Manchester, un nouveau Bataclan

Par Christophe Giltay dans Divers , le 23 mai 2017 08h48 | 4 commentaires

manchesteru

Manchester…

Qu’évoquait pour nous jusqu’à présent le nom de Manchester ? Une prestigieuse équipe de football, une grande ville industrielle du XIXee siècle. Une cité aux briques rouges et aux activités culturelles très développées. Une vie nocturne animée par de nombreux groupes de rock locaux.

Désormais il faudra penser à Manchester comme à une ville frappée elle aussi par le terrorisme, comme Bruxelles, comme Paris, comme Nice, comme Berlin, comme Madrid, comme Londres, comme Boston et tant d’autres…

Un nouveau Bataclan me suis-je dis ce matin, en entendant à la radio, les témoignages des survivants, le grand bang, la fuite éperdue, les blessés qu’on évacue… les morts… pour la plupart des jeunes, des adolescents, des enfants….
Effroi, terreur, sidération, colère… et bien sûr compassion, solidarité, fraternité… Ce sont nos frères, nos frères humains.

Les maires de Paris et Nice ont immédiatement envoyé un message de soutien, n’en doutons Bruxelles et les autres suivront… Oui nous les soutenons, oui nous les comprenons, oui ce drame nous touche !

Pourquoi ? Pourquoi ?

Pourquoi ces lâches frappent-ils au coeur de nos villes? au coeur de nos fêtes…
Justement pour tuer la fête, pour détruire nos valeurs, notre mode de vie, notre démocratie, pour nous faire peur! Pour nous transformer en population assiégée, le doigt sur la gâchette derrière nos murets de béton , nos barrières Nadar, nos portiques de sécurité…

Et néanmoins frappés par surprise , dans le dos, par des fous qui croient ainsi gagner leur paradis.

Il faudra dire et redire qu’il ne nous vaincrons pas, que nous ne changerons pas, que la vie l’emportera… Et comme le disait le mari d’une des victimes du 22 mars… qu’ils n’auront pas notre haine !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

4 réactions à “Manchester, un nouveau Bataclan”

  1. C’est bien, mon petit Christophe, tu as fait ton devoir civique en écrivant ton joli petit message niais et plein « d’espoir ».

    Tu peux d’ores et déjà t’atteler à préparer celui pour le prochain attentat.

  2. Je suis entièrement d’accord des qualificatifs que vous employez pour définir ces monstres tueurs d’innocents. Mais là ou je ne vous suis plus c’est le discours « classique » des journalistes et du monde politique qui justifient la cause des attaques par : « …tuer la fête, pour détruire nos valeurs, notre mode de vie,… »
    C’est ce qui est visé, oui, mais c’est clairement pas les raisons!
    Ce sont les conséquences d’une politique internationale mené par nos propres gouvernements qui sont la cause, définir ses attaques comme vous le faites dédouanes de toutes responsabilités de nos hommes politiques et empêche les citoyens de leur demander des comptes. Déclarer a une personne en deuil que la mort de son enfant est le résultat d’un fou radicalisé qui n’aime pas les gens qui boivent leur verre en terrasse est méprisant et lâche. Ce n’est pas notre mode vie qui est visé, c’est nous et seulement nous.
    Bien à vous
    DS

  3. Monsieur Giltay àvec tout le respect que je vous dois ici on parle d enfants d ados qui sont morts alors qu ils allaient s amuser je pense ét suis certaine que tant que ç est le petit peuple qui est touché rien ne bougera c est quand même pas la première fois que ça arrive mais la ç est impensable je suis maman et je ne peux imaginer la peine et la colère des parents qui viennent de perdre leur enfant au nom de quoi de quoi au final de tarés conditionnés à détester le monde tel qu il est il est vraiment temps que les politiciens se bougent on nous bassine sans arrêt ils dont surveillés étc mais expliquez moi alors si ils sont si bien surveillés comment de tels actes peuvent ils encore arrivés je ne comprends pas en tout cas courage aux familles des pauvres victimes et blessés pensées pour Manchester en ce jour pénible

  4. Ne leurs donnons pas notre haine , accueillons les quand leur propre pays les rejettent , offrons leurs notre aide , notre système de soins de santé , nos écoles , nos logement , autorisons la construction de mosquées et pleurons nos morts en leurs érigeant des mémoriaux …il n’y a pas de musulmans modérés…… jamais un musulmans n’a dénonce un « frère » avant qu’il ne commette son crime odieux ,MAIS Ne leurs donnons pas notre haine …. continuons a compter les points … pour l’instant « ILS » gagnent et ce n’est pas prêt de changer puisque nous fermons les yeux …
    Paix a nos petits anges tombés un soir de concert / soutient a leurs parents

Les commentaires sont actuellement fermés