Il est né le divin Macron !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 13 février 2017 08h49 | Un commentaire>

On s’interroge beaucoup en France depuis début de la campagne  sur le contenu du programme d’Emmanuel Macron,  en tête dans les sondages du second tour sans avoir jamais vraiment développé de propositions concrètes. Il a apporté un élément de réponse ce weekend dans une interview au « Journal du dimanche », pour lui le programme n’est pas le cœur d’une campagne…la politique c’est mystique !

christ pantocrator

Les observateurs avaient été surpris, par le caractère exalté d’Emmanuel Macron lors de son premier meeting. Exaltation largement disciplinée le 4 février à Lyon , où il était apparu très calme, très maitre de son discours… ce n’était peut-être que l’accalmie avant la parousie : le retour du Christ en gloire. Car dans la même interview Emmanuel Macron n’hésite pas en toute modestie à se comparer, à un certain Jésus, un orateur brillant qui a connu un certain succès en Palestine dans les années 30 du premier siècle… je cite « La dimension christique, je ne la renie pas ; je ne la revendique pas. Je ne cherche pas à être un prédicateur christique « …Encore heureux !

Le prophète l’avait bien dit !

Il faut dire que son prénom le prédestinait un peu à jouer les sauveurs. Comme le dit très bien l’Evangile de Saint Mathieu citant le prophète Isaïe «  Voici que la vierge concevra un fils auquel ils donneront le nom dEmmanuel, ce qui se traduit : Dieu avec nous (Mathieu 1/23) ». Excusez du peu !

Je sais vous vous dites le père Christophe a un peu abusé du vin de messe et à force de couvrir l’actualité au Vatican, il voit des messies partout ! Pas sûr …

Mystique pas programmatique.

Je vous cite un autre extrait de l’entretien d’Emmanuel Macron :

« La politique, c’est mystique…C’est tout mon combat. C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne. Les médias passent du commentaire d’un point de détail mineur du programme aux pires polémiques, et ainsi de suite. »

Je vous rassure il est bien prévu par son mouvement « En marche » que Emmanuel Macron détaille ses propositions début mars…mais visiblement pour lui ce n’est pas le programme le plus important, c’est plutôt une sorte de relation magique ( religieuse ? ) entre l’électeur et le candidat.

Les pieds sur terre.

Autre extrait de l’interview : « Comment se construit le pouvoir charismatique? C’est un mélange de choses sensibles et de choses intellectuelles. J’ai toujours assumé la dimension de verticalité, de transcendance, mais en même temps elle doit s’ancrer dans de l’immanence complète, de la matérialité. Je ne crois pas à la transcendance éthérée. Il faut tresser les deux, l’intelligence et la spiritualité. Sinon l’intelligence est toujours malheureuse. Sinon les gens n’éprouvent de sensations que vers les passions tristes, le ressentiment, la jalousie, etc. Il faut donner une intensité aux passions heureuses.»

Comme disait Raoul Volfoni dans les « Tontons flingueurs » : « nous v’là sauvés ! »

Il est possible, d’après les sondages, qu’Emmanuel Macron débatte avec Marine le Pen entre les deux tours. Au cas où elle se prendrait pour Ponce Pilate ça promet !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

 

1 réaction à “Il est né le divin Macron !”

  1. Après Ali Juppé, l’abbé Fillon, voici maintenant le divin Macron….
    Décidément, cette campagne électorale au ras des Pâquerettes jusqu’ici semble verser dans le spirituel au point je me demande s’il s’agit bien d’une élection présidentielle.
    À ce rythme, on se dirige tout droit vers l’apocalypse en mai prochain….