Hommage national pour Arnaud Beltrame

Par Christophe Giltay dans Divers , le 26 mars 2018 07h56 | 3 commentaires

Le président Emmanuel Macron prononcera l’éloge funèbre du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame lors de son hommage national, qui pourrait avoir lieu dans la cour des Invalides. La famille du « héros de Trèbes » a tout de suite accepté l’organisation de cette cérémonie. La date reste à déterminer.

 

Selon l’entourage d’Emmanuel Macron, cet hommage a pour but, en plus de sa dimension « mémorielle », d’afficher la capacité de résistance individuelle et collective du peuple français. Car le lieutenant-colonel Beltrame est désormais un modèle. Non pas pour que tout un chacun trouve le courage de sacrifier sa vie, c’est bien sûr exceptionnel, héroïque, christique même. Mais pour que chacun retire de cet exemple la force de résister à ceux qui veulent semer la haine et le désordre dans nos sociétés.

La stratégie de la guerre civile.

En commettants de misérables massacres dans de petits supermarchés de province, les assassins de daesh espèrent briser l’unité de nos sociétés. Leur rêve serait de provoquer une guerre civile, que l’on se retourne contre les populations musulmanes pour se venger. Et ils ont beau de Paris à Londres en passant par Bruxelles, multiplier les attaques contre de simple citoyens, aux terrasses des restaurants, dans des salles de spectacles, dans le métro et les aéroports; contre des militaires en faction; contre des policiers à leur domicile; contre un prêtre dans son église, la guerre civile n’arrive pas, nous savons faire la part des choses.

Un combattant.

Au contraire on voit apparaître la figure lumineuse d’Arnaud Beltrame. Or Arnaud Beltrame ce n’était pas une brebis sacrificielle c’était un guerrier ! Major de promotion à Saint Cyr, ancien du GIGN, ancien commandant de la garde présidentielle à l’Elysée, décoré à plusieurs reprises, notamment de la croix de la valeur militaire, et de l’ordre national du mérite. Il est connu pour avoir déjà sauvé une vie, une otage en Irak en 2005 lors d’une opération dite de chuteur opérationnel, c’est-à-dire un parachutage depuis une très haute altitude.

Un sacrifice héroïque.

Et c’est cet homme, véritable combattant, qui s’est offert en sachant qu’il avait peu de chance de s’en sortir vivant. On sait désormais que le terroriste s’est acharné sur lui le blessant de plusieurs balles, avant de lui porter des coups de couteau à la gorge.

Les minables assassins de daesh croient qu’ils sont des martyrs, des héros, parce qu’ils tuent des employés de supermarché et des clients retraités.

Mais quand le vrai héros apparait celui qui donne sa vie plutôt que de prendre celle des autres, ils sont réduits à ce qu’ils sont …des lâches !

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

3 réactions à “Hommage national pour Arnaud Beltrame”

  1. mort pour?ou a cause de la françe aucune raison valable *ex ort..svp

  2. merci, pour moi vous le dernier grand journaliste belge, ou sans cher vous le travail bien fait

  3. Arnaud était major de promo de l’École Militaire Inter Armes (EMIA) et non de Saint-Cyr.