92% des jeunes sont barbus !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 11 juin 2018 07h41 | Ajouter un commentaire

En France selon un sondage publié ce weekend selon un sondage opinionway, 92% des hommes de 25-34 ans portent désormais une barbe. Une mode qui en train de devenir une signe de reconnaissance générationnel.

 

Un hipster.

 

On avait bien remarqué depuis 5-6 ans que la barbe était redevenue à la mode, mais ce sondage est un véritable coup de tonnerre, car il inverse une norme sociale qui datait de plusieurs dizaines d’années. En gros depuis la seconde guerre mondiale la barbe était associée à la maturité voire à la vieillesse, du moins à un certain retrait, peut-être même le signe d’un relâchement. En fait on la portait avant ou après la vie active. Ainsi dans les années 70 pas mal d’étudiant portaient barbe et cheveux longs mais les coupaient progressivement dès qu’ils rejoignaient le monde du travail (avec une exception notable l’enseignement et le célèbre collier du proviseur). En plus les barbes des jeunes étaient des barbes anarchiques ! Or rien de plus étranger à la barbe hippie que la barbe hipster .

La barbe chic.

Le barbu d’aujourd’hui ferait plutôt dans le chic et l’impeccable, d’où le succès des salons de coiffure dotés d’un coin barbier. Dans les années 50 les hommes appréciaient les lourds rasoirs électriques qui vous rendaient glabre et frais, aujourd’hui ce serait plutôt la tondeuse qui vous sculpte la pilosité. On est dans la barbe douce et maitrisée, et pas dans le poil viril qu’arboraient autrefois gendarmes et militaires… Ce n’est d’ailleurs pas seulement réservé aux jeunes. Au-delà des 35 ans, 53% des français continuent arborer une barbe, un chiffre qui remonte à 60% chez les plus de 50 ans.

 

Edouard Philippe, premier chef de gouvernement français barbu, depuis Paul Ramadier en 1947.

 

Comme en 1900.

Ce port de la barbe généralisé est un phénomène qui s’est déjà produit plusieurs fois dans l’histoire. Ainsi dans la seconde moitié du 19ème siècle elle était un marqueur social. Médecins professeurs, artistes, hommes politiques, officiers, portaient la barbe : Victor Hugo barbu, Emile Zola barbu, Auguste Rodin barbu, Jean Jaurès barbu, et je ne vous parle pas de Léopold II. A l’époque seuls les domestiques étaient tenus d’être rasés de près… D’ailleurs regardez bien les photos de vos arrières grands-pères, ils portaient tous au moins la moustache, notamment pour plaire aux dames. Ne disait-on pas à l’époque qu’un baiser sans moustache était un baiser sans sel ? Il faut dire aussi qu’en ce temps-là se raser était tout un art, il fallait maitriser le coupe choux. Ce n’est que vers la fin du 19ème siècle qu’on a vu apparaitre le rasoir mécanique, le modèle avec lame jetable de Gillette date de 1905, le premier rasoir électrique de 1925.

La barbe !

Le problème avec les modes c’est qu’au début elles vous distinguent, mais qu’à la longue elles tournent au conformisme. J’en connais déjà pas mal qui portent la barbe pour faire comme les autres : «  T’as vu ma barbe elle est au poil ! »

A terme ce diktat de la pilosité pourrait bien devenir un peu… rasoir.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

0 réaction à “92% des jeunes sont barbus !”

  1. Aucun commentaire