Sarko livre ses « passions »

Par Christophe Giltay dans Divers , le 27 juin 2019 07h19 | Un commentaire>

 

En France que font les présidents de la République quand ils ne sont plus présidents ? Ils écrivent des livres !  Nicolas Sarkozy publie ces jours-ci un ouvrage intitulé « Passions », qui raconte sa vie politique de 1975 à 2007, soit son ascension vers l’Elysée.

On a eu le général de Gaule avec « Les mémoires d’espoir », Valéry Giscard d’Estaing, «  Le pouvoir et la vie », Jacques Chirac, « Le temps présidentiel », François Hollande « Les leçons du pouvoir »…Et maintenant « Passions » ( avec S ) de Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas le premier opus du mari de Carla Bruni, ce n’est même pas son premier ouvrage sur son parcours politique, « Passions »  est en fait son 8ème livre. Mais c’est peut-être le plus intéressant, désormais Nicolas Sarkozy est libre de dire ce qu’il veut car il n’est plus en position de se représenter à l’élection présidentielle. Il y a d’ailleurs dans ce livre une phrase qui dit tout : « Souvent, on m’a demandé si, aujourd’hui, la politique me manquait. Invariablement, je réponds non, et je vois bien que peu nombreux sont ceux qui me croient. Pourtant, c’est la vérité, si l’on veut bien se donner la peine de comprendre que ce n’est pas la politique que j’aime, c’est la vie ! »…

Débuts à 20 ans !

Et voilà donc une tranche de vie qui commence en 1975. Il a alors 20 ans et pour la première fois il monte à la tribune dans un meeting du parti gaulliste, dans la salle celui qui sera un de ses mentors : Charles Pasqua.  « J’avais du mal à contenir une violence oratoire que l’assistance prit avec indulgence pour du dynamisme…. Ma résolution était profondément ancrée. Je ferai de la politique ma vie. Non seulement j’allais persévérer (…) mais surtout je voulais accélérer. Déjà ! ». S’ensuivent 360 pages où l’ancien président raconte ses passions, y compris les femmes qui ont compté pour lui. Souvenez-vous qu’avant Carla il y eu Cécilia, qu’il chipa à Jacques Martin,  alors qu’il les avait marié… Il est vrai qu’il  était déjà maire de Neuilly à 28 ans !

Quelques piques.

Ce matin la presse insiste beaucoup sur les portraits qu’il dresse de ses amis et de ses ennemis politiques. On note que sa relation avec Jacques Chirac est désormais apaisée,  alors qu’il fut longtemps considéré comme le traitre qui avait choisis Balladur en 1995. Il réserve se piques à François Hollande à qui il reproche sa brutalité le jour de la passation de pouvoir ; à Dominique de Villepin «perché» écrit-il dans un monde où la réalité est virtuelle ; mais surtout à celui qui fut son premier ministre pendant cinq ans, François Fillon : «  Je le pensais capable de fidélité. Je croyais le connaître… La suite montra mon erreur …Depuis, François Fillon, à la manière des Tudor, a été puni par là où il avait péché. »

Renaître ?

Alors que cherche Nicolas Sarkozy avec ce livre ? Probablement continuer à exister à l’image de  François Hollande qui enchaîne les tournées triomphales dans les librairies. Et puis au moment où la droite français est en capilotade, il peut espérer inspirer le renouveau…Comme il le dit dans sa conclusion : « Pour moi, la vie n’est qu’une succession de renaissances ».

A bon entendeur salut !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

1 réaction à “Sarko livre ses « passions »”

  1. « Pour moi, la vie n’est qu’une succession de renaissances »

    Prochaine étape : renaissance dans la peau d’un taulard.

    Il aura tout le temps d’écrire…