antalya temizlik şirketleri
antalya haber haberler antalya rent a car elektroniksigara
antalya rent a car
Antalya temizlik firmaları Antalya temizlik şirketleri

Faut-il republier les pamphlets de Céline ?

Par Christophe Giltay dans Histoire , le 5 janvier 2018 11h51 | 2 commentaires

Vive polémique en France autour du projet d’édition des trois pamphlets antisémites de Louis Ferdinand Céline, introuvables depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Gallimard s’apprête à rééditer ces trois textes de propagande que l’écrivain avait signés entre 1937 et 1941. Les milieux intellectuels estiment que l’éditeur n’a pas prévu un appareil critique assez fourni pour éclairer les lecteurs .

Il s’agit de trois livres : Bagatelles pour un massacre (1937), L’Ecole des cadavres (1938) et Les Beaux Draps (1941), qui sont probablement les trois textes les plus sulfureux de la littérature française du 20ème siècle. On peut les qualifier de maintes façons, mais avec un regard d’aujourd’hui ils sont tout simplement ignobles, répugnants… Répugnants mais écrits par le fameux Céline dont le style vociférant a révolutionné la littérature française.

Presque oubliés pendant 70 ans

En fait ces textes n’ont jamais été interdits de publication. La veuve de Céline Lucette Destouches a toujours refusé leur réédition, à la demande de l’écrivain mort en 1962. La vieille dame âgée aujourd’hui de 105 ans a finalement changé d’avis pour deux raisons: parce que des écrits du même ordre d’un autre écrivain d’extrême droite Lucien Rebatet, ont été publiés il y a 5 ans dans la collection « bouquin » sans que ça fasse beaucoup de vague; et puis les pamphlets ont déjà été réédités, au Japon au Paraguay, et dans d’autres pays; enfin ils circulent sur internet… alors pourquoi pas ?

Mein Kampf

La question peut effectivement se poser au moment où l’Allemagne a accepté de rééditer « Mein Kampf » d’Adolf Hitler accompagné d’un appareil critique imposant. Or c’est tout le débat, Gallimard va en fait éditer en France, un recueil des textes de Céline déjà paru au Québec en 2012, sous le titre « Ecrits polémiques » . Ce gros bouquin de 1000 pages ne comprend qu’un appareil critique de 200 pages uniquement composé par un professeur de littérature de l’université de Nantes : Régis Tettamanzi. Or bien des voix s’élèvent pour dire qu’il faudrait également confier les analyses à des historiens, car il ne s’agit pas que de littérature… Les pamphlets, hélas, peuvent encore être pris au premier degré par des esprits simplistes.

Ainsi le chasseur de nazi Serge Klasfeld demande tout simplement qu’on ne les republie pas et envisage même de porter plainte contre Gallimard.

Une bombe à retardement

Pour l’instant aucune date de sortie n’est annoncée, mais une chose est sûre l’oeuvre de Céline entrera dans le domaine public en 2032, et alors n’importe qui pourra les publier avec juste une préface. C’est une bombe à retardement, il vaudrait mieux que d’ici là un véritable ouvrage scientifique ait entrepris de la désamorcer…

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

2 réactions à “Faut-il republier les pamphlets de Céline ?”

  1. Comme tout Célinien correct, je pense qu’il faut les rééditer avec une bonne préface, bien solide, bien préparatoire. Il faut tenir compte du contexte, du personnage qu’était Céline et puis, Cet aspect antisémite fait partie intégrante de L.F Céline. Il faut le savoir. Il était provocateur, imbu, mais quel génie dans l’écrit, quel bosseur…

  2. Publier …ne pas publier …et , pourquoi ne pas simplement RESPECTER LA VOLONTEE de Celine de …ne pas réediter ?