice sauve le « Messie »”

  1. Aucun commentaire