antalya haber haberler antalya rent a car
antalya rent a car
test

Gauche en France: l’union impossible

Par Christophe Giltay dans Politique , le 20 février 2017 11h03 | 5 commentaires

melenchonhamon

La gauche a peut être définitivement compromis ses chances de bien figurer à l’élection présidentielle française. Ce week-end, Benoit Hamon le candidat du PS et Jean Luc Mélenchon celui du Front de gauche se sont affrontés par déclarations interposées, ce dernier comparant le PS à… un corbillard.

« Je ne vais quand même pas m’accrocher à un corbillard ! » Voilà ce qu’a déclaré Jean Luc Mélenchon, le candidat de Front de gauche, au sujet du socialiste Benoit Hamon, mettant fin définitivement à toute tentative de rapprochement entre les deux candidats. Or le moindre analyste qui sait poser une addition simple a constaté que si l’on ajoute les sondages de Mélenchon à ceux de Hamon, on dépasse les 25% de voix au premier tour et que si en plus on adjoint ceux de l’écologiste Jadot on dépasse les 27%, soit le score promis actuellement à Marine Le Pen !

 

La minorité plurielle

Sur le papier, la gauche a encore ses chances. Dans la réalité, elle vient de les compromettre. D’abord pour des questions de programme: deux points divisent sévèrement Mélenchon et Hamon.

  1. Le revenu universel, préconisé par le second et que le premier considère comme une capitulation face au chômage;
  2. La relation à l’Europe. Hamon reste sur la ligne du PS, un fédéraliste européen, alors que Mélenchon est un souverainiste qui envisage même la sortie de la France de l’union.

Enfin il y a les questions d’ego. On n’imagine pas Mélenchon, qui est en campagne depuis plus d’un an et dont les meetings sont pleins, s’effacer devant Hamon. Quant à Hamon, nimbé de sa victoire dans la primaire de gauche, il peut revendiquer le droit d’y aller ! Bref, ils restent en course tous les deux…

 

Le rose et le vert

Le seul événement qui pourrait se produire du côté d’une éventuelle union de la gauche, serait un ralliement de l’écologiste Yannick Jadot à Benoit Hamon, ce qui lui apporterait entre et 2 et 3% des voix. C’est appréciable mais pas suffisant. Cela dit, Hamon flirterait alors avec les scores de Fillon et de Macron, et aurait alors une petite chance de rentrer dans la course pour la qualification au second tour.

 

Après Trump et le Brexit, Le Pen ?

Et pendant ce temps, Marine le Pen continue son petit bonhomme de chemin et laisse ses adversaires se déchirer. La droite avec le Pénélopegate, la gauche avec ses divisions, Macron avec ses contradictions entre la colonisation et le mariage pour tous. Et nous assistons aux prémices d’un catastrophe que tout le monde commence à prévoir et que personne n’arrive à enrayer.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

5 réactions à “Gauche en France: l’union impossible”

  1. 1bonnie lachineuse le 20 février 2017 à 11:21

    la catastrophe va arriver…les français s’approchent du precipice mais ils ne veulent pas le voir…ils veulent du changement:si le pen passe,ils en auront:son programme ressemble en beaucoup de points à celui de trump,egalement a celui de b wever…bonne chance!

  2. À force de se chamailler,ils vont tous perdre face à la vague brune.
    Félicitations monsieur Giltay pour votre résumé clairvoyant.
    Je vous regarde aussi sur RTL le dimanche matin et je suis suspendue à vos lèvres ,quand vous parlez ,vous parler bien.

  3. Je ne crois pas trop au report des voix que le candidat soit de gauche ou de droite.
    Pas sûr du tout qu’une grosse partie des malheureux 2 ou3 % de Jadot qui sont des voix écologistes aillent chez Mélenchon qui lui est un matérialiste.
    Benoît Hamon l’utopiste n’a aucune chance de réussir l’union de la gauche, car infiniment moins intelligent, charismatique, et….retors que François Mitterrand.

  4. Heureusement que l’union est impossible :
    275 milliards pour l’un ;
    350 milliards pour l’autre …c’a commencerait à faire beaucoup ? non ?
    De toutes manières , Meloch n’en veut pas , du pouvoir : etre dans l’opposition , c’est quand meme plus confortable ; les salaires ne sont pas trop differents ; et à ne faire que critiquer , on a forcement toujours raison …

  1. […] Sur le papier, la gauche a encore ses chances. Dans la réalité, elle vient de les compromettre. D'abord pour des questions de… Lire la suite sur le blog de notre journaliste Christophe Giltay […]

Les commentaires sont actuellement fermés

Führerscheintest Führerscheintest Online
elektroniksigara