A Bruxelles un Sarkozy un peu liégeois

Par Christophe Giltay dans Divers , le 28 mars 2013 10h53 | 5 commentaires

 Retour sur la visite de Nicolas Sarkozy à Bruxelles hier pour remettre la légion d’honneur à Didier Reynders. L’ex président a longuement insisté sur les origines liégeoises de l’impétrant, tressant une incroyable couronne de lauriers à la ville de Liège et à ses habitants.

 

Mon cœur de liégeois est particulièrement reconnaissant au conseiller  qui a rédigé la trame du discours.  Rendons à l’ex César ce qui lui appartient, sa digression désormais célèbre sur son installation à Bruxelles était improvisée ainsi que d’autres allusions à la politique françaises, mais le corps du discours et notamment la biographie de Didier Reynders avait bien entendu été rédigée par quelqu’un d’autre, peut être un diplomate de l’ambassade de France à Bruxelles ?  Cet auteur qui restera anonyme a consacré un long passage aux origines liégeoises du ministre des affaires étrangères :  «  ce n’est pas rien d’avoir enfant respiré l’air d’une ville qui a su rester indépendante pendant près de mille ans. … ce n’est pas indifférent d’être un enfant de Liège … » puis il cite Michel de l’Hospital ministre des finances de la régente Catherine de Médicis,  au 16 ème siècle… «  Les habitants de Liège ont toujours relevé la tête… »

Le flegme liégeois !

S’ensuit alors un panégyrique de la cité ardente,  une ville ravagée par la guerre qui a toujours su défendre son identité, dont les habitants sont connus pour « leur flegme face à l’adversité »…là je ne sais pas si le mot flegme convient bien … le Liégeois flegmatique, hum ! Mais je à pense qu’il voulait dire courage. Puis vint ce dicton wallon : «  faites comme à liège laissez pleuvoir ». Et Nicolas  Sarkozy d’ajouter « bon je me demande si je ne suis pas moi même un peu de Liège…. » Allusion nette à ses petits problèmes judicaires… conclusion du chapitre : «  La pluie finit toujours par laisser  place au soleil, même à Liège »,  éclat de rire général !

Je pense qu’après un tel éloge le bourgmestre de Liège serait bien avisé  de décerner à l’ancien président de la république la médaille d’honneur de la ville.  Oui je sais à Liège on vote plutôt à gauche et le bourgmestre est socialiste… d’ailleurs c’est peut être un truc que son conseiller a oublié de dire à Sarko mais bon…

 Liège a également reçu la Légion

Enfin pour revenir à Liège et à la légion d’honneur vous savez peut être que la cité mosane fut la première ville étrangère à recevoir cette décoration, qu’elle porte aujourd’hui fièrement sur ses armoiries.  La République avait ainsi voulu récompenser  Liège pour son attitude héroïque perdant les premiers jours de la guerre de 14. La résistance des forts liégeois avait freiné l’avancée allemande et permis à l’armée française de se regrouper, contribuant ainsi à la victoire de la Marne un mois plus tard.

 La citation qui a accompagné cette distinction décernée dès le 7Août 1914  est particulièrement élogieuse :

« Au moment où l’Allemagne, violant délibérément la neutralité de la Belgique, reconnue par les traités, n’a pas hésité à envahir le territoire belge, la ville de Liège, appelée, la première, à subir le contact des troupes allemandes, vient de réussir, dans une lutte aussi inégale qu’héroïque, à tenir en échec l’armée de l’envahisseur.

Ce splendide fait d’armes constitue, pour la Belgique et pour la ville de Liège en particulier, un titre impérissable de gloire dont il convient que le gouvernement de la République perpétue le souvenir mémorable en conférant à la ville de Liège la croix de la Légion d’honneur. »

 Excusez du peu !

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Laisser un commentaire

  * champ obligatoire

5 réactions à “A Bruxelles un Sarkozy un peu liégeois”

  1. leche botte!

  2. Cet klet aura en effet bien servi la France, notamment en lui abandonnant une de nos dernières banques pour une croute de pain.
    En Belgique c’est devant la cour martiale qu’il devrait passer.

  3. Bien qu’originaire de la région de Liège, je n’ai jamais entendu ce proverbe.Sarkozy n’aurait-il pas confondu avec « Lèyî m’plorer », dont on lui aurait donné une mauvaise traduction?

  4. Bien qu’originaire de la région de Liège, je n’ai jamais entend parler de ce proverbe. Sarkozy n’aurait-il pas confondu avec Lèyî m’plorer, dont on lui aurait donné une mauvaise traduction?

  5. 5Français contribuable le 28 mars 2013 à 14:34

    quel(s) service(s) à la France Didier a-t-il rendus ???
    Au moins Michel Dardenne a favorisé les exportations de vins français…