antalya haber haberler antalya rent a car
antalya rent a car
test

Macron invite l’Algérie dans la campagne.

Par Christophe Giltay dans Divers , le 17 février 2017 10h00 | Un commentaire>

Emmanuel Macron a commis sa première erreur stratégique importante. En visite en Algérie il y a quelques jours il a déclaré que la colonisation était un crime contre l’humanité. Résultat une grosse polémique alimentée par les partis de droite et bien sûr le Front national.

Macron G20

C’était le 14 février alors qu’il était en visite en Algérie Emmanuel Macron est interviewé par une chaine de télévision privée et il déclare ceci : «La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers qui nous avons commis ces gestes. »
Et là il met les pieds sur un terrain hautement sensible… D’autant que la notion de crime contre l’humanité qui répond à une définition juridique bien précise, est associée forcément à la notion de génocide.
Une blessure toujours ouverte
Je vous rappelle que la France a colonisé l’Algérie pendant 132 ans, et qu’elle n’en est sortie qu’après une guerre coloniale qui a duré de 1954 à 1962. Une guerre dans laquelle a été engagé le contingent c’est à dire les jeunes français qui accomplissaient leur service militaire. Une guerre qui a abouti au rapatriement en France de 1 million français d’Algérie, ceux qu’on appelait les « pieds noirs » dont la plupart n’étaient jamais venus en métropole. Cette histoire est toujours extrêmement douloureuse et sensible en France, et elle concerne une part non négligeable de la population, sans oublier tous les immigrés d’origine algérienne dont beaucoup de binationaux.
Fillon réplique.
Emanuel macron a tout d’un coup a ouvert une faille dans laquelle s’est engouffrée François Fillon qu’il dépasse dans les sondages du premier tour depuis quelques jours.
Devant plusieurs milliers de personnes mercredi soir à Compiègne, le candidat de droite a dénoncé une «détestation de notre histoire», une «repentance permanente» qualifiée d’«indigne» de la part d’un candidat à la présidence de la République. «Il y a quelque temps, M. Macron trouvait des aspects positifs à la colonisation. Il dit simplement ce que ceux qui l’écoutent veulent entendre. Ça veut dire qu’il n’a aucune colonne vertébrale. ».
Marine attaque.
Quant à , Marine Le Pen que les sondages donnent vaincue par Macron au deuxième tour, elle n’a pas raté une si belle occasion, elle a réagi sur Facebook «Y va-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d’aller à l’étranger pour accuser le pays qu’on veut diriger de crime contre l’humanité?» En «utilisant cette argumentation, probablement pour des raisons bassement électoralistes, le crime, c’est M. Macron qui le commet contre son propre pays. »
Un coup à gauche, un coup à droite.
Depuis macron a compris qu’avec ce propos très à gauche, il risquait de s’aliéner la partie la plus à droite de son électorat. Il a posté sur Facebook un message d’explication destiné aux anciens combattants de la guerre d ‘Algérie et aux pieds noirs « mes propos n’étaient pas destinés contre vous, en rien, c’était simplement reconnaitre une responsabilité de l’Etat français et nous en devons pas nous dérober ».
Et alors qu’il ne présentera son programme que le 2 mars, il a dévoilé dans une interview au Figaro (journal de droite) plusieurs mesures concernant la sécurité. Il propose notamment la création d’au moins 15.000 places de prison sur la durée du quinquennat, et promet la «tolérance zéro à l’égard de la délinquance et des violences policières… »
Un coup à gauche un coup, à droite…Macron navigue à la godille….

A ce train-là les électeurs pourraient bien attraper le mal de mer

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

1 réaction à “Macron invite l’Algérie dans la campagne.”

  1. Evidement , il  » navigue à la godille  » : comme les autres d’ailleurs ? non ?
    Fillon : je suis accusé à tord et tout est faux mais , il se reprend et fait son (petit) méa-culpa
    LePen : tout est faux ( elle parle d’attaquer ) mais , elle reconnait pour son chauffeur …et elle va rembourser…
    Je trouve que E Macron a osé …et que c’est peut etre risqué : toute verité …n’est pas bonne à dire .

Les commentaires sont actuellement fermés

Führerscheintest Führerscheintest Online
elektroniksigara