SiteSelector

Pas encore de compte RTL?
X

Pour gérer votre compte, veuillez cliquer "Vers mon compte"


Pour vous déconnecter, veuillez cliquer "Se déconnecter"

2
Messages X
  • Pas de nouveaux messages actuellement.

Mali : l’Europe s’implique modestement

Par Christophe Giltay dans Divers , le 18 janvier 2013 08h47 | 2 commentaires

Le tragique bilan de la prise d’otage en Algérie, nous montre que la partie qui est en train de se jouer autour du Mali est extrêmement sérieuse. Et même si officiellement la France se félicite d’un début de réaction de la part de l’Europe, après la réunion de Bruxelles hier, de plus en plus de Français se demandent si les européens ont bien pris conscience de la gravité de la situation.

 

 

 

Ce sentiment est un peu à l’image de la déclaration Daniel Cohn Bendit au parlement de Strasbourg, quand il a récemment interpellé, Catherine Ashton la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité‎. Il lui a dit en gros : «  vous fournissez les infirmières et la France les combattants. »

 Timidité européenne.

 On est encore un peu dans cette perspective dans la mesure l’Europe s’accroche à l’idée de former les armées africaines vers mi-février, pour une intervention ultérieure. Il est clair qu’à terme c’est aux Maliens eux mêmes de régler les problèmes et de protéger leur pays de la menace islamiste. Mais voilà, l’armée malienne n’est qu’une armée bien faible, et parmi les pays qui se sont proposés, seuls le Nigéria et le Tchad disposent de forces armées, au niveau d’une telle opération. Moralité ce sont les troupes françaises qui vont devoir faire le boulot et surement pendant plusieurs semaines.

 Intraitable Algérie.

   Et puis il y a l’Algérie. On peut être abasourdi par la violence de forces spéciales algériennes, et la comparer à celle de leurs homologues russes qui leur servent de modèle. Comment ne pas rapprocher le drame de Beslan en septembre 2004, de ce qui se passe en ce moment sur le site industriel de BP dans l’est algérien. Mais il ne faut pas oublier que l’armée algérienne combat des groupes islamistes depuis près de 20 ans et que les morts de la guerre civile se comptent là bas en dizaines, voire en centaines de milliers.

 Une Europe un peu naïve ?

  Il est alors logique de se demander si hormis la France l’Europe a bien compris la situation. Il ne s’agit pas ici d’action humanitaire, ni de troupes d’interposition, il s’agit de la guerre ni plus ni moins. Alors qu’on se retire péniblement de l’Afghanistan faut-il risquer une fois de plus des vies dans un conflit complexe, mouvant, interminable.

  La réponse n’est pas facile, l’Europe en pleine crise économique a d’autres priorités. Quant à la menace terroriste sur nos territoires, nous arrivons plus ou moins à la juguler, pourquoi dans ces conditions partir pour affronter au corps à corps, sur leur terrain, ces combattants irrédentistes, dont la guerre est le seul univers ?

 Une question de dignité.

 Pour deux raisons, d’abord parce que partout ou non nous retirons ils en tirent avantage. Ce que nous appelons retrait coordonné en Afghanistan, il l‘appellent fuite ou défaite.Et surtout il y a ces Maliens tout sourire, qui le long des routes applaudissent les soldats français venu les libérer de ceux qui coupent les mains, et détruisent les mausolées…Ce sont ces sourires, ces hommes, leur liberté, leur dignité, qui justifie qu’on prenne les armes.

Laisser un commentaire

2 réactions à “Mali : l’Europe s’implique modestement”

  1. « …Ce sont ces sourires, ces hommes, leur liberté, leur dignité, qui justifie qu’on prenne les armes. … »……..NON, à y réfléchir et au vu de ce qui est et ce qui se passe dans nos régions tels à Molenbeek-Saint-Jean, Schaerbeek, Anderlecht, au vu du parti « Islam » …ce ne sont pas leurs sourires, ce ne sont pas ces hommes, ce n’est pas leur liberté et leur dignité qui justifie qu’on prenne les armes, c’est NOUS, nos femmes, nos enfants, nos sourires, notre liberté, notre dignité et notre avenir qui le justifie !!

  2. J’ai lu de choses hallucinantes de la part d’anglais ou d’américains qui confirment définitivement qu’ils ne comprennent pas que cette guerre concerne tout l’Occident. de nombreuses personnes souhaitent que la France reste seule au Mali en pensant que ce n’est pas le problème des autres pays. Certains américains jubilent même de voir la France seule et pensent ainsi prendre leur revanche sur l’Irak où la France avait reffusé d’intervenir. Des anglais évoquent les malouines où la France a rendu des services à l’Argentine et tout comme les américains ils voient dans la France seule au Mali une revanche. À croire que dans cette histoire le seule problème c’est que l’initiative vient de la France… Donc définitivement ils ne comprennent pas l’intérêt de cette guerre au Mali.

Les commentaires sont actuellement fermés