Macron : putain deux ans !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 7 mai 2019 08h44 | Ajouter un commentaire

Emmanuel Macron fête aujourd’hui les deux ans de son élection à la présidence de la République. Après un démarrage sur les chapeaux de roue, il est désormais fragilisé par la crise des « gilets jaunes » et les effets de « l’affaire Benalla ». Emmanuel Macron cherche maintenant à rebondir à l’occasion des élections européennes, son premier test électoral.

 

Le cap des deux ans est toujours très difficile à passer pour un président de la république. Surtout depuis l’adoption du quinquennat qui en ait un peu un « midterm » à la française. Selon la dernière livraison mensuelle du baromètre Katar, qui date d’avril, 26 % des Français continuent de faire confiance à Emmanuel Macron, en revanche 71% n’y croient plus. Après deux années de mandat, les deux précédents présidents de la République étaient eux aussi en mauvaise posture, avec 66 % d’impopularité pour Nicolas Sarkozy et même 78 % dans le cas de François Hollande. L’histoire a montré qu’ils n’ont jamais vraiment réussi à remonter la pente…

Des européennes cruciales.

Les élections européennes seront plus qu’un test pour Emmanuel Macron. Or les sondages sont à la fois favorables et défavorables. Certes la plupart d’entre eux donnent le parti présidentiel, « la République en marche » en tête autour de 22% des voix. Mais tout juste devant le Rassemblement National ( ex Front National ) donné lui à 21% ou 21,5%, quand il n’est pas carrément annoncé en tête. Or l’ex FN a pour tête de liste Jordan Bardella un jeune homme de 23 ans totalement inconnu il y a encore quelques semaines. La leader des « En marche » l’ex ministre Nathalie Loiseau n’y arrive visiblement pas. A tel point que le Premier Ministre Edouard Philippe va s’investir davantage dans la campagne…

La solitude du Président.

C’est l’un des grands problèmes d’Emmanuel Macron, il est seul, il n’a quasiment pas de poids lourds à ses côtés. Son parti est un amalgame d’ex PS et d’ex Républicains, mais qui n’a pas réussi à générer de nouvelles personnalités. C’est une des raisons pour lesquelles les réformes proposées par le président ces derniers jours ont fait un flop et n’ont pas chassé les gilets jaunes de la rue. Il n’y a presque personne pour les porter dans l’opinion.

L’ex FN en embuscade.

En fait Emanuel Macron rassemble toujours à peu près autant de Français qu’au premier tour de la présidentielle ( 24,1%) , mais il a perdu la formule magique qui l’avait fait atteindre 66% au second tour. Or l’élection européenne est l’une des rares en France à se jouer à la proportionnelle. Il n’y pas de second tour et chacun se bat sous sa propre bannière. Si jamais le rassemblement national terminait premier avec un score autour de 22% ce ne serait pas forcément une catastrophe, il n’aurait jamais séduit qu’un français sur 5, mais ce serait un très mauvais signal qui sonnerait comme la revanche de la présidentielle.

Changer d’équipe ?

Pour se relancer Emmanuel Macron devrait alors recourir à un changement de gouvernement et peut être de Premier Ministre. Des fois ça marche des fois non, on l’a vu avec François Hollande et Manuel Valls. On n’en est pas là, mais à l’Elysée l’heure est aux soucis. Je ne suis pas sûr que le champagne coule à flot ce soir pour fêter ce deuxième anniversaire….

 

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “Macron : putain deux ans !”

  1. Aucun commentaire