En ce moment

Hollande part à Hyères en train

Par Christophe Giltay dans Divers , le 3 août 2012 12h44 | 2 commentaires

Hier après-midi le président Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, ont pris place dans un wagon de première classe en gare de Lyon, à Paris. Destination : le fort de Brégançon, la résidence d’été des présidents, où ils vont passer leurs vacanceshollande-tgv

On le sait le président Hollande a déjà pris le train deux fois pour Bruxelles, mais cette fois c’est pour partir en vacances, à la grande surprise des autres voyageurs.  Comme l’info a été diffusée à la radio, une centaine de personnes étaient venues l’accueillir en gare d’Hyères où il est arrivé un peu après 20h30.

Plus sympa.

Pour justifier ce choix de transport François Hollande a rappelé son désir de faire simple.  Dans un pays où bien des gens ne partent pas en vacances, utiliser un moyen de transport « démocratique », que partagent bien des électeurs, c’est à ses yeux la moindre des choses.  Il a dit également que c’était le moyen le plus rapide, il exagère un peu : 4h15 en train, mais seulement 1h20 en avion. Même si on déduit le trajet domicile-aéroport, sur une  distance de plus de 500 km , l’avion ça va quand même plus vite.

Des soucis pour les services.

Tout le monde trouve ça très sympathique, sauf les services de sécurité et la direction de la SNCF. Car le règlement lui, n’a pas changé, depuis 60 ans, quand le chef de l’Etat est à bord d’un train, sur son trajet tous les tunnels, tous les ponts, doivent être surveillés.

Par ailleurs, pas question bien sûr qu’un quidam s’assoie à côté de lui dans le train. Les services de protection créent une sorte de bulle dans le wagon, où il  est entouré d’une dizaine de gardes du corps. Ils se font d’ailleurs des cheveux blancs, parce que s’il prend systématiquement le train pour aller à Bruxelles, il sera très facile pour d’éventuels terroristes d’identifier celui qu’il empruntera, par exemple en fonction de l’heure du début d’un sommet . Et là, le convoi deviendrait très vulnérable. Le SPHP, service de protection des hautes personnalités, ne désespère pas une fois l’impact médiatique passé, de le faire revenir à des pratiques moins sympas mais plus sûres.

Nicolas comme voisin

 Enfin je vous disais l’autre jour, qu’il croiserait peut être Nicolas Sarkozy non loin de Brégançon…Bingo !  L’ancien président est arrivé sur la côte il y a quelques  jours,  au « Cap Nègre » dans la propriété de Carla Bruni,  à 18km de la résidence présidentielle. Mercredi il a repris ses randonnées à vélo, et aux photographes qui l’attendaient sur la route, il a lancé : « allez plutôt  voir Hollande… ! »

 

 

 

fcr-couverture

 

 

Tout sur la vie des présidents, avant, pendant et après l’Elysée, dans “La France choisit son roi” de Christophe Giltay, aux éditions “La Renaissance du livre.” En vente en librairie et sur la plupart des librairies en ligne ( FNAC, Amazon, decitre, rueducommerce, etc…) et sur le site de l’éditeur.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

2 réactions à “Hollande part à Hyères en train”

  1. s’il veut faire « normal », qu’il fasse comme tout le monde et qu’il paye son billet.

  2. Je parie que ce déplacement sciemment médiatisé de Droopy Dog et de sa Rottweiller avec personnel de sécurité et tout le tralala, coûte aussi si pas plus cher qu’un déplacement par route avec escorte. Mais bien sûr pour leur image, ça fait bien, ça fait simple, ça fait «normal» comme il l’aboie sans arrêt! Ces Français gobent vraiment n’importe quoi!

Les commentaires sont actuellement fermés