antalya haber haberler antalya rent a car
antalya rent a car
test

Fillon encaisse, Macron aussi !

Par Christophe Giltay dans Divers , le 8 février 2017 08h51 | 2 commentaires

Nouveau bras de fer entre François Fillon et le Canard enchaîné, L’hebdomadaire satirique accuse l’épouse du candidat Les Républicains d’avoir perçu 45.000 euros d’indemnités de licenciement de l’Assemblée nationale. L’ancien premier ministre a riposté par un communiqué, dans lequel il dénonce les « mensonges » du Canard.

Fillon soucieux

 

 C’est la dernière salve du Canard, et je ne résiste pas à citer son commentaire en forme de de jeu de mot sur la ténacité de François Fillon qui continue sa campagne contre vents et marées : «  C’est une preuve de plus que Fillon sait encaisser ! » Je ne rentrerai pas dans les détails de ces nouvelles révélations, c’est un peu la queue de la comète, j’allais dire on n’en est plus à 45 000 euros près… Quant aux contestations de François Fillon, il affirme que le Canard a mal les fiche de salaires de son épouse, qu’il a additionné des indemnités par ailleurs etc… Qu’importe le mal est fait.

Fillon troisième !

Selon un sondage Opinion publié mardi 7 février Le candidat de la droite, arriverait troisième au premier tour, avec 20% d’intentions de vote, devancé par la présidente du Front national (25%) et par Emmanuel Macron qui se hisserait en deuxième position avec 23% des voix.

Avec 20% François Fillon est au socle de son parti, certes un socle encore solide… mais rendez-vous compte ! Ce parti, ce camp s’imaginait courir à la victoire et une victoire triomphale, après un quinquennat socialiste raté. A tel point que le président sortant a renoncé à se représenter. Sur le papier dans ce cas de figure c’est l’opposition qui ramasse la mise. Cette victoire pour «  Les républicains »  était écrite quelques soit candidat. Or en quinze jours de Pénélopegate l’archi favori est devenu un outsider. Sa seule chance désormais c’est d’attaquer Emmanuel Macron sur son projet, pour dissuader les électeurs de la droite modérée de le rejoindre. Et il est vrai que ce programme  reste encore très flou…

Macron n’est pas duplice.

Macron qui par ailleurs ne manque pas d’humour : lors d’un rassemblement lundi soir, il a affirmé que contrairement aux rumeurs qui circulent sur le web,  il ne mène pas une double vie avec le PDG de radio France Mathieu Gallet : Vous entendrez des choses, que je suis duplice, que j’ai une vie cachée. C’est désagréable pour Brigitte qui se demande comment je fais physiquement». «Elle partage ma vie du matin au soir. Et je ne l’ai jamais rémunérée pour cela ! Je ne peux pas me dédoubler. Si dans les dîners en ville on vous dit que j’ai une double vie avec Matthieu Gallet, c’est mon hologramme qui m’a échappé, ça ne peut pas être moi. »

Vous noterez au passage le coup de pied à François Fillon et l’allusion à l’hologramme de Mélenchon.

Emmanuel Macron et Mathieu Gallet en médaillon

Emmanuel Macron et Mathieu Gallet en médaillon

Vieille politique, jeune politique…

Il est vrai que Macron fait passer comme un vent de fraicheur sur la vie politique française. Surtout quand on apprend hier que Nicolas Sarkozy est renvoyé au tribunal dans l’affaire Bigmalion,  cette histoire de fausses factures concernant ses meetings de campagne en 2012… On a un peu l’impression qu’il y a la vieille politique et ses arrangement plus ou moins tortueux , Sarko, Fillon… et la jeune politique incarnée par ce gendre idéal plein d’humour et de talent. Cela dit ses meetings ont de l’allure et nécessitent beaucoup moyens, j’aimerais biens savoir qui est derrière…

Des dons pour Macron.

En fait Emmanuel Macron organise en France mais aussi à l’étranger ( Londres, New York…) de lucratifs dîners-conférences à 7500 euros la place. 7500 euros soit la limite autorisée pour les dons de particuliers à un parti ( le financement par les entreprises est interdit) , c’est donc le mouvement « En Marche » qui récolte les chèques (les versements en liquide sont plafonnés à 150 euros). Pour un don à un candidat directement la somme s’élève à 4600 euros maximum. Emmanuel Macron complétera son budget avec un prêt de 8 millions d‘euros ( à la hauteur du remboursement de l’Etat aux candidats qui dépassent 5% des voix . Soit 47,5% des 16,8 millions d’euros de dépenses autorisés au premier tour).

Ca a le mérite d’être clair, sauf que l’identité des convives est un secret bien gardé. Surement de généreux donateurs qui n’exigeront rien en retour…

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

2 réactions à “Fillon encaisse, Macron aussi !”

  1. Et pendant tout ce temps là, Ségolène Royal fout en l’air 1 milliard d’euros. Curieusement, personne à gauche ne s’indigne.

  2. Tant que Macron avec ses manières de gendre idéal, sa belle image jeune et moderne, d’une confondante sincérité en clamant son amour pour son épouse et sa non relation avec une figure connue ( Franchement, on s’en fout!), ne dévoile pas son programme, chacun peut faire semblant d’y trouver son compte.
    Arrivera bien un moment où il sera bien obligé de proposer du concret, et là, enfin la campagne pourra démarrer.
    Entre un père la vertu pas si vertueux, un utopiste sur le retour, un prometteur de rentes pour tous, un jeune homme de bonne famille qui parle beaucoup et ne propose rien, et une figure aussi populiste qu’extremiste qui coulera définitivement la France, le choix est bien décevant….
    Pauvre France…..et pas mieux chez nous.

Les commentaires sont actuellement fermés

Führerscheintest Führerscheintest Online
elektroniksigara